Five/SoccerPark : Comment être bon quand on ne sait pas jouer ?

Passionnés de foot (ou pas du tout), il vous arrive de partir taper dans la balle au Five de votre ville. Mais que vous soyez avec vos potes ou vos collègues, vous vous retrouvez face à un problème de taille : vous ne savez pas jouer au foot ! Le Club 115 vous donne CINQ conseils pour que votre triste niveau ne se remarque pas (trop).

Avec 4 millions de joueurs, le foot à 5 n’a jamais eu autant d’adeptes (© Maxppp – Yonhap News Agency)

1. Rassurez-vous !

Pour commencer, pas de panique ! Le foot à 5 (que nous appellerons Five tout au long de l’article) ne demande pas tout à fait les mêmes caractéristiques que le football classique. Les dimensions du terrain sont déjà bien différentes : 18 à 20 m de large sur 30 à 35 m de long. Environ trois fois plus petit qu’un terrain de foot classique, avec seulement deux fois moins de joueurs !

Vous n’aurez donc jamais à faire une longue passe, ou à effectuer un contrôle très difficile. Les frappes sont aussi moins compliquées, puisque les cages sont beaucoup plus rapides à atteindre. En défense, les adversaires auront plus de difficultés à vous prendre de vitesse sur une courte distance.

2. Misez sur votre physique !

SI vous êtes sportif mais que le Foot n’est pas votre dada, vous pourrez vous en sortir ! Si vous avez une bonne endurance, sachez que le Five est avant tout un sport physique. Si vous êtes bien entraîné au fractionné, vous prendrez peut-être progressivement l’avantage sur vos adversaire au niveau de la fraîcheur.

Contrairement à ce bon vieux Jean-Claude Dusse, vous ne devez pas hésiter à tout miser sur votre physique lors de vos Five !

Si en plus de votre endurance, vous êtes plus puissants que les autres joueurs, alors vous serez difficile à jouer. En défense, ne vous jetez pas dans les pieds de l’attaquant adverse. Reculez en restant face à ce dernier, et en veillant a toujours être positionné entre lui et le but que vous défendez. Si vous sentez que votre adversaire se fatigue, et n’est pas sûr de lui techniquement, pressez-le, courrez vers lui rapidement pour l’obliger à se débarrasser de la balle. Si en tentant cette technique, vous vous faites trop facilement dribbler, revenez à la première solution.

En attaque, votre endurance pourra être aussi très précieuse. Démarquez-vous le plus possible afin de proposer des solutions à vos partenaires. Si ces derniers sont cool, et vous font la passe, alors vous aurez peut-être une opportunité de briller. S’ils ne veulent pas vous donner la balle, votre action sans ballon aura tout de même pour effet d’attirer un défenseur sur vous, et donc de libérer de l’espace pour vos coéquipiers.

3. Vous n’avez ni le physique, ni la technique : pas de stress

Bon, visiblement le sport ce n’est pas votre truc, ou alors seulement depuis votre canapé. Et entre nous, une bonne bière devant un match, il n’y a rien de meilleur ! Sur 4 millions de joueurs de Five, vous êtes loin d’être le seul dans cette situation ! Il vous reste une dernière carte à jouer : utilisez votre intelligence !

Il vous faudra être extrêmement concentré. En défense, reprenez le point numéro un, en vous positionnant systématiquement entre le porteur du ballon et le but. Lorsque le porteur est déjà marqué par l’un de vos partenaires, surveillez de près un autre joueur susceptible de recevoir la balle.

Vous ne devez surtout pas aller trop près du porteur de balle : il pourrait vous effacer trop facilement. Laissez au moins une distance de 1,50m à 2m entre vous deux. Essayez de prendre le plus de place possible (sans utiliser les bras hein !), pour ne pas lui offrir une possibilité de frappe facile.

Lorsque votre équipe perd le ballon, ne foncez surtout pas en attaque comme un âne ! Restez en défense, et rechargez vos batteries. Vous n’êtes même pas obligé d’appeler le ballon depuis l’arrière du terrain. Contentez vous de reprendre votre souffle ! Si l’équipe adverse reprend la balle et fonce vers vous, gardez à l’esprit de ne pas vous jeter sur le porteur. Reculez en restant toujours face à lui, jusqu’à ce qu’il soit obligé de frapper, ou de passer la balle à un autre joueur. Priez très fort pour que vos partenaires reviennent à temps pour sauver la situation !

Enfin, dès que vous sentez que vous avez besoin de souffler, demandez à être gardien de but pour quelques minutes. Restez debout, respirez, et dès que le danger sera éloigné, buvez une gorgée de la bouteille d’eau que vous aurez installé derrière la cage

Note du Club : Détester la défaite vous sera très utile pour donner le meilleur d’entre vous. Vous devez entrer sur le terrain avec la ferme intention de gagner quel que soit votre niveau !

4. Jouez simplement

Si votre technique est désastreuse, croyez bien que personne ne va vous demander d’être le Leo Messi de votre match. Choisissez toujours la solution de passe la plus facile. Si l’un de vos partenaires est seul à deux mètres de vous, ne donnez pas la balle à un joueur cerné et placé à huit mètres.

Si une opportunité de frappe s’offre à vous, prenez là ! Ne paniquez pas, car tout est dans la concentration. Tirez de manière la plus naturelle et détendue possible. N’essayez surtout pas de mettre trop de puissance. Contentez vous de tirer comme si vous cherchiez à entraîner efficacement le gardien.

Aidez vous des murs qui entourent le terrain. Vous pouvez tirer dessus si cela peut vous permettre de trouver plus facilement un coéquipier, ou de vous débarrasser du ballon si vous êtes dans une situation critique. Par ailleurs, vous pouvez frapper loin devant, si aucun de vos partenaires n’est démarqué, et que l’adversaire fonce sur vous. Si ce n’est pas le cas, avancez tranquillement jusqu’à ce que quelqu’un vienne vous inquiéter.

Quand vous êtes gardien, ne perdez pas de vue le pied de l’attaquant qui porte le ballon. Vous aurez une indication de ou et quand il pourra frapper. Normalement, vous aurez le droit de prendre le ballon à la main dans votre surface, y compris quand un partenaire vous aura fait la passe du pied (ce qui est interdit dans le foot classique).

5. Parlez !

Si vous n’êtes pas très bon avec le ballon, tentez de l’être sans ! Guidez vos partenaires. En défense, dites leur quand un joueur adverse se retrouve seul. Demandez aussi de l’aide quand vous êtes seul face deux joueurs adverses, qu’ils aient ou non la balle.

En attaque, si vous restez en retrait, vous pouvez bien voir le jeu. Si un partenaire est seul, mais que le porteur de balle ne le voit pas, dites lui de faire la passe à l’endroit ou se trouve votre coéquipier esseulé. Si une position de frappe s’offre à un joueur de votre équipe mais qu’il n’ose pas, ou ne voit pas qu’il peut tenter, criez lui : « Tire ! »

6. Conseil bonus : achetez un ballon (pas cher) et apprivoisez le.

Si vous souhaitez vraiment progresser au foot, sachez que cela est loin d’être impossible. Avec de l’entraînement et de l’amour pour le jeu, vous pourrez devenir un bon joueur ! Trouvez un ballon potable et partez une heure au parc, sur un terrain, ou dans votre jardin avec. Tentez d’avancer avec le ballon de plus en plus rapidement sans en perdre le contrôle. Enchaînez les passes contre un mur. Frappez en visant un point précis. Travaillez aussi sur votre physique en courant un petit peu quand vous avez le temps, et votre niveau s’améliorera progressivement !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page