Tops et Flops de Italie – Turquie: L’Italie frappe fort !

Pour ce premier matche de l’Euro 2020, l’Italie ouvrait le bal contre la Turquie dans un Stadio Olimpico de Roma rempli de 18 000 spectateurs. Après une première mi-temps disputée, marquée par des situation arbitrales litigieuses, la Squadra Azzura a ouvert le score à la 53ème minute,

Pour son retour dans une compétition continentale après son absence du Mondial 2018 en Russie, l’Italie est rentrée du bon pied dans sa compétition, dans la lignée d’une campagne de qualification et des matchs amicaux bien gérés. (30 matchs sans défaite de suite avant ce soir.) Une performance d’autant plus impressionnante que la Turquie n’avait concédé que 3 buts durant la campagne de qualifications.

Les hommes du capitaine Burak ont eux déçus, et se trouve dans une situation bien inconfortable après cette lourde défaite.

Tops

Le milieu de terrain italien

Un pressing étouffant durant tout le long de la partie, qui a empêché la Turquie de développer son jeu et de couper les ballons destinés à Burak notamment. Une activité incessante matérialisée par le matche XXL de Nicolò Barella, qui avait plus l’air d’une pieuvre que d’un joueur de foot.

Le retour du public

Quel plaisir de retrouver un vrai public ! Les 18 000 supporters présents à Rome ont été actifs durant toute les 90 minutes, à se demander comment nous avons pu nous contenter de bandes-son durant tout ces mois…
Un public à la hauteur de l’évènement, qui s’est même permis quelques « Olé » après le deuxième but des italiens.

Spinazzola – Insigne, le coté gauche explosif.

Durant tout le match, le côté gauche italien aura fait des misères à la Turquie. Les montées incessantes de Spinazzola couplées à l’explosivité de l’ailier de poche auront été les armes principale de la Squadra Azzurra. Le but à la 79ème minute de l’attaquant du Napoli vient récompenser son excellent match, et met le couvercle sur une démonstration italienne pour cette entrée en matière

Flops

L’animation offensive Turque

Attendue comme un outsider de cet Euro 2020, la Turquie a globalement déçu, proposant un match terne et sans saveurs face à des italiens qui, au contraire, avaient faim de victoire. Et l’animation offensive et ce qui ressort de plus frustrant dans cette partie, avec peu de situations qui ont tout étaient mal gérées. Burak inexistant, Under sans dynamisme après son entrée à la mi temps, espérons pour eux que cela se mettra en place pour leur prochain match contre le Pays de Galles le 16 juin.

La VAR, toujours aussi problématique

Petit flop, mais il fallait bien que la VAR se distingue pour se premier match ! Quelques situations litigieuses donc, mais l’Italie aurait pu (du?) bénéficier d’un penalty, mais les arbitres présents dans le camion n’ont pas entendu de cette oreille les demandes des joueurs italiens sur le terrain.

Après une saison durant laquelle la VAR aura été au centre des discussions, en bien ou en mal, espérons que ce ne soit pas le cas durant cet Euro !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro