Les All-NBA Teams sont tombées : Booker et Mitchell volés?

Tradition de la fin de saison, le dévoilement des All-NBA Teams en NBA est le moment de récompenser les joueurs qui ont réalisé une bonne saison, qui ont amené leur équipe au-delà des espérances par exemple. C’est aussi un sujet à nombreux débats, notamment sur la présence ou l’absence de certains joueurs.

15 joueurs répartis en 3 équipes, dans une ligue où de plus en plus de stars sont présentes, il va forcément y avoir des déçus. Mais cette année plus que les autres, les fans pointent du doigt la désignation des joueurs, avec deux grands absents : Donovan Mitchell (Utah Jazz) et Devin Booker (Phoenix Suns).

Les deux joueurs ne font parti d’aucune All-NBA team, comme nous l’indiquait Marc Stein, journaliste chez ESPN :

Pourquoi cela fait parler?

Si ces désignations font parler, c’est que les deux arrières ont réalisé une excellente saison, portant leur équipes vers les sommets de la Conférence Ouest. Le Jazz et les Suns terminent donc 1er et 2ème dans la jungle de la Conférence Ouest, devant des équipes supposées meilleures telles que les deux franchises de Los Angeles ou Denver.

Au-delà des performances collectives, les deux joueurs ont réalisé des saisons statistiques individuelles excellentes :

  • Devin Booker tourne à 25.6 pts / 4.2 rebonds / 4.3 passes avec de bons pourcentages.
  • Donovan Mitchell a envoyé du lourd toute l’année : 26.4 pts / 4.4 rebonds / 5.2 passes.

Si les joueurs faisant partie de la First Team ne souffrent d’aucune contestation, la présence de certains joueurs font un peu tiquer dans les autres. Notamment Kyrie Irving, ayant loupé de nombreux matchs (18 matchs loupés) tout comme Jimmy Butler (20 matchs loupés), où Bradley Beal, qui malgré une saison statistique individuelle incroyable, n’a pu se battre que pour intégrer le Play-in Tournament.

Pour finir, en plus de l’honneur d’être nommé dans ces équipes, ces nominations peuvent avoir un impact sur les contrats des joueurs, où des clauses peuvent être activées pour proposer plus d’argent aux joueurs. C’était le cas de Donovan Mitchell ou Jayson Tatum (lui aussi auteur d’une excellente saison en 26.4 / 7.4 / 4.3), qui sont éligible à une extension de contrat Rookie, et qui auraient pu toucher 33M d’euros additionnel si ils avaient été nommés All-NBA.

Une soirée qui coûte cher pour les deux joueurs

Détail des All-NBA Teams :

Le détail des votes

Des absences qui font jaser, mais nul doute que

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.