Bilan du groupe B : La belle histoire de l’Euro, c’est le Danemark !

Le groupe B a rendu son verdict hier soir avec deux matchs spectaculaires qui ont vu le Danemark se qualifier au bout du suspense. Retour sur un des groupes les plus en vue de ce début d’Euro.

La Belgique à 100%

La Belgique a bien répondu présent lors de cette phase de groupe avec 3 victoires en autant de match, avec la possibilité de faire tourner l’effectif sans altérer les résultats. Des matchs rondement menés, avec pour seule frayeur la première mi-temps contre le Danemark, mais l’entrée de Kévin de Bruyne (qui était absent lors du premier match) a tout changé, et permet à la Belgique de monter en puissance.

La Belgique s’est donc qualifié tranquillement, et attend son adversaire des 1/8ème de finale, qui sera le meilleur troisième des groupes A, D, E ou F. Il est fort probable que ce 1/8ème de finale soit un choc, puisque si ils affrontent le troisième du groupe F. Cela voudrait dire que le Portugal, l’Allemagne ou la France se mettrait en travers de leur chemin.

Le Danemark, quelle histoire !

Sous le choc après le match très spécial contre la Finlande en ouverture qui a vu Christian Eriksen s’écrouler sur le terrain a cause d’un malaise cardiaque, le Danemark s’est bien repris et a su se qualifier à l’issue de la dernière journée grâce à une folle victoire 4-1 face à des Russes bien tristes. Les coéquipiers de Martin Braithwaite ont montré de belles qualités de solidarité et des qualités dans le jeu qu’on attendait pas chez eux.

Petite dédicace à ce public chaud comme la braise qui aura impressionné durant le match contre la Belgique, chargé d’émotions. On aura plaisir à les retrouver au tour suivant.

Animés par l’envie d’aller loin pour leur capitaine, les Danois seront à n’en pas douter une équipe poil à gratter dans la phase finale qui s’annonce. Ils affronteront le Pays de Galles le samedi 26 juin dans un match ouvert qui promet beaucoup de spectacle.

Finlande / Russie : même résultats, impressions différentes.

La Finlande et la Russie rentrent donc à la maison après les trois matchs de cette phase de poule. Si la Finlande se plaçait clairement en outsider dans cette compétition, les Russes arrivaient eux forts de leur bon parcours lors de la Coupe du Monde organisée à la maison en 2018 (Quart de Finale perdu contre la Croatie).

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le soufflé est retombé pour les Russes ! Une seule petite victoire contre la Finlande, mais surtout 2 grosses défaites 3-0 et 4-1 contre le Danemark qui leur coutent la qualification. Un fond de jeu très faible et une génération qui s’essouffle, la Russie a beaucoup déçu durant cet euro, terminant en dernière place de la poule.

La Finlande quant à elle a tenu son rang, posant quelques problèmes aux Belges et aux Russes. Les coéquipiers de Teemo Pukki n’ont pas à rougir de cette troisième place, ne se qualifiant pas qu’à cause de la différence de but.

Un groupe qui semblait ouvert derrière la Belgique qui a tenu toutes ses promesses, avec les trois autres équipes à égalité avec 3 points chacune. L’éclatante victoire du Danemark lors de la dernière journée nous aura assurer du grand spectacle, et des regrets pour tout le peuple finlandais.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page