Raphaël Varane à Manchester United : le tournant de sa carrière

En fin de contrat dans un an avec le Real Madrid, Raphaël Varane vient de s’engager avec Manchester United. Après avoir été l’un des meilleurs défenseurs d’Espagne, il va découvrir la Premier League et tenter de s’imposer dans un nouveau championnat. 

La fin d’un cycle 

Quitter un club mythique pour en retrouver un autre tout aussi prestigieux. C’est la décision qu’a prise Raphaël Varane pour poursuivre sa carrière. À 28 ans, celui qui évolue sous la tunique merengue depuis l’été 2011 a signé un contrat de quatre ans, plus une année en option, avec Manchester United. Recruté à la Casa Blanca alors qu’il n’avait que dix-huit ans, le champion du monde s’est construit l’un des plus beaux palmarès du football français. Avec dix-huit titres remportés, il est devenu une référence mondiale au poste de défenseur. À tel point qu’il obtient en 2018 une septième place au Ballon d’Or France Football. Alors que le Real Madrid vient de perdre son capitaine iconique Sergio Ramos, c’est au tour de Raphaël Varane de quitter le club qui l’a vu grandir. Ce départ, acté depuis plusieurs semaines, a clairement pris de court la Maison Blanche. Florentino Perez, le président club espagnol, espérait que le natif de Lille incarne la future charnière centrale de son équipe avec l’Autrichien David Alaba, fraîchement arrivé du Bayern Munich. C’était sans compter l’envie d’aller voir ailleurs de Raphaël Varane qui a refusé toutes les offres de prolongation. Le Real Madrid n’avait donc pas d’autre solution que de vendre son joueur au risque de le voir partir libre la saison prochaine sans la moindre indemnité de transfert. Impensable dans ce contexte de crise économique due à la pandémie de Covid-19. 

Sa décision de quitter la capitale espagnole est le fruit de plusieurs mois de réflexion. Il y a deux ans déjà, Raphaël Varane était tenté par une nouvelle aventure mais le retour de Zinédine Zidane comme entraineur, qui a joué un rôle essentiel dans sa progression, lui a donné envie de continuer son aventure à Madrid. La démission récente du technicien a certainement influé dans sa décision de quitter le club pour de bon. Après avoir disputé 360 matches sous le maillot madrilène et dix ans au cours desquels il a tout gagné, le défenseur français naviguait entre deux sentiments. Il estimait n’être pas reconnu à sa juste valeur par le club merengue, lui qui est un international français ayant remporté une Coupe du monde et qui a participé à tous les succès de son club. Il espérait que son nouvel entraineur, l’Italien Carlo Ancelotti, pèse de tout son poids pour convaincre Florentino Perez de lui offrir un salaire revu à la hausse mais en vain. En signant avec Manchester United, Raphaël Varane espère trouver l’estime recherchée. 

La tentation anglaise

L’autre impression est celle d’avoir tout donné pour son club. Nourri par une volonté de relever un nouveau défi, il souhaite sortir de sa zone de confort et découvrir un environnement différent. Quoi de mieux que la Premier League pour se mettre en danger. Les Red Devils, qui ont pour ambition de redevenir un prétendent crédible au titre de champion d’Angleterre, lui offrent justement la possibilité de relever un nouveau challenge. Quitter le Real Madrid où son statut de taulier était indiscutable le pousserait à se remettre en question et, s’il s’impose, ferait taire certaines critiques sur ses performances. Il lui est parfois reproché d’être dépendant de Sergio Ramos et d’être moins performant en son absence. Cette saison, Raphaël Varane a su prouver le contraire avec le Brésilien Eder Militão à ses côtés, remplaçant du défenseur espagnol longtemps blessé. Il aura certainement à cœur de le montrer une nouvelle fois dans un autre championnat. Également considéré comme un défenseur manquant d’agressivité notamment lors des duels aériens, vulnérable face à des attaquants qui sont puissants physiquement, il aura donc fort à faire en Premier League, championnat réputé pour son intensité physique et athlétique. 

À Manchester United, Raphaël Varane vient combler un secteur de jeu souvent jugé défaillant. Alors que l’arrivée de l’Anglais Jadon Sancho du Borussia Dortmund vient renforcer une attaque déjà bien fournie, le quadruple vainqueur de la Ligue des champions prendra sans doute la place du Suédois Victor Lindelöf. À l’image de son club, il sort d’une bonne saison mais a un niveau trop irrégulier pour espérer remporter la Premier League et la coupe au grandes oreilles. En jouant aux côtés du vice-champion d’Europe Harry Maguire, taulier de la défense mancunienne, nul doute que l’ancien Lensois pourra montrer qu’il n’est pas aussi tendre que certains observateurs le prétendent. Sur le papier, le joueur des Three Lions et de l’équipe de France semblent être complémentaires. Alors que Harry Maguire aime les duels et défend en mettant une pression sur le joueur adverse qui a le ballon, Raphaël Varane est davantage dans l’anticipation et sa vitesse lui permet de compenser les éventuelles erreurs de placement de son coéquipier. Désormais pourvu de l’une des plus belles charnières centrales du Royaume de Sa Majesté, Manchester United semble réunir toutes les conditions pour permettre à l’international français de remplir encore plus son armoire à trophées. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page