Les Notes de Lyon – Brest : Der Zakarian et Bosz se neutralisent dans le duel des premières !

Les lyonnais et les brestois entamaient leur campagne de Ligue 1 ce samedi avec pour ambition de bien démarrer leur saison. La saison dernière les lyonnais s’étaient imposés 3-2 au stade Francis le Blé alors que les deux équipes avaient fait match nul à l’aller (2-2). L’assurance d’un match spectaculaire….

Le Match :

La première de Peter Bosz avec l’Olympique Lyonnais a démarré d’une manière bien timide son exercice 2021-2022 de Ligue 1. Nous découvrons un OL dominateur au nouveau de l’occupation du terrain et de la possession de la balle, bien aidés par le plan de jeu brestois consistant en un bloc bas bien regroupé et tentant sa chance sur des contres, très souvent sur le coté droit d’Honorat.
La première mi-temps lyonnaise manque de créativité pour justement bousculer ce bloc brestois. Quelques occasions timides qui n’inquiètent pas Bizot, le gardien brestois. Seul Dembele fera passer un frisson dans le stade avec cette frappe qui passe juste au-dessus de la cage brestoise. Malgré cette domination territoriale, les lyonnais offrent des espaces dans le dos que les joueurs de Michel Der Zakarian ont pris pour apporter le danger sur les buts d’Anthony Lopes. Pas de tirs cadrés durant les 40 premières minutes du match jusqu’à cette récupération du ballon au milieu de terrain, Cardona remonte le ballon et profite des espaces laissés par les appels de Mounié et de Faivre pour avancer tranquillement jusqu’aux 20 mètres et décocher une frappe qui se loge dans le but de Lopes, impuissant. Brest mène donc à la pause au Groupama Stadium.

Le seconde période est beaucoup plus enlevée, avec du rythme et des occasions, un rythme impulsé notamment par la rentrée de Lucas Paqueta; Le milieu a changé la physionomie du match et les lyonnais égalisent deux minutes après son entrée. Slimani (lui aussi entré à l’heure de jeu) trompe Bizot d’une frappe croisée. La balle va d’une surface à l’autre, et Lopes sort le grand jeu pour garder les lyonnais dans le match, quand les joueurs de Bosz butent sur une défense solidaire et regroupée de Brest. Jusqu’au bout le suspense sera total, et c’est finalement un score nul assez logique qui est obtenu au terme des 90 minutes. Les brestois peuvent peut-être nourrir des regrets, puisqu’ils ont eu les meilleures occasions.

Alors qui a été au rendez-vous? Qui a loupé son match? Nous répondons à ces questions tout de suite.

L’Homme du Match : Lucas Paqueta (7.5/10)

Alors que l’Olympique Lyonnais était en difficulté dans ce match, l’entrée du n°10 brésilien a réveillé les troupes et a beaucoup apporté dans l’entrejeu lyonnais. Son placement entre les lignes ainsi que ses percussions ont mis à mal la défense brestoise et seulement 2 minutes après son entrée en jeu, c’est lui qui casse la ligne balle au pied pour renverser le jeu vers Toko Ekambi qui remet pour la finition de Slimani. Il s’impose comme un élément essentiel du milieu de terrain lyonnais, dans la continuité de sa très bonne Copa America.

Les Notes :

Lyon

Lopes: (7/10)

Peu de choses à se reprocher pour le portier portugais, il ne peut absolument rien sur le but de Cardona et sauve même son équipe du 2-0 en effectuant cette parade exceptionnelle sur la tête de Chardonnet ou sur la tête de Mounié à la 82ème. Celui qui devait partir durant ce mercato répond présent et l’OL lui doit une fière chandelle.

Dubois: 6/10

Match solide du néo-capitaine, qui aura rarement été pris à défaut sur son coté gauche. Ses incursions offensives ont été toutes aussi justes et ses centres étaient de bonne qualité. Ni mis en difficulté, ni transcendant, il a fait son match.

Gusto: 5.5/10

Le tout jeune joueur de l’OL a fêté sa première titularisation cette saison avec une prestation en demi-teinte, coupable de plusieurs erreurs qui auraient pu couter cher, il n’a pas non plus montré de réelles velléités offensives, pourtant caractéristiques du jeu prôné par Bosz. Il a bien évidemment les qualités pour faire mieux, l’apprentissage se poursuit.

Lukeba: 5.5/10

Tout comme Gusto, sa première sous le maillot lyonnais n’est pas totalement convaincante. Souvent pris à défaut par les contre-attaques brestoises, son association avec Marcelo n’a pas convaincu. Il n’était évidemment pas attendu de lui qu’il soit le patron, mais sa fébrilité a inquiété.

Marcelo: 5/10

Match correct pour le défenseur brésilien, qui a alterné les bonnes interventions aériennes et les imprécisions balle au pied. Ses qualités de relances interpellent, plusieurs mauvaises passes ont pu donner des munitions aux attaquants brestois. Il est cependant coupable sur le but de Cardona, en laissant l’ailier avancer sans rétrécir la distance d’intervention. La légende dit qu’il est encore en train de reculer.

Aouar: 6.5/10

Bon match du milieu lyonnais, qui a fait preuve d’une belle activité sans pour autant créer des décalages. Il est resté timide et la comparaison avec son compère brésilien est flagrante pour le français. Son centre trop mou en fin de match illustre sa performance, présent mais pas tranchant.

Mendes: 4/10

Il avait l’occasion de prouver qu’il avait sa place dans le groupe lyonnais, rendez-vous manqué pour Mendes. Manque d’envie, de technique, de projection, il est le symbole d’un milieu de terrain sans idée dans la première mi-temps. Peut-être son dernier match sous le maillot des gones? Remplacé par Slimani à l’heure de jeu qui aura été très précieux dans son jeu dos au but et en marquant sur son premier ballon.

Caqueret: 6/10

Très actif lors de la première mi-temps en combinant beaucoup avec Cherki, il aura été moins influent en seconde période, malgré quelques actions intéressantes devant le but, sans inquiéter Bizot. Le potentiel est là, rien à redire, mais il faut gagner en consistance et pour passer un cap.

Toko Ekambi: 6.5/10

L’ailier a été très actif lors de cette rencontre, multipliant les appels et en donnant de bons centres. Son jeu en une touche de balle aura été l’élément perturbateur pour la défense brestoise, comme l’illustre sa passe décisive pour Slimani sur cette remise de la tête.

Cherki: 5.5/10

Peut-être le joueur le plus actif coté lyonnais en première période, il s’est peu à peu éteint en seconde. Malgré une technique au-dessus de la moyenne, il a crée peu de décalages pour son équipe. Ses combinaisons avec Caqueret étaient intéressantes, mais n’ont pas fait mouche. Remplacé par Paqueta, qui a apporté beaucoup plus de mouvement et de décalages dans le jeu (voir au-dessus).

Dembélé: 5/10

Match compliqué pour l’attaquant français, qui s’est procuré des situation sans jamais cadrer. Sa frappe en première période passe au-dessus, et sa tête à coté alors qu’il était seul aux 6 mètres. Si Moussa ne rectifie pas le tir, Slimani est en embuscade pour le poste de titulaire.

Brest

Bizot: 6.5/10

Bon match du portier brestois, qui aura soulagé de nombreuses fois sa défense grâce à ses sorties aériennes. Il ne peut rien sur le but lyonnais, pris pas la frappe croisée de Slimani.

Uronen: 6/10

Match correct du latéral, qui aura été sollicité mais il a répondu présent. Dans les duels aériens comme au sol, son duel avec Toko Ekambi aura été rude mais maitrisé. Il se fait prendre au duel aérien sur le but de Slimani, ce qui obscurcit son match.

Brasseur: 6/10

Assez bon match de la charnière centrale bretonne, qui aura posé beaucoup de problèmes à Dembele qui était moins disponible qu’à l’accoutumée. Solide dans les duels, leur relances ont aussi été fiables dans la construction du jeu brestois pour lancer les contre-attaques lorsque Brest subissait.

Chardonnet: 6/10

voir le commentaire de Brasseur.

Pierre-Gabriel: 5.5/10

Mis en difficulté par Cherki en première mi-temps, le passage à deux attaquants de pointe chez les lyonnais aura gêné considérablement le latéral qui ne savait pas où donner de la tête. Résultat? Slimani bien souvent seul aux 30 mètres dans l’axe, pour donner plus de verticalité à l’attaque lyonnaise.

M’Bock: 5/10

Match discret du milieu de terrain, qui aura fait le travail, ni plus ni moins. Beaucoup de volume de jeu, et quelques bonne sinterventions défensives.

Belkebla: Non noté

Remplacé au quart d’heure de jeu par Magnetti (6.5/10) qui aura été très bon dans ce milieu de terrain breton. Une couverture défensive efficace, aussi bien pour couvrir à droite où à gauche, il s’est aussi projeté vers l’avant lors des contre-attaques.

Faivre: 6.5/10

On attendait plus de Romain Faivre, qui aura été le plus discret des joueurs offensifs cette après-midi. Utile comme première rampe de lancement des attaques brestoises, il aura moins pesé que ce dont on attend de lui.

Cardona: 7/10

Match plein pour Cardona, qui aura été un poison pour la défense lyonnaise. A l’affut de chaque déviation de Mounié, il marque sur la première frappe cadrée du match. Il multipliera les efforts et beaucoup de situations viendront de lui.

Honorat: 6.5/10

Un bon match pour Honorat, qui aura été le joueur le plus en vue de la première mi-temps, en multipliant les centres en première période sur son aile droite. Un de ses centres aurait pu faire mouche si la frappe de Cardona avait été plus appuyée. De bon augure pour la suite.

Mounié: 7/10

L’attaquant béninois en charge de la pointe de l’attaque brestoise a beaucoup pesé sur la charnière centrale lyonnaise, et aura servi de tour de contrôle aux ailiers de son équipe qui profitent des espaces laissés par les centraux, trop occupé à contrôler sa présence en pivot. Une bonne première et un profil qui rapportera surement des points pour une équipe qui promet d’être intéressante à regarder cette saison.

Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro