Donnarumma/Navas : une cohabitation à haut risque.

Tout juste sacré champion d’Europe, le gardien Gianluigi Donnarumma a signé un contrat de cinq ans avec le PSG. Arrivé libre de l’AC Milan, l’Italien vient concurrencer Keylor Navas qui sort pourtant d’une excellente saison. Un choix qui suscite de nombreuses interrogations. 

Une opportunité de marché

Il semble tenir sa promesse. « Ce mercato sera plus actif que les précédents. On sera présents, on a des ambitions pour cet été ». C’est avec ces mots que le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a annoncé, le mois dernier dans L’Equipe, la couleur de cette intersaison. Après Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos et Achraf Hakimi, l’arrivée de Guianluigi Donnarumma au PSG vient renforcer un effectif dont le poste de gardien est déjà bien fourni avec Keylor Navas et Sergio Rico. En position délicate au sein de son club, le directeur sportif Leonardo réalise un nouveau gros coup financier. Le portier de la Squadra Azzura rejoint la Ville Lumière sans la moindre indemnité de transfert puisqu’il arrive en fin de contrat avec l’AC Milan. Ne pas saisir une telle opportunité et laisser un autre club s’attacher ses services était inimaginable pour le PSG dans une période où les comptes de nombreux clubs européens sont dans le rouge. Il est en plus de notoriété publique que le PSG a souvent eu des difficultés à trouver des gardiens de haut niveau. Keylor Navas a depuis réglé le problème. Ce n’est pas la première fois que le club parisien s’est intéressé à Guianluigi Donnarumma. Déjà en 2017, le club qatari s’est positionné avant qu’il ne prolonge finalement son contrat à prix d’or devenant le gardien le mieux payé de Serie A. L’arrivée de celui qui a été désigné meilleur joueur de l’Euro et meilleur gardien du championnat italien cette saison représente aussi un gros coup sportif. Considéré comme l’héritier de Guianluigi Buffon en Italie, l’ancien de l’AC Milan est déjà un portier d’expérience malgré son jeune âge et l’un des meilleurs du monde. Avec Keylor Navas, le poste de gardien de but est assuré pour les dix prochaines années. 

Une balle dans le pied ? 

Mais le recrutement du tout juste sacré champion d’Europe suscite des interrogations. Certes, Guianluigi Donnarumma est un pari pour l’avenir mais il peut également représenter le présent. Le PSG possède déjà Keylor Navas qui vient de réaliser une excellente saison. Le Costaricien était jugé par les observateurs comme le meilleur joueur de son équipe et l’un des meilleurs gardiens du monde. Véritable leader dans le vestiaire parisien où il est respecté, celui qui a gagné trois Ligues des champions avec le Real Madrid n’incarne pas l’avenir mais a encore de belles années devant lui. Selon Le Parisien, l’arrivée d’un deuxième gardien de haut niveau n’aurait pas été appréciée dans le vestiaire. À tel point que Keylor Navas aurait songé à quitter le club de la capitale, selon L’Equipe. La présence de ces potentiels numero un les met de fait en concurrence et jette un trouble total sur la hiérarchie à un poste où il est essentiel de dégager clairement un numéro un et un numéro deux. Le PSG, qui pensait avoir enfin réglé son problème de gardien, vient peut-être d’en créer un de nouveau. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro