France – Bosnie-Herzégovine: Les notes de la rentrée des bleus !

Enfin ! Après la désillusion de l’Euro 2020 contre la Suisse, les bleus revenaient aux affaires avec ce match contre la Bosnie à Strasbourg. Un match qui devait servir de revanche sur les critiques, les doutes ne seront pas dissipés après la prestation moyenne des hommes de Didier Deschamps.

L’homme du match : Paul Pogba (7/10)


Auteur d’une grosse première mi-temps, La Pioche a baissé en régime au fil du match après l’expulsion de Koundé à la 51′ tout en restant influent dans le milieu de terrain français. Lors de cette première mi-temps il aura été le meneur de jeu de l’équipe de France, alternant jeu court et jeu long (cette passe en profondeur du mauvais pied en glissant pour Mbappé, un régal). Toujours en demande de ballons, il s’est bien réhabitué au poste qu’il occupé lors de ses grandes années à la Juventus de Turin, juste devant la défense. Dans une équipe de France bien moribonde, il aura été à la hauteurs des attentes.

La Note Du Sélectionneur: 3/10


Les choix de Didier Deschamps interpellent toujours autant, avec le positionnement de Kounde à droite, de Lemar en 8 et ce système avec deux pointes assez inédit, l’équipe alignée n’a pas été satisfaisante. Les changements n’ont pas fait la différence et on peut se poser la question de la rentrée de Martial qui ne joue pas à United par rapport à un Diaby en forme à Leverkusen. De nombreux gestes d’humeur sont venus polluer le jeu des cadres de l’équipe, DD doit absolument remettre la main sur son groupe et ne pas hésiter à dire les choses.

Les Notes Des Joueurs :


Lloris: 6/10

Rien à signaler pour le capitaine de l’EDF, qui ne peut rien sur le but de Dzeko et aura assuré avec son jeu au pied. On peut regretter son manque d’autorité dans les airs, mais au final son match reste bon.

Digne: 6,5/10

Un des joueurs les plus en jambes ce soir, le latéral gauche d’Everton aura fait son match, sérieux en défense et présent en attaque avec des bons centres qui auraient du trouver preneur. Il marque des points dans l’optique de la Coupe du Monde et reste une valeur sûre à ce poste en équipe nationale.

Kimpembe: 6/10

Après une première demi-heure durant laquelle il aura fait preuve d’un peu de fébrilité, il s’est bien repris et à mieux pris Dzeko par la suite. Il s’est fait prendre quelques fois par la vitesse de l’attaquant de l’Inter mais globalement il s’en est bien sorti.

Varane: 6/10

Idem que son compère de la charnière, un match sobre avec quelques difficultés par moments. Il a semblé plus concerné que pendant l’Euro, un retour à son meilleur niveau est essentiel à cette équipe de France.

Koundé: 4/10

Clairement en difficulté sur ce match, il se fait expulser à 40 minutes de la fin du match et sa sortie change la physionomie du match. Cependant, difficile de lui mettre moins vu qu’il joue à un poste qu’il n’a occupé que 4 fois durant sa carrière. Circonstances atténuantes, même si son tacle aussi loin de notre but est difficilement compréhensible.

Pogba: voir au-dessus

Veretout: 6/10

Une bonne première pour l’ancien nantais, qui aura réalisé une partie propre, sérieuse. Il a montré ce qu’on sait de lui à la Rome : de la qualité technique, du jeu en une touche, il n’a pas semblé submergé par l’évènement.

Lemar: 4/10

Même constat que pour Koundé, jouer à son poste c’est quand même mieux pour faire de bonnes performances. Placé en 8 dans le milieu à trois proposé par Didier Deschamps, Lemar n’aura jamais trouvé sa place, ni le rythme pour contribuer à la construction du jeu français. Remplacé à la mi-temps par Tchouaméni qui a rendu une belle copie.

Griezmann: 6,5/10

Replacé dans l’axe du terrain là où il peut vraiment influer sur le jeu, il a fait un bon match. Avec Pogba, ce sont les deux joueurs qui ressortent la tête haute offensivement. Toujours dans le bon tempo, il a aussi le mérite d’être bien placé pour marqué le but égalisateur de l’équipe de France. Son retour à l’Atlético avec Simeone lui fera surement le plus grand bien.

Mbappé: 3/10

Dans la lignée de son Euro raté, Mbappe a eu beaucoup de mal a faire des différences sur le front de l’attaque. Il montre toujours autant de difficultés face aux blocs bas et cherche constamment à faire la différence seul grâce à sa vitesse. Mais les défenseurs le connaissent, et ça marche moins bien. Il faut jouer pour les autres, moins pour soi.

Benzema: 4/10

Si sa qualité technique est toujours aussi plaisante à voir sur les déviations et les combinaisons qu’il peut apporter, KB9 n’a pas beaucoup pesé sur la défense bosnienne. Le circuit préférentiel avec Mbappe pourrait marcher si il ne se composait pas juste de passes à 3 mètres l’un de l’autre. Ses déplacements sur le front de l’attaque font qu’avec Mbappe il se marchent sur les pieds et cela laisse la zone de vérité totalement vide. Il faut travailler cette animation offensive et vite puisque le prochain match peut déjà décider de la suite de la compétition. Le déplacement en Ukraine peut pratiquement qualifier les bleus, ou au contraire redonne du suspens à ce groupe. Et pour cette partie, on aura besoin d’un Benzema plus concentré sur son rôle de buteur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro