L’attitude du FC Nantes au Challenge Sala choque.

Ce weekend, le FC Nantes disputait le Challenge-Emiliano-Sala, à Orléans, face aux autres anciens clubs de l’attaquant argentin décédé tragiquement en janvier 2019. Outre les piteux résultats du FCN, l’attitude du club a posé question.

Antoine Kombouaré et le FC Nantes sont dans le dur (Photo : V.Michel/L’Équipe)

Marqué au fer rouge par le tragique accident d’Emiliano Sala, survenu le 21 janvier 2019, au large de Guernesey, le FC Nantes avait multiplié les hommages pour son ancien attaquant. Un joueur auquel les supporters du club étaient aussi très attachés. « Emi » avait gagné le coeur du public, non seulement par ses buts, mais aussi par sa hargne sur le terrain. Un joueur exemplaire, pour lequel ce tournoi était organisé.

Les matches

Les Nantais n’ont pourtant pas joué ce tournoi avec l’état d’esprit qui animait sans cesse leur ancien coéquipier. Ils s’inclinaient en demi-finale face à Caen (L2) (0-1), le samedi après-midi, pour ainsi disputer la petite finale prévu le lendemain à 14h, contre Niort. Mais en dépit d’une prestation plus aboutie, Nantes chutait une nouvelle fois sans marquer (0-1), pour finir à une piteuse dernière place du tournoi.

Des résultats qui ont irrité le coach Antoine Kombouaré, mais aussi l’attaquant Marcus Coco, qui confiait à Ouest-France que les Canaris avaient « manqué de sérieux ». Les supporters ont du adorer lire ce constat, alors que ce challenge amical aurait du permettre à leurs joueurs de trouver plus de certitudes.

Le scandale

Alors que la grande finale se disputait à 17h, entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Malherbe de Caen, tout le monde attendait de ce dernier match la remise du trophée, mais aussi un hommage collectif au joueur. Jusqu’à la finale, ni minute de silence, ni clip vidéo n’avaient été proposé aux spectateurs venus assister à l’événement. Ces moment de mémoires arrivaient enfin pour la finale…

… Sans le FC Nantes (ni Niort) qui avait décidé de plier bagage dès la fin de sa petite finale. Une attitude qui pose question, bien que les dirigeants nantais trouveront une excuse bancale pour justifier de ne pas être resté jusqu’au bout de ce premier tournoi organisé en l’honneur d’Emi. Comment imaginer ne pas assister à la remise du merveilleux trophée, qui était un grand tableau composé de différentes photos du joueurs sous les maillots pour lesquels il avait évolué ?

Le manque de fair-play et de classe du FC Nantes traduisent bien tout ce que ce glorieux club est devenu sous l’ère Kita. Oubli de l’histoire et de l’ADN du club. Une ambiance délétère entoure l’équipe et des supporters étaient d’ailleurs déjà à Orléans pour manifester leur mécontentement. La saison risque d’être bien longue…

Le magnifique trophée du Challenge Emiliano-Sala ( © Radio France – Alexandre Frémont)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page