Rennes-Tottenham (2-2) vu par Vincent, supporter rennais présent au Roazhon Park

Ce jeudi soir, au Roazhon Park, le Stade Rennais est parvenu a accrocher les Spurs de Tottenham (2-2) à l’issue de la première journée de Ligue Europa Conference. Pour l’occasion, Vincent, supporter du club, nous a décrit comment il avait vécu le match depuis les travées.


La question des ultras rennais aux Spurs : « Êtes-vous prêt à combattre ? » (photo par Vincent)

Supporters du Stade Rennais depuis son enfance, Vincent (22 ans) est originaire de la région Centre. L’an passé, il a migré vers Rennes pour poursuivre ses études. Alors, lorsque l’occasion de connaître le grand frisson d’un match européen à domicile s’est présentée, il n’a pas hésité à se rendre au Roazhon Park pour soutenir son club de coeur face à l’immense défi qui l’attendait.

Car en face, bien que privés de certains éléments importants, les Anglais arrivaient avec le statut de favori parmi quelques-uns à la victoire finale dans la compétition. Une étiquette qui n’a pas pourtant pas effrayé les Bretons.

« Des accrochages avec Steven Bergwijn ! »


Depuis les tribunes, Vincent confie ce qu’il a observé : « L’organisation défensive du Stade Rennais était très intéressante à analyser. La ligne de quatre derrière était vraiment bien formée. L’équipe se déplaçait bien en bloc et les joueurs de Tottenham étaient gênés pour développer leurs attaques. Ils tentaient beaucoup de passer sur les côtés mais la solidarité rennaise les empêchait de se montrer trop dangereux ».

Et forcément, depuis la tribune Super U – Vilaine, l’étudiant en droit était aux premières loges pour observer ce que les caméras ne nous montrent pas toujours. « Il y a eu énormément d’accrochages entre Hamari Traoré et Steven Bergwijn. Notre capitaine a une fois de plus bien tenu son rôle de leader, il passait son temps à remotiver ses partenaires. »

Sur le reste du match, Vincent partage le sentiment global des supporters rennais pour cette soirée européenne. « Faire 2-2 contre Tottenham est forcément de bonne augure pour la suite. Mais on sent qu’il y avait moyen d’aller chercher un poil mieux ce soir. Personnellement, je pense que Bruno Génésio a fait des changements un peu trop tardifs. Par exemple, lorsque Tottenham égalise quatre minutes après qu’on ait pris l’avantage (76′), certains joueurs souffraient déjà physiquement ».

« Guirassy c’est un peu notre Lukaku »


Pour Vincent, chaque joueur rennais a tenu son rang. « Sulemana n’était pas très actif sans le ballon mais il était beaucoup plus intéressant avec », souligne-t-il, par exemple, a propos du jeune ailier ghanéen débarqué du championnat danois cet été.

« Gaëtan Laborde n’a pas forcément le profil d’attaquant que j’apprécie, mais il a fait beaucoup d’appels sur les ailes pour se libérer du marquage adverse. J’ai beaucoup aimé le jeu dos au but Guirassy, qui était très précieux pour faire jouer ses partenaires et remonter le bloc-équipe », poursuit-il.

Au milieu de terrain, il découvrait notamment Baptiste Santamaria, arrivé du SC Freiburg cet été. « Il était parfois un peu lent par rapport à ses compères du milieu, mais je note sa solidité dans les duels ». Un de ses coups de coeur ? « J’ai bien aimé l’entrée du jeune norvégien Meling sur la fin de match, il est vraiment prometteur à son poste d’arrière gauche ».

« On voit que tout passe par Harry Kane »


Côté anglais, Vincent retient la différence d’animation offensive des Spurs avant et après la sortie de Harry Kane (54′). « En première période, Tottenham jouait pas mal de longs ballons sur Harry Kane, positionné en pointe de l’attaque », débute-il. « Après sa sortie, ils jouaient beaucoup plus court, et relançaient plus souvent depuis derrière en sautant moins de lignes ».

« Leur petit Bryan Gil, avec le numéro 11, est super intéressant. Il a tiré tout les coups de pieds arrêtés et on voit qu’il a vraiment du talent même s’il était plus effacé après la sortie de Bergwijn (30′) », note notre supporter, avant d’ajouter : « Par rapport à ses partenaires, j’ai trouvé que Tanguy Ndombele était au dessus. Il a fait beaucoup d’efforts, accélère le jeu et a même été beau à voir techniquement ».

« L’ambiance était vraiment cool ! »


Les ultras rennais ont beaucoup chanté dès l’échauffement ! (vidéo Vincent)

Évidemment, deux ans après sa dernière campagne européenne, en Ligue Europa, le Stade Rennais a pu compter sur ses supporters. « L’ambiance était vraiment cool. Le public a poussé et soutenu les joueurs au maximum. Ça a beaucoup compté. Il y a avait de très bons échanges de chants entre les tribunes nord et sud ! », se rappelle-t-il avec plaisir.

« Par contre il n’y avait que très peu de supporters de Tottenham dans leur parcage visiteur (une poignée d’individus). C’était donc vraiment différent par rapport à la venue d’Arsenal en 2019. Il y avait énormément de fans des Gunners dans les tribunes. Pas forcément que des Anglais, mais aussi des fans français du club. On a donc vu que Tottenham était beaucoup moins populaire que son grand rival du Nord de Londres dans notre pays », nous informe finalement Vincent, assurément satisfait d’avoir passé une belle soirée grâce à ses favoris.

Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page