Scott Brooks et les Wizards, c’est terminé : Jour de gloire à Washington !

Ce mercredi 16 juin, le journaliste d’ESPN Adrian Wojnarowski nous annonce que le divorce est consommé entre les Wizards et Scott Brooks, pour le plus grand bonheur des fans de la franchise. Arrivé au bout de son contrat à la fin de cette saison, des discussions étaient en cours pour une possible prolongation de contrat. Mais comme nous l’apprend le Woj, les deux parties n’ont pas réussi à s’entendre sur les modalité de ce nouveau contrat, ce qui pousse les Wizards à chercher un nouveau coach.

(AP Photo/Nick Wass)

En 5 saisons dans la capitale américaine, Scott Brooks a obtenu un bilan de 183 victoires pour 207 défaites. Un bilan bien décevant pour celui qui avait été embauché pour redonner à la franchise de Washington une place de choix dans la conférence Est. Malgré une belle campagne de Playoffs en 2017 avec une demi-finale de conférence au bout, les résultats et surtout le fond de jeu n’étaient pas au rendez-vous.

Pourtant, la présence de deux All-Stars en John Wall et Bradley Beal aurait pu permettre de construire une équipe capable de jouer les premiers rôles, Scottie n’a jamais paru en mesure de tirer quelque chose de son groupe. Trois saisons de suite à moins de 50% de victoires (39% en 2018-19, 15% en 2019/2020 et 47% cette saison), il ne doit son spot en Playoffs que grâce à l’exceptionnelle saison de Bradley Beal pour sauver les Wizards après un départ catastrophique en 17-32.

Mais la série de Playoffs perdue contre les Sixers et la mauvais utilisation d’un groupe constitué d’éléments intéressants a dû sceller son destin au sein de la franchise.

Pour le remplacer, les Wizards se mettent donc en quête du coach idoine, et il ne fait aucun doute que Bradley Beal aura son mot à dire là-dedans, et que le front-office des Wizards voudra le contenter, eux qui cherchent toujours à prolonger son contrat.

En 2019 Beal avait prolongé son contrat jusqu’en 2023, mais avec la dernière année en option. Il peut donc décider de tester le marché à la fin de la saison prochaine, et les Wizards sentent bien que les 29 autres franchises NBA pourraient bien venir draguer l’arrière scoreur, et ainsi laisser Washington sans rien à la fin. Il sera aussi intéressant de suivre la réaction de Russell Westbrook, lui qui avait connu Scott Brooks à Oklahoma et qui militait pour son maintien il y a quelques temps:

« Je ne vois pas pourquoi Scott devrait aller ailleurs. Ce n’est pas uniquement parce qu’on est proches, mais parce qu’il a fait un boulot de dingue avec notre équipe. Depuis que je suis là, et simplement en étant dans l’équipe, j’ai pris conscience combien son impact était important sur la franchise. Il est toujours le même Coach Brooks, et il apporte de l’intensité, et le même effort que lorsqu’il jouait, mais désormais il est coach. C’est quelque chose qui ne s’apprend pas. Si ça tenait qu’à moi, je crois pas qu’il devrait partir. »

Quelle réaction pour Russell après le départ de Brooks?

C’est donc une sixième franchise NBA qui laisse partir son coach, après Boston, Indiana, New Orleans, Orlando et Portland. La valse des entraineurs est donc lancée, à voir ce que feront toutes ces franchises et qui sera sur le banc au début de la saison prochaine. La Draft arrive à grands pas, il va donc y avoir du mouvement dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page