Les notes de Liverpool, qui a dominé un Burnley séduisant (2-0)

Pour le grand retour des supporters dans un Anfield plein à craquer et qui a fait résonner son premier You’ll never walk alone depuis dix-huit mois, Liverpool s’est imposé confortablement face à Burnley (2-0), pour enchaîner une seconde victoire consécutive, en ouverture de cette deuxième journée de Premier League.

Jordan Henderson et les Reds retrouvaient leurs fans dans un Anfield à guichet fermé (photo : Liverpool FC)

Le match partait sur des bases élevées, avec des occasions de part et d’autre. Mais suite à un contre très bien mené par les partenaires du capitaine Jordan Henderson, Tsimikas mettait un caviar sur la tête de Diogo Jota qui finissait dans le but de Nick Pope (18ème), pour offrir l’avantage aux Reds.

La deuxième mi-temps était uniquement en la faveur des Scouses malgré quelques belles tentatives des joueurs du Lancashire. Sadio Mané mettait Liverpool à l’abris, en marquant un but splendide à la suite à un jeu de passes initié par Virgil Van Dijk, qui permettait à la reprise du Sénégalais de conclure victorieusement un service de Trent Alexander-Arnold.

Score final : 2-0. Les représentants des Liverbirds préparent parfaitement le choc face à Chelsea samedi prochain.Regardons ensemble les notes des Reds au cours de cette victoire qui efface la défaite de la saison dernière à Anfield.

Alisson : 7/10

Simplement impassable pour son deuxième cleansheet en autant de matchs joués. Il n’a jamais été battu, et même dans les derniers instants du match, il sort une très belle parade de la main gauche. Il s’est même permis de relancer au pied avec beaucoup d’aisance. Il attaque cette saison avec une très grande confiance.

Alexander Arnold : 8/10

L’homme du match côté Reds tout simplement. Il signe sa première passe décisive de la saison sur le but de Mané. Auteur de passes laser tout le match et très impliqué en attaque, il a donné des sueurs froides aux Clarets sur l’ensemble de la rencontre. S’il a été moins en vue défensivement, la possession en large faveur des joueurs de Liverpool ne lui a pas demandé de s’illustrer dans ce domaine.

Matip : 6/10

La défense des joueurs du Merseyside a été solide tout le match. Matip montre que s’il n’est pas le nom le plus ronflant de l’effectif, sa présence aux côtés du géant Hollandais en fait un très bon défenseur. Sa taille lui a permis de tenter quelques coups sur les nombreux corners des Reds. Quelques frayeurs cependant dans les dix dernières minutes, ou on a senti un petit relâchement.

Van Dijk : 8/10

Décidément, il y a un Liverpool avec et sans Virgil Van Dijk. Si quelques doutes ont subsisté au début du match, ou il a été quelques fois mis en défaut par les attaquants des Clarets, il s’est très rapidement remis au niveau qu’on lui connaissait. Il initie l’action qui amène au but de Mané et intervient solidement en toute fin de match dans la surface pour contrer un tir du rentrant Rodriguez. À l’image de Matip, il a tenté quelques coups en attaque. Le retour de cette paire en défense centrale va faire beaucoup de bien à leur équipe. Espérons que les blessures les épargnent.

Tsimikas : 7/10

Le joueur, qui n’avait joué que 6 petites minutes la saison dernière en Premier League, a profité de la petite blessure de Robertson pour se montrer. Auteur de sa première passe décisive en championnat anglais, Tsimikas a montré que le sang des guerriers grecques coule dans ses veines. Un combattant acharné, en témoigne sa dernière action ou seul face à quatre adversaires, il se bat pour garder le ballon même en étant au sol. Acclamé par le peuple de Liverpool à sa sortie (Gomez, 91ème), il a montré qu’il était une très bonne doublure de Robertson.

Henderson : 7/10

Le retour du « Skipper » des Reds. 10 ans au club pour l’adopté de Liverpool. Son retour a fait du bien à son équipe. Son leadership et sa communication sur le terrain ont mis de l’ordre dans le jeu Reds. Toujours aussi précis dans ses passes et combattant en défense, il a mené ses joueurs à la victoire sans s’affoler quand le deuxième but se faisait désirer. Parfait remplaçant en milieu défensif de Fabinho, rentré au pays pour rendre hommage à son père, décédé dans la semaine.

Eliott : 7/10

Le joueur qui détient le record de précocité en Premier League (16 ans et 2 mois) a fait ses débuts comme titulaire dans son club de cœur de Liverpool. À seulement 18 ans, il a montré de belles qualités offensives et techniques, s’offrant une passe décisive pour Salah avant de se la voir refuser pour hors-jeu de l’Égyptien. Quelques déchets pour lui et pas parfait en défense mais une marge de progression encore très large à son très jeune âge. S’il continue comme ça il pourrait être un futur crack dans ce club qu’il affectionne plus que tout.

Keïta : 6/10

Le Guinéen attaque sa quatrième saison avec les Reds et veut montrer qu’il a sa place dans l’équipe à la suite du départ de Wijnaldum au PSG. Il a montré de belles aptitudes offensives mais s’est trop souvent contenté de relayer à ses coéquipiers. Il a cependant montré qu’il était en confiance puisqu’il a tenté une reprise suite à centre dégagé par les joueurs du Lancashire. Il doit continuer en ce sens pour garder sa place de titulaire (seul rescapé au milieu du match de Norwich). Remplacé à la 81ème par Thiago Alcantara.

Salah : 5/10

Le pharaon de l’Angleterre devra attendre pour se rapprocher des 100 buts en Premier League. S’il a cru à son 99ème but il se l’est vu refuser pour un hors-jeu microscopique mais bien réel. Pour la suite il s’est montré propre tentant de faire jouer mais voulant trop souvent marquer son but. Il reste un attaquant fantastique et nul doute qu’il marquera encore à de nombreuses reprises durant la saison ! Les défenses sont prévenues.

Mané : 5/10

Peut être le Reds le mois en vue en première mi-temps ou il a systématiquement laissé Keïta jouer au ballon sur le côté gauche de l’attaque. Il s’est réveillé en seconde mi-temps ou il a participé à la nette domination de son équipe en marquant son premier but de la saison. Il aurait pu s’offrir un doublé mais la passe de Salah était quelques millimètres trop en arrière. Il était le seul du Big 4 des Reds à ne pas avoir marqué, c’est chose faite.

Jota : 7/10

Pas le plus grand mais quelle aisance avec sa tête. C’est lui qui ouvre le score à la 18ème minute de jeu avant de continuer à presser les adversaires pendant toute la seconde mi-temps. Titulaire en tête de l’attaque des Reds pour la seconde fois consécutive il se pourrait bien que ce soit lui l’attaquant de pointe des joueurs de Klopp pour cette saison. L’attaque de Liverpool est encore très bien armée cette saison. Remplacé par Firmino à la 81ème.

Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro