Digne et Hernandez blessés, quelles solutions pour Deschamps?

Alors que la phase de poule vient de se terminer pour l’équipe de France, les bilans sont mitigés du coté de la bande à Deschamps. Les bleus ont terminé premiers de leur groupe, invaincus, mais ont laissé sur le bord de la route Ousmane Dembelé (victime d’une rupture du muscle biceps fémoral). De plus lors du match contre le Portugal, l’équipe de France a aussi perdu ses deux défenseurs latéraux gauche, Lucas Hernandez et Lucas Digne.

Malheureusement le défenseur d’Everton a semblé signaler au banc de l’équipe de France que quelque chose s’était rompu dans sa jambe, sa participation au 1/8ème de finale contre la Suisse lundi prochain. Pour Hernandez, comme nous vous l’annoncions sur les réseaux sociaux, sa participation au match de lundi semble elle aussi bien compromise. Didier Deschamps a donc fini le match avec Adrien Rabiot au poste de latéral gauche.

Si cette solution a tenu la route pour moins d’une mi-temps, cela semble être bancal pour une rencontre à élimination directe. Alors quelles solutions pour Deschamps? Nous y avons réfléchi pour offrir notre aide au sélectionneur.

Dubois comme sauveur ?

La solution qui semble la plus logique serait de mettre Léo Dubois sur le coté gauche de la défense. Le joueur de l’Olympique Lyonnais a regardé les trois premiers matchs depuis les tribunes, mais pourrait bien revêtir le costume du sauveur. Originairement placé à droite de la défense, cela pourrait être une solution de remplacement à gauche.

Le poste de latéral est spécifique, et même si le changement de côté peut perturber certains joueurs, les principes défensifs et offensifs de ce genre de postes sont équivalents à droite comme à gauche. Avec le choix Dubois, Deschamps pourrait s’assurer un spécialiste de la défense latérale, ce qui semble mieux que d’exiler un milieu de terrain sur ce poste si exigeant, comme il l’a fait avec Rabiot (Dubois n’était pas sur la feuille de match).

On change pas un dispositif qui gagne?

Un changement de tactique?

Une autre solution pour le sélectionneur français serait de changer son dispositif tactique. Même si l’ancien entraineur de l’OM semble attaché à son 4-2-3-1 ou au 4-3-3 qu’il a mis en place durant les matchs de préparation, un changement de dispositif pourrait pallier l’absence des latéraux français.

Les bleus passeraient donc en 3-4-3, avec deux pistons sur les cotés capables de répéter les efforts. Nous pourrions imaginer une défense à 3 avec Varane, Kimpembe et Kounde dans l’axe (qui retrouverait donc son poste naturel). Ensuite sur les coté, des joueurs ayant un gros volume de jeu peuvent apporter offensivement tout en pouvant revenir lors des phases défensives. Sur le coté droit, Pavard pourrait se voir reconduire sur le coté, pour avoir un homme habitué du poste. Sur le côté gauche, Didier Deschamps pourrait reconduire Adrien Rabiot dans le 11 type pour assumer ce rôle hybride.

Une des grandes qualités du joueur de la Juventus c’est son volume de jeu et sa capacité à répéter les efforts. Il a montré lors du match contre le Portugal qu’il est capable d’assumer un rôle défensif, et sa position au milieu permet aussi de pouvoir tenir la balle et donc une meilleure maitrise pour l’équipe de France. Sa qualité de pied gauche pourrait aussi amener de bons centres pour nos deux attaquants de pointe.

Un 3-4-3 intéressant à tester?

Voilà les deux solutions que l’on peut imaginer pour pallier les différentes blessures des joueurs français. Un remplacement poste pour poste ou un changement de dispositif plus risqué ? Les possibilités sont là, à Didier Deschamps de faire les bons choix pour amener l’équipe de France au tour suivant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page