Le Décrassage Liga #2 : Une Liga à double-vitesse?

Comme d’habitude maintenant, vous retrouvez notre point sur les choses à retenir lors de ce week-end de Liga. Alors installez-vous, voilà ce que vous avez peut-être manqué.

Le Real enchaine, Valence et l’Atletico suivent.


Alors que le début de saison du club madrilène aurait pu être perturbé par toutes les rumeurs concernant l’arrivée de Kylian Mbappé, il n’en est rien puisque les hommes d’Ancelotti trônent au sommet de la Liga après 4 journées. Avec une victoire probante 5-2 contre le Celta Vigo dans le nouveau Bernabeu, le Real Madrid parait très fort et se place comme un des favoris au titre de champion d’Espagne, jusque là trop rapidement donné à l’Atletico Madrid. Avec des français qui cartonnent Benzema 3 buts et 1 passe décisive, Camavinga 1 but) et un secteur offensif bien plus développé que les saisons dernières, Ancelotti peut compter sur un collectif bien huilé qui sera difficile d’aller chercher.

Benzema – Vinicius, duo gagnant pour le Real.

Mais le Real n’est pas le seul club à 10 points, puisque son concurrent de l’Atletico et Valence suivent de très près la cadence du Real. Les hommes de Simeone ont arraché une victoire au bout des arrêts de jeu, ce qui a provoqué une polémique dont on reparlera plus tard. Après le point du match nul gagné à la 95′ contre Villareal, le Fergie Time est en train de devenir le Cholo Tiempo. Valence quant à lui a continué son début de saison probant en allant gagner à Pampelune contre un OSasuna qui a posé quelques problèmes à la bande à Bordalas. Les joueurs de Navarre ont tenu une mi-temps avant de baisser les armes, et c’est une victoire de plus pour Valence (4-1) avec un Carlos Soler toujours aussi influent, et un Guedes très remuant sur son coté (1 but et 1 CSC provoqué.)

Une Liga qui part sur les chapeaux de roues avec des clubs qui font forte impression dans le jeu, n’oublions pas que le FC Séville ou le FC Barcelone peuvent être aussi dans cette catégorie de clubs à 10 points, leur match ayant été reporté à cause du retour tardif de leurs internationaux sudaméricains.

Real Sociedad, sérieux candidat à la Ligue des Champions?


Petite surprise de ce classement, la Real Sociedad affiche une forme impressionnante en ce début de championnat, et se place dans la roue du trio de tête avec seulement 1 point de retard. Après une victoire très solide contre le promu Cadix (77% de possession de balle, 10 occasions à 3, 16 tirs à 6 ou encore 635 passes à 180), les basques continuent leur bon travail de ces dernières saisons et continuent de progresser.

Depuis maintenant 5 saisons, le club est en constante progression avec une 12ème place en 2017-2018, une 9ème place en 2018-2019, une 6ème place significative de qualification en Europa League en 2019-2020 pour finir la saison dernière à une cinquième place solide mais encore loin derrière les 4 gros de la Liga (15 points de retard sur Séville, 4ème.). Alors est-ce que cette saison est celle de la confirmation et de la qualification en Champions League ? Les basques sont bien partis, et peuvent compter sur une équipe jeune mais déjà très expérimentée, à l’image d’un Oyarzabal qui avait fait forte impression avec l’Espagne à l’Euro 2020. La prochaine journée doit nous en apprendre plus sur les ambitions que peut avoir la Real Sociedad puisqu’ils vont recevoir le FC Séville dimanche prochain. Alors simple bon passage ou vrai candidat à la C1? Réponse dans les prochaines semaines.

Mikel Oyarzabal peut-il mener les basques vers la C1?

Une Liga coupée en 2.


Après cette 4ème journée, le constat est clair : le championnat espagnol parait coupé en 2. Alors que les débuts de saisons montrent parfois des surprises, ou des équipes qui accroches es victoires inattendues, il y a une claire différence entre les équipes du haut de tableau et la seconde moitié du classement. Pas moins de 7 équipes n’ont pas encore perdu de match ce qui est rare après 4 journées de championnat. Ajoutez à cela les 8 équipes du bas de tableau qui ne comptabilisent aucune victoire, et vous avez une Liga qui semble déséquilibrée.

Certaines équipes ont beaucoup de mal à développer du jeu, et vont surement vivre une saison bien longue dans l’optique du maintien. La situation de Getafe, de l’Espanyol Barcelone ou de Grenade, habitués à la première partie de tableau, est inquiétante et s’ils n’obtiennent pas rapidement des points, ils peuvent rater le wagon de la première partie de classement et se battre jusqu’au bout. Elche, le nouveau club de Dario Benedetto a obtenu sa première victoire et a fait un bond de 5 places au classement, montrant que ce bas de classement est très homogène et qu’une victoire peut tout changer.

La polémique : les 10 minutes de temps additionnel à Barcelone.


C’est le point qui a fait du bruit en Espagne, l’annonce des 10 minutes de temps additionnel lors du match Espanyol Barcelone – Atletico Madrid. Cette annonce a fait réagir sur les réseaux sociaux par son caractère exceptionnel, mais aussi parce que rien n’avait laissé entendre un tel décompte. Ni blessé grave, juste une utilisation de la VAR qui a duré 2 minutes. Mais ce qui a provoqué ce scandale c’est surtout le contexte du match. Avec une équipe de l’Atletico Madrid qui était en difficulté avec un match nul qui se profilait, ce temps additionnel ressemblait à un cadeau donné pour que les hommes de Simeone arrachent la victoire, ce qu’il s’est passé avec ce but de Thomas Lemar à la 98ème.

Un match qui se finit donc sous les sifflets du public, se sentant lésé de ce dénouement. Les versions se contedisent, certains journalistes estimant que le décompte du temps de jeu effectif montre qu’un total de 23 minutes n’avait pas été joué (bon, ils devaient prendre en compte les sorties de balle, les fautes, etc…), un détail pouvant explique selon eux cette décision de donner 10 minutes de temps additionnel. Pas sur que cette explication suffisent à calmer les supporters catalans suite à cette défaite cruelle.

Lemar a crucifié les catalans

On aurait pu bien sur parler de l’énorme prestation de Karim Benzema avec 3 buts et une passe décisive ou le parcours sans défaites de l’Athletic Bilbao mais il fallait faire un choix, rendez-vous donc en fin de semaine pour continuer d’observer, d’analyser cette Liga Santander !


Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page