Euro 2020 , bilan du Groupe A : L’Italie solide, la Turquie déçoit.

Pour la fin de la phase de poule de l’Euro 2020, nous vous proposons de revenir sur les faits importants des trois matchs de chaque poule. Quelle équipe a surpris ? Au contraire, quelle a été la déception? Aujourd’hui on se penche sur le Groupe A, qui voyait s’affronter l’Italie, le Pays de Galles la Suisse et la Turquie.

L’Italie trop solide.

Ce groupe A a vu s’imposer très tranquillement l’équipe italienne, qui termine première de son groupe à l’issue d’un parcours parfaite : 3-0 contre la Turquie pour lancer leur campagne, la confirmation contre la Suisse avec une nouvelle victoire 3-0, pour terminer tranquillement en faisant une revue d’effectif contre le Pays de Galles avec une nouvelle victoire 1-0.

On savait que la Squadra Azzura avait une bonne équipe, après une campagne de qualification rondement menée, mais les hommes de Roberto Mancini ont surpris, en écrasant tout simplement leurs adversaires. Une maitrise du milieu de terrain qui a étouffé les trois autres nations du groupe. Avec ces succès, l’Italie se place parmi les grandes favorites de la compétition.

Avec le retour de Marco Verratti au milieu et la profondeur de banc illustrée par les performances de Federico Chiesa, l’Italie dispose de plusieurs armes pour embêter beaucoup d’équipe. L’équilibre entre la solidité défensive et le jeu offensif léché montré au cours des 3 matchs séduisent, et promettent pour la suite.

Le Pays de Galles qualifié

Pour terminer deuxième du groupe, la bataille était ouverte entre la Suisse et le Pays de Galles après leur affrontement lors de la première journée et leur match nul 1-1. Seulement, la lourde défaite 3-0 de la Suisse contre l’Italie a fait trop de mal pour les coéquipiers de Xherdan Shaqiri, qui ne passe pas au tour suivant a cause d’une plus mauvaise différence de buts.

La Pays de Galles a cependant montré de belles choses contre la Turquie, avec des joueurs de talent qui peuvent faire la différence dans un match. La Suisse quant à elle a payé son manque de talent offensif. Une équipe solidaire, homogène mais qui manque cruellement de joueurs capable de faire la différence à ce niveau de compétition.

Les coéquipiers du capitaine Gareth Bale passent donc au tour suivant, et affrontera le deuxième du groupe B, où figurent pour le moment la Russie et la Finlande, bien placés pour se qualifier.

La Turquie, terrible désillusion.

La Turquie arrivait dans cet euro avec une étiquette d’équipe poil à gratter, avec plusieurs joueurs sortant d’une belle saison comme Burak Yilmaz à Lille. La réalité est tout autre, puisque la sélection du Bosphore a été ridicule, en se faisant exposer collectivement par l’Italie, puis en perdant lourdement contre la Suisse lorsqu’il fallait sauver l’honneur.

0 points, 1 but marqué et un jeu insipide, la Turquie se place directement dans les déceptions de cette édition. Avec un effectif pourtant assez jeune, il est certain que cette équipe aurait pu faire mieux, et des décisions devront être prises pour aborder la Coupe du Monde au Qatar l’année prochaine. Ils sont pour le moment bien partis avec 7 points en 3 matchs, mais un seul point d’avance sur les Pays-Bas, la Norvège et le Monténégro.

Un groupe A qui a livré son verdict hier, avec la confirmation de ce qu’on avait pu voir après les deux premiers matchs. L’Italie surprend, la Turquie déçoit, et c’est le Pays de Galles qui se faufile en 1/8ème de finales pour disputer un match équilibré contre la Finlande ou la Russie. Un groupe qui nous a offert des matchs ouverts, souvent spectaculaires et plaisants à voir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page