Danemark – Belgique 2-1 : La Belgique s’en sort bien.

Le match d’après. Après le drame de samedi dernier et le malaise cardiaque de Christian Eriksen, ce match entre le Danemark et la Belgique première du classement FIFA était intéressant sous plusieurs angles. Tout d’abord on voulait voir si la Belgique, nation candidate à la victoire finale, confirmait son bon début d’Euro. Ensuite, du coté danois, comment les joueurs allaient réagir après les évènements de samedi et les polémiques qui ont suivi.

Le Match : Le Danemark de 0 à 100 en 3s, puis la panne d’essence.

Le début de match est totalement à l’avantage des danois, qui se servent de l’émotion régnant dans le stade pour se surmotiver et attaquer par vagues sur le but de Thibaut Courtois. Et seulement après deux minutes de jeu, Hojbjerg décale Poulsen sur la droite à l’entrée de la surface de réparation qui place une frappe du droit dans le petit filet du portier du Real Madrid. 1-0.
Les belges sont étouffés et si le score à la mi-temps n’est que d’1-0, l’impression laissée sur le terrain est tout autre. Les belges n’attaquent pas, ne peuvent pas aligner 4 passes d’affilée et semblent très friables défensivement. Une parade décisive juste après le premier but entre autres, Courtois a laissé les belges dans le match. La statistique de tirs à la mi-temps est criante pour illustrer cette domination danoise : 9 tirs à 1.

A la sortie des vestiaires, les belges reprennent le contrôle du ballon, et profite des efforts danois déployés durant tout la première mi-temps pour mettre en place leur jeu. L’entrée de Kevin de Bruyne à la mi-temps a donné une impulsion certaine pour les belges, dont le jeu a semblé plus fluide dès que le milieu de Manchester City touchait le ballon. Et l’impact est immédiat: après un superbe mouvement collectif, Lukaku sert KDB dans la surface, qui élimine trois défenseurs sur un contrôle et sert Thorgan Hazard qui n’a plus qu’a pousser le ballon dans le but vide.

Les danois cherchent leur second souffle, tandis que le jeu des derniers demi-finalistes de la Coupe du Monde se mettait en place. A l’heure de jeu Roberto Martinez lance Eden Hazard, qui se distingue directement grâce à quelques gestes techniques tranchants. Le jeune Eden donnera la balle du second but à KDB, qui marquera du gauche après une frappe puissante des 25 mètres. Le coup de massue pour les danois, qui n’avait plus d’essence dans le moteur.

Le dernier quart d’heure du match est cependant à l’avantage des coéquipiers de Christian Eriksen. Les danois ont lancé leur ave maria en se projetant beaucoup plus vers l’avant. Ils aurait même pu égaliser si Thibaut Courtois n’était pas lui-même, si Martin Braithwaite avait été plus prompt sur le centre de Olsen, ou si sa tête n’avait pas terminé sur la transversale en toute fin de match.

Les belges assurent donc leur qualification à l’issue d’un match pas maitrisé, le talent de Kevin de Bruyne aura suffit pour prendre l’avantage sur des danois vaillants mais trop limités offensivement. Le constat est dur pour les danois, qui se retrouvent au bord de l’élimination après cette nouvelle défaite. Il faudra faire beaucoup mieux du coté de Roberto martinez pour rivaliser avec les meilleures équipes du tournoi.

Source: Flashscores

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.