Les tops et les flops de République tchèque – Pays-Bas : Holes était partout, De Ligt a craqué.

La République tchèque a fait tomber les Pays-Bas (2-0), pour l’un des gros exploits de cet Euro. La force collective tchèque a eu raison des individualités néerlandaises, qui n’ont pas répondu présentes à l’appel des quarts.



HOMME DU MATCH : Tomas Holes en héro (9/10)

En marquant un but et en offrant une passe décisive, le joueur du Slavia Prague a été l’un des grands artisans du succès de la République tchèque. S’il porte le numéro 9 dans le dos, c’est pourtant bien au poste de milieu défensif qu’il évolue en club, comme en sélection. Grâce à sa tête puissante sur la remise de Kalas (69′), il a ouvert le score pour fructifier l’ascendant pris par son équipe depuis l’exclusion de De Ligt (55′).

Au four et au moulin, il a aussi été décisif sur le deuxième but inscrit par Patrick Schick (80′). En étant plus prompt que Wijnaldum pour récupérer le dégagement de la tête de De Vrij, il a maintenu son effort jusqu’à l’entrée de la surface, pour servir Schik sur un plateau. Son engagement défensif a été total et la République tchèque aura besoin qu’il répète ce genre de prestation face au Danemark en quart !

Tomas Kalas (8,5/10)

Comme un symbole de la partie complète réalisée par la République tchèque, que ce soit sur les phases offensives ou défensives, le défenseur central de Bristol City est lui aussi récompensé. Il a bien bloqué les attaques néerlandaises, empêchant ainsi les Oranje de se créer de grosses occasions. Il a souvent été décisif défensivement, comme lorsqu’il a empêché Dumfries de récupérer le ballon, après être parvenu à dribbler Vaclik (13′).

En seconde période, il n’a presque jamais tremblé, comme l’ensemble de la solide défense tchèque. Il est aussi grandement décisif sur l’ouverture du score, puisque c’est lui qui est à la réception d’un coup franc excentré de Barak, pour remiser de la tête sur Holes. L’ancien défenseur de Chelsea a montré qu’il pouvait se hisser au niveau des grands rendez-vous.

Patrick Schick (8/10)

La star tchèque sur cet Euro 2020 a une nouvelle fois assumé son statut de buteur de la nation. Après avoir inscrit les trois buts tchèques de la phase de poule, l’attaquant du Bayer Leverkusen s’est une nouvelle fois montré décisif. En mettant sous pression Matthijs De Ligt sur un long ballon devant, il a réussi à mettre le défenseur batave à la faute, et ainsi permettre son exclusion. En fin de match, il tue la partie avec beaucoup de froideur, en reprenant sans contrôler le centre de Holes et ainsi battre d’un contre-pied parfait Maarten Stekelenburg.

LE FLOP : Matthijs De Ligt commet l’irréparable (2/10)

La première période du joueur de la Juventus était bonne. Il a toujours pris le meilleur sur les attaquants tchèques grâce à sa puissance. Juste avant la pause, il réalisait un tacle glissé de grande classe, pour empêcher au dernier moment Barak de marquer (39′). Mais en abandonnant son équipe dès le retour des vestiaires, le cours du match changeait.

Pris par le pressing de Patrick Schick, il manquait de clairvoyance et perdait son équilibre pour finalement commettre une main grossière visant à empêcher l’attaquant tchèque de filer seul au but. Joueur majeur des Pays-Bas, qui n’en ont pas tant que la presse voulait le faire croire (voir nos différents articles), il a laissé son équipe orpheline derrière. Encore jeune (presque 22 ans), le joueur formé à l’Ajax devra apprendre de cet après-midi cauchemardesque.

Memphis Depay (3/10)

Si Donyell Malen a coûté cher en manquant son duel avec Vaclik, trois minutes avant l’exclusion de De Ligt (52′), le vrai flop du match est assurément Memphis Depay. Capable de coup d’éclat, le néo Barcelonais a encore une fois prouvé qu’il n’avait pas les épaules d’un grand joueur pour porter son équipe dans les moments chauds. Il n’a pas eu d’occasion, et n’a jamais créé le danger sur la défense tchèque. Sa talonnade astucieuse aurait pu cependant envoyer Malen ouvrir le score, si le joueur du PSV n’avait pas manqué de lucidité.

Georginio Wijnaldum (3/10)

Après midi de souffrance pour le futur joueur du PSG. Aligné une nouvelle fois en position de numéro 10, il a encore montré que son meilleur poste se situait un cran plus bas. Wujnaldum n’a réussi que 10 passes sur l’ensemble de la rencontre. Un total famélique pour un joueur qui devait animer le jeu néerlandais. Le capitaine est passé à côté de son huitièmes de finale, pour les conséquences que l’on connaît.

Frank de Boer (4/10)

On ne peut pas toujours incriminer l’entraineur en cas de défaite. C’est pour cela que l’ancien taulier Oranje (112 sélections) n’est pas si loin de la moyenne. Sans Virgil Van Dijk, il était privé de l’un des meilleurs défenseurs du Monde. Pour autant, sa tactique en 3-5-2 a plutôt été mise en échec lors de cette compétition.

« Frank de Boer, le pire manager de l’histoire de la PL : 7 matches 7 défaites, aucun but, lorsqu’il disait que ce n’était pas bon pour Rashford d’avoir un coach comme moi, parce que le plus important pour moi est de gagner. S’il était entraîné par Frank, il apprendrait à perdre, car (De Boer) perd tous ses matches » José Mourinho.

Alors qu’aux Pays-Bas beaucoup réclamaient un 4-3-3, qui est le système traditionnel batave depuis Johan Cruyff, il a peut être manqué sa bataille tactique face aux Tchèques. Avec deux attaquants qui ne font pas partis des meilleurs mondiaux (terminé les Robben, Van Nistelrooy, Kluivert, Van Persie, Kuyt…), il a clairement manqué d’atouts offensifs dans sa composition. A dix contre onze, il n’a pas su trouver les solutions tactiques pour conserver le nul, et essayer de marquer sur la première occasion qui allait se présenter.

Mais encore une fois, l’entraîneur ne peut pas être responsable de tous les maux d’une équipe. Absents de l’Euro 2016 et de la Coupe du Monde 2018, les Pays-Bas n’ont actuellement plus une équipe digne de leur très glorieux passé. Leur dernier grand résultat remonte à leur troisième place lors du Mondial 2014 (pas si mal !).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro