L’Allemagne sauvée des eaux face à la Hongrie (2-2)

Impuissante et rapidement menée en première période sous des pluie diluviennes, l’Allemagne a profité de l’accalmie de la météo pour remettre les choses dans l’ordre, et arracher un nul précieux qui l’envoie en huitième de finale, à Wembley, face à l’Angleterre.

Les Allemands ont souffert dans tous les domaines face à une Hongrie bien plus engagée dans les duels (Photo : Twitter @DFB_Team)

L’entame était désastreuse pour la Nationalmannschaft, qui à peine installée dans le camp hongrois, se faisait déjà prendre dans son dos. Roland Sallai adressait une merveille de ballon piqué dans le dos de Mats Hummels, pour permettre à la tête d’Adam Szalai d’ouvrir le score (0-1, 11′).

Le défenseur central du Borussia Dortmund tentait de se rattraper, mais son coup de boule croisé trouvait l’arrête de la transversale du but de Gulacsi (21′). Dans la foulée, Matthias Ginter venait solliciter le gardien du RB Leipzig sans plus de réussite (21′).

Le reste de la première période n’était qu’ennui. La Hongrie verrouillait bien en défense, et l’Allemagne se retrouvait avec une possession de balle stérile. Les trois défenseurs faisaient tourner entre eux, tandis que personne ne proposait de solution vers l’avant. Excellent face au Portugal, Robin Gosens était invisible dans son couloir gauche.

Les supporters de la Mannschaft en première période.

La boulette de Gulacsi vaut très cher…

La seconde période repartait sur le même rythme avec une équipe d’Allemagne extrêmement fébrile. Sur coup-franc, Kleinheisler était même sur le point de doubler la mise, mais sa frappe touchait le montant droit de Manuel Neuer (62′). Tournant du match. Quelques minutes plus tard, les Allemands obtenaient à leur tour un coup-franc. Joshua Kimmich s’élançait, et Peter Gulacsi sortait à l’abordage mais se manquait complètement. Mats Hummels pouvait placer sa tête et trouver celle de Kai Havertz qui marquait dans les cages vides (1-1, 66′)

… Mais l’Allemagne la remboursait sans attendre.

Sauf que 44 secondes après cette égalisation qui la qualifiait de nouveau, l’Allemagne allait encore cruellement manquer de mordant. Sur une tête de Mats Hummels, les Hongrois se montraient beaucoup plus vaillants que la défense allemande, et Schäfer était envoyé tromper de la tête un Manuel Neuer qui loupait totalement sa sortie (1-2, 67′). Une nouvelle marque de fébrilité, qui replaçait l’Allemagne à la dernière place d’un Groupe F au suspens insoutenable.

Le match avançait et les Allemands ne trouvaient aucune solution. Leroy Sané et Kai Havertz commettaient énormément d’erreurs techniques. Avec Müller et Goretzka entrée en jeu, la Hongrie avait quand même une sale tendance à se recroqueviller dans sa surface. Trop peu influant, Toni Kroos perçait enfin le sytème défensif hongrois pour voir sa reprise lécher le montant droit (81′).

Finalement, les Hongrois craquaient. Joachim Löw lançait toutes ses armes dans la bataille, en faisant entrer Musiala, Volland et Werner. Et face à la technique du petit Musiala, les Hongrois avaient de nombreuses difficultés à défendre. La balle revenait sur Leon Goretzka pour une demi-volée puissante qui offrait l’égalisation salvatrice à la Mannschaft (2-2, 84′).

Très engagé en faveur de la communauté LGBT et dans la lutte contre le racisme, Leon Goretzka célébrait son but en faisant un coeur avec ses doigts devant les supporters hongrois. Par sécurité, les forces de police étaient déployées devant les centaines de supporters hongrois regroupés dans la tribune nord de l’Allianz Arena. Côté foot, les Allemands allaient finalement préserver le point du match nul qui leur offrait la deuxième place du groupe.

Ce fut un match très difficile mais nous pouvons être heureux du dénouement. Je crois que dans ce groupe toutes les équipes ont souffert. Que ce soit nous, mais aussi le Portugal et la France

Joachim Löw, sélectionneur de l’Allemagne, à l’issu de la rencontre (BeinSport).

Les Allemands affronteront donc l’Angleterre dans son antre de Wembley. Une rencontre qui ne les désavantage pas nécessairement étant donné leurs difficultés à faire le jeu contre des équipes très défensives. La rencontre aura lieu mardi, à 18h00.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.