Copa America 2021 : Messi en mission pour sa Légende.

Hier à 23h, le Brésil et le Venezuela donnaient le coup d’envoi de la 47ème édition de la Copa America à Brasilia. Si beaucoup de regards sont tournés vers l’Euro, surtout le week-end dernier suite au drame ayant touché la sélection danoise, cette Copa America pourrait être très intéressante, surtout du coté argentin, et plus précisément pour le numéro 10 de Rosario.

Messi et la sélection argentine : Je t’aime moi non-plus

Nous le savons bien, la relation entre Lionel Messi et sa sélection ressemble plus à un « je t’aime moi non-plus » qu’à un long fleuve tranquille. Après avoir pris sa retraite internationale après l’échec en finale de la Copa America 2016 (la deuxième finale de Copa America perdue de suite, et la troisième finale de suite si on compte la finale de la Coupe du Monde 2014 (coucou Gonzalo); il était revenu pour préparer la Coupe du Monde 2018. De même, après l’élimination 4-3 contre la France, il décide à nouveau se mettre à l’écart pour se remettre de cette nouvelle désillusion.

Enfin en 2019, il revient après 8 mois d’absence pour participer aux matchs amicaux contre le Venezuela et le Maroc, les 22 et 26 mars 2019. Ce retour sera surement le dernier, pour préparer cette édition de la Copa America, la dernière chance pour Lionel Messi de gagner quelques chose avec sa sélection.

Briser enfin la malédiction?

Cette édition de la Copa America 2021 au Brésil marque donc un tournant dans la carrière internationale de Lionel Messi. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir réalisé des performances incroyables avec son pays ( 72 buts en 144 matchs, et de meilleures performances que son éternel rival en sélection, Cristiano Ronaldo pourtant montré en exemple dans ce domaine).

Mais les résultats collectifs, voilà le talon d’Achille de la carrière internationale du génie argentin. Il n’a en effet rien gagné avec l’Argentine, malgré un vivier de joueurs très talentueux pour l’entourer ( à part en 2018, l’effectif était quand même très bancal).

Sur les 5 dernières éditions de la Copa America, l’Albiceleste termine 4 fois sur le podium donc 3 fois second, dont les deux dernières fois à la suite de cruelles séances de tirs au buts contre le Chili d’Alexis Sanchez. Si on associe ces résultats avec la finale de la Coupe du Monde 2014, on se retrouve face à une sorte de malédiction pour Léo.

A bientôt 34 ans, il s’agit surement de sa dernière Copa au plus haut niveau et il aura à cœur de bien rentrer dans sa compétition, ce soir à 19h heure locale, 23h heure française. L’occasion pour lui de chasser les démons des deux dernières finales perdues, et de se mettre en conquête de ce titre qui l’établirait définitivement dans les plus hautes places du panthéon du football mondial.

Une motivation intacte

On le sait, Lionel Messi a tout gagné avec son club et est considéré pour beaucoup comme le plus grand joueur de tout les temps. Mais les observateurs du football ne peuvent s’empêcher de regretter de voir le plus grand numéro 10 de l’Histoire argentine (désolé Diego) de ne pas soulever un trophée.

Dans tout les cas, en conférence de presse d’avant-match il a affiché ses ambitions :

« Même si des jeunes sont arrivés, je crois que l’idée et le style de jeu est assez clair. Je crois que c’est le moment de faire un coup et cette Copa en offre une grande possibilité. Nous savons que ce sera un tournoi spécial, différent, avec tout ce qui se passe dans le monde, mais nous sommes prêts pour la compétition. Je suis toujours disponible pour essayer de faire partie de l’équipe nationale et donner le meilleur de moi-même, parce que mon plus grand rêve est d’obtenir un titre avec la sélection argentine. J’ai été proche plusieurs fois, mais ça ne s’est pas fait. Je vais continuer à essayer de le décrocher tant que je le pourrai, jusqu’à ce que j’y arrive. »

Rendez-vous cette nuit à 23h pour avoir un début de réponse.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :