A quand remonte la dernière grande saison de Claude Puel ?

Battue par les Girondins de Bordeaux (1-2), ce samedi, à Geoffroy-Guichard, l’AS Saint-Étienne connaît un début de saison catastrophique avec trois matches nuls et trois défaites. Son entraîneur, Claude Puel, est sous le feu des critiques. L’occasion de revenir sur la date sa dernières grande saison.


Claude Puel est en grande difficulté sur le banc des Verts

Dix-septième à l’issue de sa première saison dans le Forez en 2019-2020, onzième la saison passée, Claude Puel n’a pas fait oublier Christophe Galtier dans la Loire. Pire, avec l’actuelle avant-dernière place du club, il semble démuni pour relancer son équipe, et lui offrir un second souffle.

Angleterre : Deux licenciements en trois ans (2016-2019)


Le 30 juin 2016, Claude Puel débute une nouvelle aventure dans sa carrière, en s’engageant pour la première fois avec un club étranger. C’est à Southampton, club formateur par excellence que le natif de Castres (81) pose ses valises. Un club qui semble lui convenir sur le papier. Pourtant, l’aventure ne durera qu’une petite année seulement.

Avec une finale de League Cup et une huitième place honorable en Premier League, son éviction s’est principalement expliquée par des raisons humaines. Comme souvent, il a été jugé trop rigide par ses joueurs et ses dirigeants, et n’a donc pas pu imposer ses idées.

Malgré cela, Puel s’est offert un joli rebond en signant dans un Leicester City en crise le 25 octobre 2017. S’il est parvenu à redresser la barre au début, il se fera de nouveau limoger le 24 février 2019, soit un an et quatre mois après son arrivée. C’est la première fois qu’il est évincé en cours de saisons dans sa carrière.

OGC Nice : deux belles saisons et des accusations (2012-2016)


Pour sa première année du côté de Nice, en 2012-2013, Claude Puel se sait très attendu. Il sort d’une année de repos, après trois saisons tumultueuses sur le banc de l’Olympique Lyonnais. Mais ce premier exercice dans les Alpes-Maritimes est un véritable succès, puisque les Aiglons prennent la quatrième place du classement. Une véritable performance pour un club qui végétait au mieux dans le ventre mou depuis des années.

Les saisons suivantes seront moins intéressantes. Outre les accusations de favoritismes dont il fait l’objet en alignant ces deux fils aux performances moyennes, il ne réussit plus à gagner pendant deux saisons. En 2014, il termine seulement dix-septième du championnat, puis prend la onzième place en 2015. Pour sa dernière saison à Nice, il réussit à replacer les pensionnaires de l’Allianz Riviera la quatrième place. Le bilan est donc positif.

Lyon perd sa couronne (2008-2011)


En 2008, Claude Puel débarque à Lyon en provenance de Lille. Il récupère les clés d’un club sept fois champion de France depuis 2002 et qui a des ambitions européennes. S’il permet aux Gones d’atteindre pour la première fois les demi-finales de Ligue des Champions (2010), son parcours est marqué par un jeu peu agréable à observer, et surtout la perte du titre.

Dans le Rhône, Claude Puel est déjà très peu apprécié pour ses qualités humaines et perd une partie du vestiaire lyonnais. Les supporters sont en conflit ouvert avec lui et sa famille fait l’objet de graves menaces. Il est finalement limogé par Jean-Michel Aulas au terme d’une saison lors de laquelle Lyon a perdu le centième derby de l’histoire à Gerland (0-1).

Lille et Monaco… Bien mais un peu vieux


Champion de France avec Monaco en 2000, Claude Puel a réussi son passage de deux ans sur le Rocher (1999-2001). A Lille entre 2002 et 2008, il place le club sur la deuxième marche du podium de Ligue 1 pour la première fois depuis 1954 et parvient à poser les bases du titre de champion de France 2011.

Pour autant, et malgré ces excellents résultats, l’époque est maintenant révolue. Les joueurs ont changé et le football a évolué. Depuis son passage à Lyon, seul deux belles saisons à Nice sont vraiment à mettre à son actif. Du côté de Saint-Étienne, il est des moins en moins imaginable que le passage de Claude Puel se termine par un dénouement heureux. Il va pourtant vite falloir prendre des points, car la colère des supporters monte, et la vie dans la zone rouge devient un quotidien dangereux.

Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page