Le Décrassage Ligue 1 #1 : Paris enchaîne, Lille et Lyon démarrent enfin.

Dernière journée de championnat avant la trêve internationale, c’est l’occasion de lancer la nouvelle rubrique revenant sur les choses qui nous ont marqué durant ce week-end. Tendances, équipes, joueurs, qu’est ce qui a attiré notre attention en Ligue 1 durant cette journée?

Paris, Nice et Marseille sont lancés.

On les a nos locomotives de la Ligue 1. Après un mois de compétition, ces trois équipes sont celles parmi les « gros » du championnat qui ont montré le plus de certitudes après 4 matchs. Le PSG fort de son recrutement XXL est encore invaincu tandis que les deux autres suivent la cadence, en affichant un jeu emballant. Le dénouement de l’affaire de la semaine dernière dira qui de Nice ou de Marseille repartira avec les trois points, mais pour le moment les deux clubs du sud de la France sont bien placés avec 7 points en 3 matchs comptabilisés.

Une victoire convaincante 2-0 à Reims pour les débuts de Messi et (peut-être) le dernier match de Mbappé au PSG permettent au club de la capitale d’engranger 12 points, tandis que Nice a totalement explosé les Girondins de Bordeaux 4-0 et l’OM a disposé facilement d’un AS Saint-Etienne bien trop jeune (3-1).

Marseille tout sourire, du beau jeu et des résultats

Voir aussi : Les statistiques du dernier match de Mbappe au PSG

Voir aussi: Les statistiques surprenantes de Nice-Bordeaux

Ces performances satisfaisantes des trois clubs sont à mettre en parallèle avec le début de saison mitigé de Lyon, Monaco et Lille notamment, avec des résultats qui ne sont pas à la hauteur des ambitions de début de saison et beaucoup d’inquiétudes concernant la qualité de jeu. Même si ces équipes ont récolté leur première victoire de la saison, tous les maux ne sont pas guéris. L’OL de Bosz peine à trouver sa dynamique comme l’illustre ce contraste entre la première mi-temps maitrisée et la seconde, à l’avantage du FC Nantes. Le LOSC est toujours fébrile et Monaco convalescent après la désillusion en LDC, le PSG, Nice et Marseille sont donc bien inspiré de prendre des points et surtout des certitudes quant à leur jeu.

Le beau jeu à l’honneur

Une tendance du début de saison qui se confirme après cette 4ème journée, c’est la qualité de jeu proposée par les équipes de Ligue 1. Hormis peut-être le match entre Montpellier et Lille qui était très haché, les matchs étaient très plaisants à suivre et le spectacle était au rendez-vous avec 31 buts, une moyenne de 3.1 buts / matchs et surtout, aucun 0-0. Symbole de ce spectacle digne de la Bundesliga : Le jeu prôné par les promus est très bon, et l’image de la petite équipe qui bétonne face aux gros pour obtenir un point d’abord, et espérer un exploit n’est plus. Troyes a fait jeu égal contre Monaco ou le PSG malgré sa dernière place, et Clermont ainsi que Angers occupent les 2 places du podium derrière le PSG.

Voir aussi: La victoire de Monaco sur Troyes

Tous les observateurs du football le disent, cette Ligue 1 est très sympathique à suivre, et cette nouvelle compétitivité ne peut que tirer tous les clubs vers le haut, et les entraineurs de football n’y sont pas pour rien. Sampaoli à l’OM, Galtier à Nice, Baticle à Angers ou Battles à Troyes, ces entraineurs montrent qu’on peut proposer du beau jeu et aussi avoir des résultats (à part Troyes, mais on est confiant sur la suite des évènements) et dépoussière le concept de petite équipe de Ligue 1.

Bordeaux, monument en péril?

Si les clubs historiques répondent présent cette saison, il y en a un qui provoque beaucoup d’inquiétudes, c’est le club des Girondins de Bordeaux. Déjà au bord de la relégation administrative cet été, le club a été sauvé par le rachat de Gérard Lopez et aborde cette saison sous le signe du dégraissage pour éponger les dettes. Yacine Adli va partir, Toma Basic a rejoint la Lazio et il se dit que Hwang devrait quitter le club d’ici la fin du mercato.

Aucune possibilité de bouger véritablement sur le marché des transferts, une affluence au Matmut Atlantique en berne, la situation sportive est très préoccupante et les 4 premiers matchs ne permettent pas d’être optimistes pour les joueurs de Petkovic. Une pauvre 19ème place avec seulement 2 points en ayant affronté des équipes comme Angers, Marseille, Nice et Clermont qu’on retrouve en haut du classement, la victoire semble obligatoire au retour de la trêve internationale avec la réception de Lens. Une nouvelle défaite mettrait le club dans une position très délicate, mais pour cela le jeu devra être bien meilleur. Les deux semaines de travail peuvent permettre de trouver un équilibre, une dynamique pour regarder vers le haut du classement.

Tête basse à Bordeaux

Le joueur : Amine Gouiri, explosion attendue.

C’est peut-être LE joueur qui est candidat à l’explosion cette saison en Ligue 1. L’attaquant formé à l’Olympique Lyonnais trouve une place de titulaire cette saison sous les ordres de Christophe Galtier et montre depuis le début de saison tout son potentiel. Avec 12 buts en 34 matchs la saison dernière, les promesses étaient là et ils fallait confirmer.

Ce week-end Amine Gouiri a encore fait parler la poudre avec ce doublé contre Bordeaux, ce qui lui fait 3 buts en autant de matchs. Au-delà des statistiques, c’est l’impression visuelle laissée sur le terrain qui fascine. Encore très jeune, il montre tout de même une maturité dans le jeu avec ballon et sans ballon qui fera beaucoup de bien pour les niçois. C’est déjà la coqueluche des supporters niçois, et les fans de l’Olympique Lyonnais ne cessent de se mordre les doigts en voyant les performances de leur ancien joueur alors qu’eux peinent à trouver une ligne d’attaque convenable et fiable.

Il a été élu homme du match par les supporters de Nice, loin devant Boudaoui (50% des voix contre 22%). Avec ses 5 tirs et 4 centres, il a représenté un danger permanent pour la défense bordelaise. C’est le 3ème français le plus décisif en Ligue 1 derrière Wissam Ben Yedder et Kylian Mbappé. (impliqué sur 15 buts niçois contre 16 pour le monégasque et 21 pour Mbappé.) et il n’est pas parti pour s’arrêter en si bon chemin.

Une journée de Ligue 1 encore très spectaculaire avec ses tendances et ses résultats étonnants, un championnat qui est plaisant à suivre grâce au jeu ambitieux qui y est pratiqué. Les gros en difficultés vont-ils se reprendre ? Paris va-t-il poursuivre son sans-faute ? Rendez-vous dans deux semaines, pour la suite de la ligue des talents.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page