Gareth Bale : Clap de fin pour un joueur qui n’est plus que l’ombre de lui-même?

Une prestation insipide pour une élimination

Après une élimination humiliante du Pays de Galles contre le Danemark, le futur de Gareth Bale, taulier de la sélection nationale depuis des années maintenant, fait parler. A-t-on assisté au dernier match du joueur de Tottenham sous le maillot rouge gallois? Retour sur son match, son euro et quel futur pour lui.

Un match insipide pour une élimination.

Le premier constat que l’on peut faire à chaud après la fin du match contre le Danemark, c’est la « qualité » de la prestation de l’attaquant gallois. Il a pourtant semblé bien en jambes dans les premières minutes du match, avec beaucoup d’activité, à la passe comme avec son centre en direction point de penalty bien repoussé par les défenseurs danois, et à la finition avec cette frappe menaçante qui manque de peu le cadre de Kasper Schmeichel, suivie d’une autre tentative bien captée par le portier danois.

Nous somme à ce moment-là au quart d’heure de jeu, et la star de l’équipe semble vouloir prendre le jeu à son compte et faire valoir son statut du superstar. Le match continue et…. plus rien pour Gareth, qui traversera la suite de cette première mi-temps comme un fantôme, et ne faisant pas mieux en seconde période. Les seuls moments où Bale se fera remarquer n’apportent ucun danger sur le but danois, comme cette tête molle qui meurt à coté des buts danois, un ballon qu’il aurait pu laisser à son coéquipier, mieux placé. Ses nombreux centres manqueront de précision, et il parachèvera son œuvre avec un geste d’humeur envers l’arbitre après une faute évidente sur un joueur danois. Une attitude inacceptable pour un joueur de son niveau supposé, qui doit porter sa sélection dans un match capital.

L’arbitre siffle la fin du match, le Pays de Galles est éliminé après une grosse claque 4-0 et surtout un vide total dans le jeu.

Gareth Bale sort donc de cette compétition par la petite porte, avec un total faramineux famélique de 0 buts en 4 matchs, contre les terribles équipes de Turquie, de Danemark et de Suisse. Pire encore, il n’a tenté que 9 tirs pour 2 cadrés en 4 matchs. Des stats digne d’un Nicolas de Préville pour un joueur avec le statut d’un Top 10 Ballon d’Or.
Au-delà des statistiques, Bale n’a jamais semblé être au-dessus du lot, tant physiquement que techniquement. Pourtant du haut de ses 31 ans, Bale pourrait en avoir encore sous les crampons, avec du temps de jeu dans son club, mais lorsqu’on voit jouer Gareth Bale on se rapproche plus d’un joueur en fin de carrière de 37 ans qu’un joueur de calibre mondial à peine trentenaire. En atteste ses nombreuses tentatives de débordement, toujours annihilées par les défenseurs danois. Un manque de vivacité et de rythme criant d’impuissance.

Alors quel futur pour Gareth Bale ? On le sait, le joueur est fan de golf, et la possibilité d’une retraite du football pour se rediriger vers son amour du golf est une possibilité. Tant en club qu’en sélection durant cet Euro, Bale ne semble pas plus concerné que cela par le jeu, ne montrant aucune combativité lors des matchs. Est-il vraiment motivé par ce qu’il fait au quotidien?

Une reconversion toute trouvée?

Il est presque sûr qu’une réflexion aura lieu dans le clan Bale, lui qui était prêté à Tottenham cette saison et à qui il reste un an de contrat au Réal. Même si Bale a fait part de son envie de collaborer avec Carlo Ancelotti le nouvel entraineur du Réal, le technicien italien voudra t-il travailler avec lui? Avec un effectif surpeuplé à Madrid, de nombreux départs sont au programme et Bale pourra en faire partie, pour aussi alléger la masse salariale.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page