#7 Transferts : Toulon a-t-il raison de craquer sur Cheslin Kolbe ?

Alors que le RC Toulon est sur le point de s’offrir les services de Cheslin Kolbe et de frapper un très grand coup avant la reprise, le transfert du joueur fait l’objet de nombreuses discussions. Toulon ferait-il le bon choix en recrutant le Sud-Africain ?

Cheslin Kolbe avait marqué l’un des deux essais de sud-africains en finale de la coupe du monde

OUI, TOULON EST DANS LE VRAI

Un des meilleurs joueurs au monde

Champion du monde 2019 avec les Springboks, champion d’Europe 2021 et champion de France 2019 et 2021 avec le Stade Toulousain, Cheslin Kolbe a remporté les plus belles compétitions possibles. Mieux, il a toujours été un titulaire indiscutable pour les équipes dans lesquelles il évoluait.

Au delà des qualités individuelles à savourer sans modération dans la vidéo ci-dessous, Cheslin Kolbe a inscrit neuf essais en dix-huit sélections avec les Boks. A Toulouse, il a marqué 172 point en 82 matches pour un total de 23 essais en Top 14, depuis son arrivée en 2017.

Un signal fort envoyé à la concurrence

En étant capable d’attirer l’un des meilleurs éléments de la meilleure équipe européenne l’an passé, Toulon impressionnerait la concurrence. Après l’échec dans la quête au top 6 la saison dernière, le club de Bernard Lemaître est vexé et veut frapper très vite et très fort, pour redevenir l’un des tout meilleurs clubs de l’hexagone.

Pour ce faire, rien de tel que de recruter la plus grande star étrangère que compte actuellement le championnat de France. En additionnant Cheslin Kolbe à Eben Etzebeth, le RCT compterait dans ses rangs deux des plus illustres champions du monde sud-africains.

Le triangle arrière manque de profondeur

Sorti de l’international français Gabin Villière à l’aile, le RCT n’a pas de noms ronflants parmi les membres de son triangle arrière. Gervais Cordin, Aymeric Luc, Thomas Salles et Jiuta Wainiqolo sont encore de jeunes joueurs qui doivent progresser, tandis qu’Atila Septar devrait plutôt être un joueur de complément.

L’arrivée de Cheslin Kolbe apporterait de l’expérience mais aussi ses qualités exceptionnelles au service de la ligne de trois-quart toulonnaise. Au regard de ce que les meilleures équipes du pays disposent comme matériel sur ces positions, l’ancien de la Western Province permettrait de ramener le RCT parmi les meilleures d’entre elles.

A lire aussi : Cheslin Kolbe vers Toulon, une grande perte pour le Stade Toulousain ?

NON, TOULON SE TROMPE

Un coût financier important

Après avoir officiellement épongé les dettes du club en avril dernier, Bernard Lemaître est prêt à remettre la main à la poche pour convaincre Kolbe de quitter le Stade Toulousain et rallier la rade. Une position qui a étonné certains observateurs, alors que le propriétaire du RCT s’était énormément inquiété pendant de long mois des conséquences économiques de la crise sanitaires.

Car ce recrutement a tout d’une opération financière de grande envergure. Selon le Midi Olympique, Toulon dépenserait 1,8 millions d’euros pour racheter les deux ans de contrat du joueur au Stade Toulousain. Question salaire, Kolbe gagnerait un million d’euros par an pendant trois ans au RCT. Soit pas loin du double de son salaire actuel, proche 640 000 euros annuels.

Cela pose plusieurs questions : Toulon a-t-il les reins suffisamment solide pour une telle transaction ? Ou bien, dans quelle mesure cette dépense affectera le budget destiné au recrutement sur d’autres postes dans les années à venir ? Si nous n’obtiendront les réponses qu’à moyen terme, les interrogations ont le mérite d’exister.

Les valeurs du rugby questionnées

Sur le sujet, le néo-rochelais Jonathan Danty a dit tout haut ce que beaucoup de supporters pensent tout bas : ce transfert ne respecterait pas des codes moraux de l’ovalie. Extrait tiré de RMC :

« J’ai des principes et ce genre de choses-là… Quand tu t’es engagé, tu vas au terme de ton engagement, à part si ça ne va pas ou si ça se passe mal. Mais en l’occurrence, je ne pense pas. Après, on a tous des attaches différentes : certains c’est les hommes, certains c’est la vie, certains l’argent. Je ne me permettrai pas de juger ce sujet mais c’est sûr que moi je ne fonctionne pas comme ça. Chacun est libre de faire ce qu’il veut mais c’est toujours dommage, ça salit l’image des joueurs. Ce sont des choix et tant que les joueurs les assument, tant mieux pour eux. »

Quoi qu’il advienne, souhaitons que cette saison de Top 14 soit celle du spectacle, du suspens, et du retour des grandes ambiances dans les stades qui accompagneront les exploits de Cheslin Kolbe.

Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page