Qui est Melvin Bard, la pépite que Nice a chipé à Lyon cet été ?

En doublant la mise pour l’OGC Nice, ce dimanche lors de la victoire contre Brest (2-1), Melvin Bard (20 ans) a donné du relief à son très bon début de saison avec les aiglons. Comme Amine Gouiri, il est issu du centre de formation de l’OL et a été transféré au Gym sans raison apparente.


Melvin Bard a inscrit son premier but en Ligue 1 ce week-end

Son parcours chez les jeunes


Né dans la banlieue lyonnaise, à Écully (69), Melvin Bard débute le football à l’âge de 6 ans au FC Pays de l’Arbresle dont l’équipe sénior évolue actuellement en Départemental 1 (Rhône). Trois ans plus tard, il rejoint le Domtac FC, qui joue cette saison en Régional 2. Des clubs amateurs qui lui permettent de se pré-former et d’attirer l’attention du grand club de la région : l’Olympique Lyonnais.

C’est donc en 2016 que Melvin Bard fait son entrée dans la prestigieuse académie de l’OL, réputée pour sortir des talents à foison. Prometteur, il est appelé dans les équipes de France jeunes (u18, u19, u20) et finit par obtenir du temps de jeu dans l’équipe professionnelle. C’est en décembre 2020, qu’il fait ses début à Nîmes lors de la victoire quatre buts à zéro de l’OL.

Ses qualités


Pour décrire Melvin Bard, Christophe Galtier, son coach à l’OGC Nice, est probablement la personne la mieux placée. A l’issue de la rencontre face au Stade Brestois, l’ancien technicien du LOSC a loué le début de saison de son poulain. « Le paradoxe de cette rencontre est que les réalisations sont venues de deux défenseurs : Todibo, opportuniste et d’un dépassement de fonction de Melvin Bard. Melvin progresse de semaine en semaine. Il a une très bonne lecture du jeu. J’aime sa façon de se projeter après récupération du ballon. »

Des propos qui sont en phase avec la confiance accordée au joueur. Depuis le début de la saison, Bard a pris part aux neuf matches de l’OGC Nice. Il a en joué sept dans leur intégralité, une durant 87 minutes, et la première de la saison 11 minutes. Dans ce groupe qui tourne bien, les qualités défensives, de placement, mais aussi de vitesse de l’ancien lyonnais séduisent.

Lyon ne comptait pas sur lui…


Incroyable mais vrai, l’Olympique Lyonnais s’est séparé de Melvin Bard cet été, avant même l’arrivée en prêt d’Emerson. Le joueur formé au club a été poussé vers la sortie, au détriment de Henrique, dernière trouvaille brésilienne de Juninho. Si Bard ne s’était pas encore imposé à Lyon (19 matches), il avait une occasion unique de percer sous Peter Bosz, un entraîneur qui aime faire confiance aux jeunes talents.

C’est pour 2 petits millions d’euros de bonus et 20% sur une possible plus-value que l’OL a cédé son joueur aux Niçois. Une aberration dans un temps de vaches maigres sur le plan économique. Lyon a fait la même erreur qu’avec Amine Gouiri, un an plus tôt, lui aussi invité à exporter ses talents sur la Côte d’Azur. Avec le flop Henrique et le prêt d’un d’Emerson, le club risque vite d’avoir vendu son espoir à ce poste.

Selon le journal régionale Le Progrès, le joueur était pourtant déterminé à poursuivre son aventure du côté de l’OL. Ses performances récentes prouvant qu’il a le niveau de la Ligue 1, son départ semble être une bien mauvaise opération pour le club de Jean-Michel Aulas. Et une bien meilleure pour celui de Jean-Pierre Rivière…


Cet article vous a plu ? suivez-nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page