Kemba Walker échangé par les Celtics, Brad Stevens n’a pas perdu son temps.

Après une journée de jeudi particulièrement agitée de NBA, il était souhaitable d’avoir quelques minutes de repos, mais apparemment le monde en perpétuel mouvement qu’est la NBA ne nous lassera aucun répit. Et ce vendredi c’est du coté de Boston qu’il faut aller pour avoir notre dose de breaking news, puisque le meneur All-Star Kemba Walker a gentiment été envoyé du coté du Thunder d’Oklahoma.

Après des blessures, des performances all-time, des changements de coachs et des révélations croustillantes concernant l’administration de Dallas, il ne manquait plus qu’un trade pour compléter le tableau. Bingo. C’est Adrian Wojnarowski d’ESPN qui lâche la bombe en fin d’après midi : Kemba Walker est envoyé au Thunder accompagné du Pick 16 de la prochaine Draft et d’un second tour de draft en 2025 contre le revenant Al Horford; Moses Brown et un second tour de Draft 2023.

Ce transfert était dans l’air, puisqu’on sentait les Celtics arrivés en fin de cycle, avec l’obligation de faire des modifications dans leur roster pour passer un cap et donner les moyens aux talents que sont Jaylen Brown et Jayson Tatum d’aller chercher le titre. Au vu de ses performances en Playoffs cette année (12/4/4 à 31% au tir dont un bien moche 17% à trois points), il ne faisait pas de doute que Kemba était LA pièce à marchander cet été pour Boston, afin de reconstruire. Seul problème, et pas des moindres, son énorme contrat (encore 73 millions de dollars garantis sur les deux prochaines saisons) limitait tout de même les recherches, et c’est du coté de chez Sam Presti que Stevens a fait affaire.

C’est donc Al Horford qui fait son retour au TD Garden, lui qui a déjà passé trois saisons du coté du Massachussetts, entre 2016 et 2019, avant d’être baladé à Philadelphie, OKC et donc de revenir. Sam Presti aura donc cédé aux sirènes des picks de Draft, lui qui en collectionne maintenant 3 au premier tour pour la Draft de cette année, et 28 en tout (!!!) jusqu’en 2027. Une sacré collection de cartes pokémon picks qui seront surement utilisés à d’autres fins que de ramener du jeune chez le Thunder.

Il sera intéressant de voir le rôle qui sera attribué à Kemba à OKC, et cette arrivée ne veut pas nécessairement dire que c’est une mauvaise nouvelle pour Théo Maledon. Le jeune meneur français drafté par Philadelphie en 34ème position mais envoyé au Thunder dans le cadre du trade envoyant Horford (déjà) dans la franchise de Sam Presti. Maledon pourra se faire les dents et apprendre aux cotés d’un meneur All-Star réputé dans la ligue pour son professionnalisme, c’est toujours ça de bon à prendre !

Pour les Celtics l’intérêt est surtout financier, puisqu’Horford ne touchera « que » 53 millions de dollars pour les deux saisons restantes de son contrat. Ils dégagent ainsi 20 millions de leur livre des comptes, et ajoutent un jeune à fort potentiel en la personne de Moses Brown, qui avait chopé 19 rebonds en une mi-temps face à ces Celtics cette saison.
Cela pose des questions aussi sur le futur de joueurs comme Tristan Thompson, qui voit deux joueurs au même poste que lui arriver. Aussi, quel meneur pour Boston?

Ce qui est sûr, c’est que l’intersaison des Celtics sera animé, entre reconstruction d’équipe et recherche d’un nouveau coach, Brad Stevens se trouve devant un sacré défi pour son début de carrière comme Chef des Opérations Basket dans la franchise verte.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.