Défaite et blessure de Giannis, retour sur une nuit noire pour les Bucks.

Ce qui devait être une nouvelle nuit de playoffs à Atlanta s’est transformé en un véritable cauchemar pour les fans des Bucks. Après s’être bien rattrapés lors des Games 2 et 3 pour effacer la défaite inaugurale, les hommes de Mike Budenholzer arrivaient en confiance avec la volonté de marquer un grand coup pour pouvoir finir dans le Wisconsin pour le Game 5. La tâche s’annonçait encore plus aisée puisqu’une heure avant l’entre-deux, Trae Young est annoncé absent pour ce match. La principale arme offensive des Hawks absente, les Bucks n’avaient plus qu’à être sérieux dans ce match pour remporter la victoire. Mais malheureusement en sport rien ne se passe comme prévu et les fans des Bucks ont vécu un enfer la nuit dernière.

Une attaque en grève, Giannis à terre

La deuxième meilleure attaque de la Ligue cette saison n’a pas du tout marché comme elle voulait la nuit dernière, et est retombée dans ses travers des playoffs précédents. Un jeu offensif stéréotypé, sans mouvement de ballon en voulait bourriner vers la raquette en isolation. Bud Style. La première mi-temps s’achèvent avec seulement 38 petits points inscrit, et un Giannis discret en délicatesse avec son shoot et ses lancers.

A la pause le message de Budenholzer sembla avoir été compris, et les Bucks redémarrent le match avec plus d’agressivité, sous l’impulsion d’un Giannis tout énervé. Des bonnes finitions au près, quelques dunk Giannisesques et voilà les Bucks relancés, jusqu’à cette chute sur un contest tout à fait habituel pour aller contrer Capela au alley-oop. L’action se passe, Giannis retombe et reste à terre immédiatement en se tenant le genou gauche entre ses mains.

Les grimaces sur le visage de Giannis ne trompent pas, le garçon s’est fait mal. Les ralentis arrivent, et tout de suite un grand frissons parcourt notre corps. Les images sont terribles, la jambe du double MVP se plie… dans le mauvais sens. Généralement les jambes ne sont pas censées plier en forme de parenthèse ouverte, mais là c’est le cas. Attention, les images peuvent choquer.

En voyant ces images l’appréhension d’une grosse blessure fait surface, avec notamment les deux mots les plus détestés des fans de sport : ligaments croisés. Le grec reste à terre plusieurs minutes, la salle est silencieuse. La State Farm Arena est sous le choc, dans l’attente de voir si Giannis va pourvoir se relever. Il se met sur ses deux pieds finalement, et parvient non sans aide de son frère Thanasis à sortir du terrain. Il arrive à sortir en marchant, mais cela ne veut pas dire que sa blessure n’est pas grave (rappelons que Klay Thompson malgré sa rupture des ligaments du genou était revenu shooter ses lancers avant de déclarer forfait pour la saison suivante).

L’espoir revient lorsque Giannis revient vers le banc des Bucks, mais il retournera au vestiaire peu de temps après. L’information tombe, Antetokounmpo est out pour le reste du match.. Et probablement aussi pour le Game 5 dans la nuit de jeudi à vendredi. Du coté du terrain, ses coéquipiers sont totalement chamboulés, et c’est à ce moment-là que l’issue du match se décide. Mais l’important n’est pas là, les différents examens médicaux réalisés aujourd’hui nous donneront plus d’information sur le futur de cette série, qui a définitivement tourné.

Giannis OUT, quelles solutions?

Dès que les résultats des examens seront connus, on sera en mesure de se projeter sur le reste de la série, mais il est presque certain qu’il sera forfait pour le Game 5. Une blessure qui change complètement la physionomie de cette série, où les Hawks reprennent la confiance et les Bucks plongent en plein doute. Auteur d’une campagne de Playoffs très lourde au niveau statistique (28.2 points / 12.7 rebonds et 5.2 passes à 55% au tir), Mike Budenholzer devra trouver les solutions pour remplacer son franchise player.

Cette saison Milwaukee a joué 11 matchs sans son MVP, pour un résultat de 6 victoires / 5 défaites, un bilan mitigé donc à mettre en perspective puisque les adversités sont bien différentes en playoffs. La victoire passera par le collectif et la solidarité de l’équipe, il est donc l’heure pour Budenholzer de montrer qu’il est bien le coach capable de mener une équipe au titre, et de s’adapter à toutes les situations. Middelton devra bien sur porter un peu plus l’équipe au scoring et dans le leadership, lui qui l’a déjà montré durant cette série comme lors du match 3 où il a totalement pris feu pour achever les Hawks dans le quatrième quart temps.

Après Trae Young, Kawhi Leonard, Embiid, Irving, Harden, Beal, Murray et j’en passe, c’est encore un all-star qui se blesse gravement, décidément une saison bien maudite pour les superstars de la NBA. On croise les doigts dans le Wisconsin, et dans le monde de la NBA en général, pour l’intérêt d’une série de Playoffs c’est quand même mieux d’avoir tous ces artistes à 100%. Plus d’infos sortiront dans la soirée, en attendant on retient sa respiration et on prie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro