Sergio Ramos quitte le Real : la fin d’une ère !

C’est LA nouvelle qui a secoué le monde du football ce mercredi 17 juin 2021 : après 16 saisons au sein de la Maison Blanche, le défenseur et capitaine espagnol Sergio Ramos quitte le club à la fin de son contrat.

C’est une information de Marca qui a d’abord affolé les réseaux, annonçant qu’une conférence de presse était prévue le jeudi 18 juin à 12h pour annoncer ce départ et donner à Sergio la sortie qu’il mérite. L’information a ensuite été confirmée par le club madrilène.

A travers ce papier, j’aimerais rendre hommage à celui qui a su faire évoluer son jeu pour s’imposer comme l’un des meilleurs défenseur de l’histoire du Real Madrid, et du football en général.

L’aventure commence donc durant l’été de l’année 2005, lorsqu’il débarque dans la capitale espagnole en provenance de Séville pour 27 millions d’euros. Le premier transfert d’un espagnol de l’ère Florentino Perez, un choix forcément gagnant avec le recul.
Il aura connu des fortunes diverses durant ses 16 années dans la tunique blanche: des galactique en passant par les années Mourinho pour arriver aux 4 Champions League pour mettre fin aux années de disettes européenne. Un pilier du club qui s’en va, un joueur si important est charismatique va forcement laisser un vide entre les murs et dans le cœur des fans.

Premièrement défenseur latéral à ses débuts pour ensuite s’imposer comme défenseur central il aura su s’adapter à tout les styles de jeu, à tout les entraineurs. Fabio Capello, Vicente del Bosque, Mourinho, Ancelotti, Zidane,… Tant d’entraineurs qui ont fait de Sergio Ramos leur patron de vestiaire et de défense. Sa paire avec Pepe sera une des plus iconique des dernières années, avec des affrontements iconiques contre le FC Barcelone. Ces Clasicos auront de ce fait une saveur particulière, un peu moins piquante. L’intensité physique qu’il mettait rendait ces affrontements épiques, tout en pouvant être professionnel et laisser les animosités entre madrilènes et barcelonais aux vestiaires pour glaner 2 Euros et 1 Coupe du Monde entre 2008 et 2012.

Au niveau statistique, mouillez-vous la nuque, ça va piquer fort:

  • 671 matchs ( 4ème de tout les temps derrière Raúl, Casillas et Sanchis)
  • 22 trophées
  • 26 cartons rouges (record all-time)
  • 101 buts.

Revenons sur cette dernière statistique tout simplement hallucinante : 101 buts. Certains attaquants de formation rêveraient d’inscrire ce total de but pour un club de Ligue 2. Un chiffre donc insolite pour un défenseur central, avec des buts si importants pour le club de Madrid. Comment ne pas se remémorer cette tête au bout du temps additionnel en finale de Ligue des Champions 2014, qui permet une prolongation, met un coup de massue aux joueurs de l’Atletico Madrid, offre la décima tant attendue et ouvre la porte à une période de domination incroyable en Europe de la bande à Zizou.

Après son éviction de la sélection espagnole par Luis Enrique, c’est son aventure madrilène qui prend fin. Il incarnait de la meilleure des manière l’esprit du Club, qui ne lâche jamais rien, et ses nombreuses réalisations ou actions défensives auront donné naissance à une expression espagnole : le « noventayramos« , mot composé de « Noventa » (quatre-vingt-dix) « y » (et) puis « Ramos ». Cet engagement envers le club et ses exigences resteront pour toujours la meilleure preuve de son implication et de son sérieux dans sa carrière au Real Madrid.

Et maintenant ?

Avec l’annonce de son départ, les fans se sont mis à réfléchir sur la probable destination du défenseur. Si un destin à la Gianluigi Buffon était évoqué, le quotidien Marca annonce qu’un retour à Séville, là ou tout à commencé, n’est pas d’actualité. Alors, quelques destinations commencent à ressortir avec insistance.

Fabrizio Romano, journaliste chez Skysport, annonce qu’il est en négociation avec un club, mais que son nom n’a pas filtré. Les noms du Paris Saint Germain ou de Manchester City reviennent souvent dans l’imaginaire des fans, à voir ce que les prochaines semaine nous réserveront.

En ce qui concerne le capitanat, ce départ provoque un petit évènement, puisque pour la première fois depuis 1904, un capitaine du Real Madrid ne sera pas espagnol au départ de la saison. En effet, c’est Karim Benzema qui hérite du brassard, et vu le niveau de jeu affiché par l’attaquant français la saison dernière, nul doute qu’Ancelotti voudra s’appuyer sur lui la saison prochaine.

Quel impact pour le Real?

Suivant cette annonce, le club a annoncé que son compère de la défense centrale Raphaël Varane va prolonger son contrat avec le club. Mais il parait évident que Florentino Perez va devoir recruter en défense centrale cet été, un autre chantier qui s’ajoute à l’énorme travail de renouvellement d’effectif qui attend les dirigeants du Real et Carlo Ancelotti, nouvel entraineur après le départ de Zidane.

C’est donc fini, l’ère Ronaldo / Ramos / Zidane touche donc à sa fin, le Real doit passer par un processus de reconstruction, les bonnes décisions devront être prises, et un ménage dans le vestiaire nécessaire pour revenir dans les sommets du football européen.

One thought on “Sergio Ramos quitte le Real : la fin d’une ère !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.