NBA Draft 2021, le récap complet ! Qui à choisi quel jeune talent ? On vous dit tout !

Le grand jour est venu pour les franchises NBA et les jeunes prospects du basket-ball mondial. Les franchises NBA ont l’occasion de choisir un jeune talent pour venir renforcer leur effectif, ou c’est l’occasion de faire des affaires avec les autres franchises. Alors qui à choisi qui? Est-ce-que du mouvement a eu lieu durant cette soirée ? Récap’.

Pick #1 : Cade Cunningham (Détroit Pistons)

Pas de surprise pour ce first pick, Cade était projeté depuis le début à cette claire place de numéro 1 de Draft. Un profil de talent générationnel qui ne pourra que faire du bien dans un roster des Pistons qui manque terriblement de talent. Le grand meneur de 2m03 viendra pour organiser le jeu de Détroit et sera une des attractions de la saison prochaine.

Pick #2 : Jalen Green ( Houston Rockets)

Entre Mobley et Green, les Rockets ont fait le choix du scoring extérieur ! Le génial arrière débarque à Houston en numéro 2, et sera un ajout de premier choix pour une équipe manquant terriblement de profondeur la saison dernière. Il est d’ores et déjà le patron offensif de son équipe et son association avec Christian Wood fait déjà saliver les fans des Rockets.

Pick #3 : Evan Mobley (Cleveland Cavaliers)

Vu que Green est passé chez les Rockets, c’est fort logiquement que les Cavs ont choisi de prendre Evan Mobley avec leur troisième choix de Draft. L’ovni de cette cuvée, avec des capacités physiques hors du commun, une envergure incroyable, les superlatifs manquent pour aborder e corps de Mobley. 2m13 et une envergure de 226 cm (la même qu’un certain Kévin Durant), ses bras vont faire faire des cauchemars aux intérieurs adverse. Il n’est cependant pas un produit fini dans la mesure ou il doit développer son jeu offensif encore très vert. Il dispose d’une mobilité impressionnante pour un joueur de ce gabarit mais attention, la NCAA est bien différente de la NBA sur ce point ! Les défenseurs sont plus rudes, plus intelligents, et son tir devra donc être plus fiable à mi-distance, ou encore développer son jeu au poste pour pouvoir diversifier son attaque.

Pick #4 : Scottie Barnes (Toronto Raptors)

LA grosse surprise de cette draft, alors que le top 4 semblait fermé avec Suggs en 4, les Raptors ont surpris tout le monde avec la sélection de Scottie Barnes, l’ailier de 2m06 revêtira la tunique de Toronto la saison prochaine.

Pick #5: Jalen Suggs (Orlando Magic)

Le jackpot pour le Magic ! Après la surprise Barnes à Toronto, John Hammond ne s’est pas fait prier pour se jeter sur Suggs, le meneur génial de Gonzaga. Dans une franchise pleine de jeune talents, c’est LE joueur ayant le profil de superstar capable de porter une franchise. Avec ses capacités de playmaking au dessus de la moyenne grâce à son excellente vision de jeu, c’est le parfait combo de gestion et de puissance offensive qui manquait au Magic. Ayant déjà plusieurs joueurs très bons défensivement, leur attaque était très faible depuis le départ d’Evan Fournier et de Vucevic à la trade deadline. Un excellent choix donc pour le Magic!

Pick #6: Josh Giddey (Oklahoma City Thunder)

Le reach de cette draft ? Pourtant annoncé plus bas, le Thunder a sélectionné l’australien avec leur pick n°6. Le phénomène australien sera a n’en pas douter une des sensation de cette cuvée, avec un jeu particulièrement excitant. A voir cependant si c’est un joueur qui mérite d’être drafté dans un top 6 de draft, mais lorsqu’on connaît

Pick #7: Jonathan Kuminga (Golden State Warriors)

Le pactole pour les Warriors ! Un temps esperé dans le top 5 peut-être même top 4, l’ailier / ailier fort vient apprendre la vie aux coté de cadres comme Draymond Green, Steph Curry et coaché par Steve Kerr. UN environnement idéal pour un joueur déjà très fort défensivement et qui pourra développer ses capacités offensives auprès de deux des meilleurs scoreurs de tout les temps. Une pièce idéale pour retrouver les sommets de la NBA? Seul le temps nous le dira.

Pick #8: Franz Wagner (Orlando Magic)

Une nouvelle fratrie en NBA, et plus précisément dans la même équipe ! Orlando accueille donc Franz sur l’aile, qui pourra apporter son énergie et sa polyvalence pour contribuer directement en attaque ET en défense. Et avec la présence de son frère dans le roster, l’intégration sera facilité. Peut-être un peu haut en considérant le plafond du joueur, mais le Magic a surement réfléchi sur le fit, plus que le talent.

Pick #9: Davion Mitchell (Sacramento Kings)

Projeté un peu plus haut dans cette draft, les Kings refont le coup de Tyrese Haliburton en choisissant un joueur qui a glissé un peu. Il viendra renforcer la ligne arrière des Kings aux cotés de Fox pour apporter toutes ses qualités de scoring pour aider les Kings a retrouver de l’attrait et des résultats.

Pick #10: Ziaire Williams (Memphis Grizzlies)

Le gros bosseur de cette Draft rejoint donc les oursons de Memphis, pour former avec Ja Morant et Jaren Jackson Jr un beau trio pour l’avenir. Poste 3 pouvant décaler en 4 par moment, il aura du temps de jeu et pourra donc s’exprimer sous les ordres de Taylor Jenkins.

Pick #11: James Bouknight (Charlotte Hornets)

Voilà un joueur qui glissait, mais qui s’arrête à Charlotte ! Ciblé comme LE gros shooter de cette cuvée, il va garnir la ligne extérieure de Charlotte et apporter de la présence offensive qui manquait terriblement la saison dernière. Création balle en main, paniers pour lui-même, il lui faudra impacter immédiatement dès le premier match ! Assurément un des joueurs qui peut prendre feu plusieurs fois la saison prochaine, les Hornets deviendraient-ils une équipe League Pass?

Pick #12: Josh Primo (San Antonio Spurs)

Décidément, les Spurs nous surprennent toujours les soirs de Draft. Annoncé dans les bas fonds du premier tour au mieux, Josh Primo se retrouve choisi par RC Buford en douzième position. A seulement 18 ans, l’arrière rejoint une base arrière déjà bien fournie, laissant libre cours aux Spurs d’aller draguer des agents libres à l’intérieur dès cet été. John Collins dans le collimateur, l’intersaison va être agité du coté du Texas !

Pick #13: Chris Duarte (Indiana Pacers)

Le vieux de cette draft va aux Pacers, pour contribuer directement en sortie de banc dans une équipe qui jouera le haut de la Conférence Est la saison prochaine.

Pick #14: Moses Moody (Golden State Warriors)

Voilà encore un joueur qui va pouvoir impacter directement la rotation des Warriors la saison prochaine ! 3&D très sérieux, pouvant jouer en poste 2 ou 3, il vient renforcer le banc et amener encore plus de dimension physique dans la course au titre pour les Warriors.

Pick #15: Corey Kispert (Washington Wizards)

Bradley Beal doit bien rigoler en voyant ce pick. Quelques minutes après le départ de Russell Westbrook, les Wizards ajoutent un bon scoreur en la personne de Corey Kispert. Un bras fiable pour amener du scoring à Washington, mais cependant bien trop léger pour rassurer un tant soit peu le franchise player.

Pick #16: Alperen Sengun (Oklahoma City Thunder -> Houston Rockets)

Après Suggs, un autre très bon prospect vient renforcer l’effectif en reconstruction des Rockets. Intérieur technique, doté d’une très bonne vision de jeu, il pourra former un duo très intéressant pour Houston avec Wood et rentre dans cette génération de joueurs intérieurs qui peuvent porter la balle et gérer une attaque. Un an après le départ de James Harden et l’implosion de l’équipe qui était arrivée en Finale de Conférence Ouest

Pick #17: Trey Murphy (New Orleans Pelicans)

Des bras longs, longs…. Le poste 3 apporte sa défense et sa précision à trois points (44% à trois points en moyenne la saison dernière) dans une équipe qui en avait besoin ! Il rentre parfaitement dans la rotation des Pels et sera un renfort de poids dans la volonté de progresser dans cette jungle qu’est la Conférence ouest.

Pick #18: Tre Mann

Comparé à CJ McCollum, Mann est un scoreur polyvalent qui apportera au Thunder des assurances en attaque. Capable de créer lui-même son shoot ou de prendre feu en catch and shoot, il régalera les fans de la Franchise de l’Oklahoma.

Pick #19: Kai Jones

Un super boulot de la part de Mitch Kupchak, qui intègre la rotation intérieure qui était clairement le point faible de l’équipe la saison dernière. Derrière Mason Plumlee il pourra contribuer librement dans la second unit.

Pick #20: Jalen Johnson (Atlanta Hawks)

Un nouveau joueur polyvalent rejoint les rangs d’Atlanta, un nouveau point forward capable d’être sérieux défensivement et de contribuer offensivement dans cette équipe des Hawks en pleine progression. Il aura l’opportunité d’avoir de belles minutes avec la second unit et ses qualités de playmaking se verront forcément dès les premiers matchs de la saison. Parfois projeté vers le top 10, c’est une aubaine pour les Hawks.

Pick #21: Keon Johnson (LA Clippers)

C’est un sacré défenseur qui atterrit chez les Clippers, capable de switcher sur tous les postes du terrain. Même s’il s’occupe généralement des porteurs de balles, sa rapidité latérale sans ballon fait de lui un défenseur naturellement doué. C’est plus compliqué en attaque, mais aux coté de monstres comme Paul Georges et Kawhi, nul doute qu’il aura de bons modèles. Rappelons que Kawhi était lui aussi limité en attaque lors de sa Draft en NBA. Le chemin est donc tout tracé pour lui.

Pick #22: Isaiah Jackson (Indiana Pacers)

Un super athlète aux Pacers, qui va apporter toutes ses qualités physique pour offrir une défense à toute épreuve pour les Pacers. Joueur teigneux, il a cependant plus de mal en attaque, point sur lequel il pourra travailler durant le début de sa carrière. Il a cependant la bonne lucidité pour comprendre quel sera son rôle dans cette NBA, et c’est un bon point pour Indiana. Comparé à Nerlens Noel, il se fera surement une bonne place dans n’importe quelle franchise, à voir quel sera le plafond chez les Pacers.

Pick #23: Usman Garuba (Houston Rockets)

L’intérieur espagnol arrive à Houston pour amener de l’énergie, de la défense dans une équipe qui en manquait la saison dernière. Les responsabilités offensives seront données à Green, Sengun ou le pick suivant, cette acquisition est donc une super opportunité d’équilibre leur équipe.

Pick #24: Josh Christopher (Houston Rockets)

Un arrière slasheur, scoreur et très fougueux ça vous rappelle quelqu’un ? Hé oui, James Harden. Loin de moi l’idée de les comparer aujourd’hui, mais les caractéristiques sont semblables et l’arrière arrivera pour s’occuper de martyriser les défenses adverses aux coté de Jalen Green, déjà sélectionné en numéro 2. Derrière l’arc, à mi-distance, après un dribble ou derrière l’écran, c’est un attaquant versatile qui fera beaucoup de bien au banc de Houston.

Pick #25: Quentin Grimes (New-York Knicks)

Choix décevant pour les Knicks, qui ont abandonné deux picks pour sélectionner Grimes, projeté généralement en second tour, le front-office des Knicks doivent avoir déceler quelque chose de spécial pour abandonné deux meilleurs picks pour ce joueur. Déjà 21 ans, bon scoreur mais peut-être pas assez spécialisé pour se trouver un vrai rôle en NBA. Il pourra cependant contribuer en attaque avec sa capacité à se créer des espaces. Un des joueurs

Pick #26: Nah’Son « Bones » Hyland (Denver Nuggets)

Un guard talentueux, capable de coups de chaud qui devra se faire une place dans un effectif bien fourni. Avec son premier pas rapide et ses capacités de finition au cercle, il sera une menace sérieuse pour les défenses de second unit adverses. Derrière, Murray et Campazzo il sera la troisième tête capable de porter l’attaque des Nuggets.

Pick #27: Cam Thomas (Brooklyn Nets)

Le banc des Nets voit s’ajouter un sacré scoreur ! Comparé à Jamal Crawford, ça vous place un joueur sur le plan du scoring. Un des arrières les plus talentueux de cette cuvée, les fans des Nets se délectent déjà de le voir progresser aux coté de Kyrie, Harden et KD. Après avoir lâché Landry Shamet aux Suns, les derniers demi-finalistes de la Conférence Est est un excellent ajout. Complet, déjà bien tanké physiquement, peut-être un des meilleurs coup de cette Draft 2021.

Pick #28: Jaden Springer (Philadelphie Sixers)

Un choix qui fait déjà suer les attaquants adverses ! Les Sixers ont pris un excellent défenseur avec une belle longueur de bras. Avec une bonne mobilité latérale et des bonnes mains pour provoquer des pertes de balles, son duo avec Matisse Thybulle fait déjà rêver les amateur de NBA des années 90. Ses capacités offensives doivent se développer, mais à seulement 18 ans, il a le temps de progresser.

Pick #29: Dayron Sharpe (Brooklyn Nets)

Après avoir pris un extérieur très sur offensivement, les Nets sélectionnent un intérieur costaud physiquement et très mobile. Les Nets s’en sortent très bien avec ces deux joueurs en fin de premier tour.

Pick #30: Santi Aldama (Memphis Grizzlies)

Une surprise pour terminer ce premier tour ! Memphis sélectionne l’intérieur espagnol évoluant la saison passée à Loyola. Souvent comparé à Porzingis en raison de sa morphologie et de sa capacité à s’écarter pour tirer à trois points, le pivot de 2m11 a compilé 21 points et 10 rebonds lors de sa saison sophomore. Une bonne addition en sortie de banc qui offre des solutions différentes derrière un Steven Adams beaucoup moins porté vers l’extérieur de la raquette.

Voilà donc pour ces trente picks du premier tour, avec quelques bonnes surprises mais aussi des choix surprenants, rendez-vous maintenant à la Summer League qui se déroulera du 8 au 17 aout 2021 pour voir tous ces jeunes talents s’exprimer pour la première fois avec leur nouvelles franchises.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page