Euro 2020: L’année de l’Angleterre?

Arrivée dans cet Euro avec le statut d’outsider, l’équipe d’Angleterre s’est frayée un chemin jusqu’en quart de finale, après 3 victoires et 1 match nul en 4 matchs, et surtout une statistique de 0 buts encaissés qui impressionne. Après leur demi-finale lors du Mondial 2018 en Russie, est-ce-que cette édition spéciale de l’Euro peut être celle de l’Angleterre?

Un groupe profond et de qualité

Sterling, Shaw et Grealish, les hommes fort des Three Lions dans cet Euro (Getty Images)

Elle ne faisait pas de bruit au début de la compétition, mais le groupe des 26 anglais est pétri de qualité avec des joueurs jouant au plus haut niveau en Premier League. Avec une équipe-type déjà impressionnante, le banc des remplaçant est peut-être le meilleur de cette compétition. Pour preuve durant le huitième de finale contre l’Allemagne, des joueurs comme Foden, Henderson, Grealish (décisif sur les deux buts anglais), Rashford ou Jadon Sancho avaient pris place sur le banc, avec les deux derniers qui ne sont même pas rentrés en jeu. Notons aussi que cet effectif mélange joueurs d’expérience et des jeunes talents, un cocktail payant plein de promesse pour le futur.

Des joueurs de qualités qui ont tous réalisés de bonnes saisons dans leur clubs respectifs, et mettent leur qualité à disposition pour les Three Lions. Dans une période de mercato, tous ces joueurs sont concentrés sur l’objectif de l’équipe nationale : gagner cet Euro qui mettrait fin à une disette de 59 ans (depuis la victoire en Coupe du Monde 1966) et surtout permettrait aux homme de Gareth Southgate de remporter leur premier Championnat d’Europe. Pour le pays du Football, ce palmarès désespérément vide attend son heure, et les coéquipiers de Kane peuvent remédier à cela.

Ce même Kane qui symbolise la concentration des joueurs anglais sur la compétition, faisant abstraction des bruits les entourant en ce qui concerne les transferts potentiels. L’attaquant de pointe a affirmé son intention de quitter Tottenham et fait l’objet d’une convoitise poussée de la part de Manchester City. Pep Guardiola serait même prêt à inclure… Raheem Sterling dans le deal pour convaincre les dirigeants de Londres. L’ailier ne semble pas perturbé par ses bruits de couloir puisqu’il enchaine les bonnes performances durant cet Euro.

Sancho, Reece James…. sont d’autres joueurs dont les noms circulent beaucoup du coté du marché des transferts mais le groupe est focus sur la compétition en cours, et les résultats s’en ressentent.

Un parcours plus facile?

Qualifiée dans cet Euro dans le Groupe D qu’on peut qualifier d’abordable avec des équipes comme la Croatie, la République Tchèque et l’Ecosse, les anglais ont géré leurs 3 matchs en terminant premier avec 7 points. Sans être flamboyants, ils ont assurés le minimum pour se qualifier dans la partie de tableau de la phase finale considérée comme la plus facile.
Eviter les grandes nations favorites comme l’Espagne, la France (hum…), L’Italie, le Portugal ou la Belgique, une aubaine pour cette équipe anglaise, qui a du écarter la menace allemande pour retrouver sur la route de la finale…. l’Ukraine, La République Tchèque ou le Danemark. Des équipes bien moins menaçantes qu’il faudra tout de même prendre au sérieux pour aller au bout.

De plus, les anglais ont bénéficié du système spécial de cet Euro 2020, en jouant l’intégralité de ses matchs à domicile, à Wembley. Et si ils arrivent à aller jusqu’en finale, il n’auront joué qu’un seul match hors de leur bases, le quart de finale contre l’Ukraine (à Rome). Le soutien de leurs spectateurs, plus de 41 000 contre l’Allemagne, est fondamental dans la réussite d’une équipe, et pourrait bien être d’une grande aide pour se sortir de matchs compliqués. Même si le jeu pratiqué n’est pas des plus abouti, ce groupe de joueur a assez de talent pour faire la différence à tout moment, et le douzième homme sera là pour les pousser jusqu’à la dernière minute.

2021 pourrait bien être l’année de l’Angleterre, grâce à un groupe de joueurs talentueux et un parcours considéré comme plus simple. Après les bonne promesses entrevues lors du Mondial en Russie, les Three Lions montrent une plus grande maturité dans le jeu qui peuvent leur permettre de remporter leur premier Championnat d’Europe de leur histoire, et permettre à Harry Kane de remporter le premier trophée de son histoire. Et si ce n’est pas le cas, il faudra surveiller de très près cette équipe lors du Mondial 2022 au Qatar. Rendez-vous le samedi 3 juillet pour défier l’Ukraine et valider sa place dans le dernier carré de la compétition.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.