Après un match suffocant, la France élimine l’Italie (84-75) et affrontera la Slovénie en demi-finale des JO !

Que ce fut dur, mais ils l’ont fait. les hommes de Vincent Collet se sont qualifiés pour les demies finales des Jeux Olympiques où ils affronteront la Slovénie de Luka Doncic jeudi à 13h. Retour sur un match durant lequel les bleus auront montré deux visages.

La France trop généreuse avec l’Italie

En se présentant face à la France en Quart de Finale, les italiens n’étaient pas à prendre à la légère. Auteur d’un excellent TQO et d’un bon tournoi jusqu’à présent, l’Italie se reposait sur les performances de ses ailiers Fontecchio et Polonara, mais surtout sur son leader, L’inusable Danilo Gallinari. Et comme contre la République Tchèque, les bleus ne rentrent pad totaement dans leur match. Même si la puissance offensive de Fournier et de Gobert suffit a garder les bleus dans le matchs, la concentration défensive n’est pas au rendez-vous et c’est fort logiquement que l’Italie vire en tête à la fin du premier quart-temps : 25-20.

Allô Allô, les français sont demandés en défense. Et l’appel est entendu par les bleus, avec Timothee Luwawu, Thomas Heurtel, Moustapha Fall mais surtout Nicolas Batum en première ligne. Le capitaine de l’équipe de France répond présent et sa présence des deux cotés du terrain fait beaucoup de bien à l’équipe de France. C’est connu, lorsque l’équipe de France défend bien, l’équipe de France gagne. Et encore une fois cela se vérifie ce matin, avec des Italiens tout à coup moins tranquille pour shooter, des ratés et la France regagne les vestiaires devant d’un petit point, 43-42. Oui le match est serré, mais les hommes de Vincent Collet sont responsables de la présence des Italiens au score. Beaucoup trop de pertes de balles, d’attaques mal exécutées et les italiens ne se font pas prier pour engranger les points.

Le bon travail des bleus continuera après la pause, et l’écart s’élargit petit à petit jusqu’à atteindre 13 points à un peu plus d’une minute de la fin. L’impression laissée est très bonne, les italiens semblent totalement étouffés tandis que les français montent en puissance. Mais un match à élimination directe des bleus ne serait pas un vrai match sans un petit peu de caca culotte dans le money time. Tout à coup les bleus bafouillent leur jeu, ne rentrent plus rien et les pertes de balles s’amoncellent pour approcher les 20. Symbole de cette mauvaise passe? La prestation de Nando de Colo, sans aucun apport offensif avec un très moche 0/5 au tir, coupable de 5 pertes de balles pour contrebalancer ses 5 passes décisives. Il passe à coté de son match et regardera la France mettre un dernier coup d’accélérateur dans les 3 dernières minutes depuis le banc, laissant sa place à un Thomas Heurtel bien plus inspiré.

L’adresse à trois points revient grâce à Nicolas Batum et Thomas Heurtel, tandis que TLC continue son bon travail défensif pour gêner considérablement la ligne arrière italienne. Rudy Gobert se permettra même de claquer un petit « smash » 360° (dédicace à France Télé) en fin de match pour sceller la qualification française.

Score final 94-85, les français ont joué à se faire peur dans ce match et retrouve le dernier carré des JO après 2000 où se dressera un certain Luka Doncic, étincelant depuis le début de la compétition et accessoirement invaincu avec sa sélection. Pour accéder à la Finale il faudra absolument enlever ce courant alternatif et faire le moins d’erreurs possibles. Mais on fait confiance à l’expérience de nos cadres pour régler la mire, et nous faire encore plus rêver. Rendez-vous donc jeudi à 13h pour un match qui promet d’être irrespirable.

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Instagram pour encore plus d’actualités sportives.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page