Les notes du Club : Donnarumma impressionnant, Southgate va prendre la foudre.

Si Donnarumma a remporté son duel devant les jeunes anglais lors de la séance de tir aux buts, Gareth Southgate a commis beaucoup trop d’erreurs durant ce match pour éviter que l’Italie ne revienne dans la rencontre.

Gigio Donnarumma a permis à l’Italie de remporter l’Euro 2020 en prenant l’ascendant lors de la séance de tir aux buts (Photo : Twitter @Euro2020)

ITALIE (6,4/10)

Gigio Donnarumma (8/10) : Très sûr dans ses sorties aériennes, il n’a eu que peu de travail à effectuer. Comme contre l’Espagne, il deviendra le héros de la séance de tir au but en stoppant les tentatives de Jadon Sancho et de Bukayo Saka.

Giovanni Di Lorenzo (4/10) : Le Napolitain est pris dans son dos sur l’ouverture du score de Luke Shaw. Il a ensuite commis pas mal d’erreurs techniques, sans vraiment peser offensivement lorsque son équipe a eu le ballon.

Leonardo Bonucci (8/10) : Encore très solide en défense, le Turinois a marqué le tir au but qui a laissé l’Italie en vie après l’échec de Belotti. Bonucci a apporté son calme et son expérience durant toute la compétition et se voit récompenser par ce titre européen.

Giorgio Chiellini (9/10) : Match merveilleux pour un joueur de 36 ans. Hormis sa vilaine faute sur Saka, il a été époustouflant en défense, en reprenant les attaquants anglais, comme lorsque Sterling l’avait pourtant dépassé dans le surface en prolongation. Un titre sur la scène continentale largement mérité pour lui.

Emerson (5,5/10) : Le latéral d’origine brésilienne a fait un match correct. Ses montées ont été bien contenues par la défense anglaise. Il n’est pas tout blanc sur le premier but, mais globalement son match est ok. Remplacé par Florenzi (118′)

Jorginho (6/10) : Il a manqué son tir au but, chose très rare pour lui. Il a peut être moins pesé sur la finale que ce qu’on attendait. Mais il reste précieux pour ses partenaires qui l’utilisent comme un véritable repère sur le terrain. Son influence sans ballon et pour couper les contre-attaques adverses n’est pas à sous-estimer.

Marco Verratti (8/10) : Le Parisien est monté en puissance dans cette finale, jusqu’à devenir le vrai animateur de jeu en retrait de la Nazionale. En s’arrachant de la tête, il a aussi permis à Bonucci d’égaliser. Il a brillé dans un match de haut niveau et reçoit les compliments du club 115. Remplacé par Locatelli (96′) qui a fait une entrée solide.

Nicolo Barella (5,5/10) : Il a manqué de jus. Son match n’a pas été excellent, son talent lui permet de bien combiner techniquement, mais il a subi l’impact physique du milieu anglais. Remplacé par Cristante (54′) qui a fait une rentrée consistante, prenant parfois le jeu à son compte pour guider la Squadra.

Federico Chiesa (8/10) : Il est le seul attaquant italien à véritablement avoir pesé. Il s’est créer des occasions, a obligé Pickford à la parade, et a amené le corner de l’égalisation. Son pressing et sa volonté de faire mal à l’adversaire a permis à son équipe de semer le doute dans la défense anglaise. Remplacé par Bernardeschi (86′) qui a apporté sa technique et marqué son tir au but.

Lorenzo Insigne (3,5/10) : Il a manqué presque tout ce qu’il a tenté. Parfois insupportable sur son aile, il a été un poil plus fort lorsqu’il a été replacé dans l’axe. Ses prises de balle ont progressivement permis d’installer l’Italie dans le camp adverse, mais cela reste insuffisant pour ce que Mancini attend de lui. Remplacé par Belotti (91′) qui a fait une super entrée grâce à son jeu de corps, avant de manquer son tir au but… sans conséquence !

Ciro Immobile (2/10) : Invisible même si on l’aime bien. Remplacé par Berardi (55′) qui a apporté sa détermination et sa qualité technique pour porter main forte à Chiesa jusqu’alors esseulé. Berardi a marqué son tir au but.

Roberto Mancini (9,5/10) : Pour tout ce qu’il a apporté à cette Italie en perdition. Pour la confiance qu’il a insufflée à un groupe qui a su renverser la tendance, à Wembley, alors que l’Italie n’avait jamais été menée dans cet Euro. Son coaching est très bon. Il perd juste son début de match car il n’avait peut être pas présenti la vague anglaise d’entrée de jeu.

ANGLETERRE (5,8/10)

Jordan Pickford (7/10) : S’il s’est incliné face à Donnarumma lors de la séance de tir au but, il a tout de même réussi à s’imposer face à Belotti et Jorginho. Ses relances sont encore moyennes, mais il a réalisé une belle parade devant Chiesa. Pickford est un joueur attachant qui se fait un nom à ce niveau.

Kyle Walker (7/10) : Le Citizen a été solide durant 120 minutes globalement dominé par l’Italie. Il a montré beaucoup de calme, notamment dans ses remises à Pickford sous pression. Remplacé par Sancho (120′)

John Stones (6,5) : Sobre, solide, mais pas génial. Pas grand chose à dire sur Stones qui s’est contenté de faire son travail.

Harry Maguire (7,5) : Le Mancunien a réalisé une belle partie en montrant beaucoup de présence physique aux attaquants italiens. Il a marqué son tir au but en éteignant la caméra placée dans la lucarne. Un beau match de Maguire qui devra capitaliser en club sur cet euro réussi.

Kieran Trippier (7/10) : En feu total sur son début de match, c’est lui qui a délivré le centre de l’ouverture du score à Luke Shaw. Il a ensuite fait son job, en contenant le côté gauche italien qui est un point fort de la Squadra. Remplacé par Saka (70′) qui a manqué son tir au but, et n’a pas pu prendre à défaut l’expérimentée défense italienne du haut de ses 19 ans. Très prometteur, il s’est presque fait décapiter par Chiellini et reviendra plus fort.

Luke Shaw (7/10) : Son but est somptueux, ce qui fait gonfler sa note finale. Il a réalisé un bon match en défense. Mais à l’image de son équipe, il n’a pas pesé assez offensivement pour le reste de la rencontre.

Kalvin Phillips (6/10) : Bon match pour le jeune de Leeds, qui découvrait le plus haut niveau avec cet Euro. Il a malgré tout pris progressivement l’eau face au milieu italien qui a régner sur la rencontre. Son énorme première demi-heure avant sa baisse de régime s’inscrit dans la dynamique de la rencontre anglaise.

Declan Rice (6/10) : Énorme en première période, en défendant partout et en montant de manière ravageuse, il a ensuite trop reculé face au talent technique du milieu italien. On est pressé de le revoir. Remplacé par Henderson (74′) qui a été remplacé par Rashford (120′) en vue de la séance de tir au but…

Mason Mount (4/10) : Après un bon début de match, le joueur de Chelsea s’est éteint jusqu’à disparîtare presque totalement. Remplacé par Grealish (99′), qui a apporté tout son talent pour mettre le désordre dans la défense italienne.

Raheem Sterling (4,5/10) : Il a apporté sa vitesse mais seulement sur certaines séquences. Un peu à l’image du tournoi, il aurait pu mieux exploiter ses qualités face à la défense roublarde mais vieillissante de l’Italie. Il n’a pas eu de grosse occasion et c’est à déploré au vu de ce que l’on attend de lui.

Harry Kane (5,5/10) : Pareil, début de match exceptionnel avec des décrochage très pertinents. Un penalty exemplaire. Mais surtout aucune occasion dangereuse, il a disparu en seconde période, puis en prolongation. Il ne peut pas se faire éteindre de cette manière par Bonucci et Chiellini.

Gareth Southgate (2/10) : Très dur pour le sélectionneur anglais qui a presque tout faux ce soir. S’il avait probablement très bien motivé ses joueurs, pour leur permettre de réaliser une entame canon, il aurait jamais du les laisser joueur si bas pour le reste de la partie.

Ses changements son désastreux puisqu’il fait entrer Rashford et Sancho pour la séance de tir au but, avant que ces deux jeunes joueurs manquent leur tentative. Il fait entrer Grealish beaucoup trop tard au vue de son apport. Avec ce potentiel offensif, Southgate n’avait pas le droit de laisser son équipe autant subir en seconde période. Il a malgré tout construit une équipe solide, qui a réalisé un beau parcours jusqu’en finale, bien que beaucoup de critiques viendront s’ajouter dans les prochaines semaines quant au véritable niveau de l’Angleterre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page