XV de France : notre liste des 42 vs la vraie liste des 42 !

La liste du XV de France pour la tournée d’automne est enfin tombée ce lundi, pour l’occasion nous avions préparé notre propre sélection. Nos choix sont bien sûr moins légitimes que ceux du staff tricolores, qui dispose de bien plus d’éléments pour se décider !

La liste du XV de France pour la tournée d’automne est tombée !

Notre pack !


Les piliers gauches : Cyril Baille, Hassane Kolingar, Jean Baptiste Gros

Pour plus de précisions : Quels piliers gauches gauches pour le XV de France ?

Les talonneurs : Julien Marchand, Pierre Bourgarit, Camille Chat, Gaëtan Barlot

Quatre talonneurs, c’est notre choix. Ce sont pour nous les quatre meilleurs à ce poste dans l’hexagone et nous aimerions qu’ils continuent à côtoyer les couloirs de Marcoussis le plus longtemps possible. Donner du temps de jeu à tous est possible en alternant sur le banc dans l’optique ou Julien Marchand serait capitaine (on vous en parle ici). Même s’ils ne jouent pas tous, il faut les garder concerner par l’équipe de France et leur introduire les schémas de jeu à deux ans de la coupe du monde.

Les piliers droits : Georges-Henri Colombe, Uini Atonio, Demba Bamba, Wilfrid Hounkpatin

Là aussi quatre joueurs mais il nous semblait impossible d’en oublier un tant ils méritent tous de rejoindre l’Essonne dans une semaine. Aucun ne semble sortir du lot pour prendre la place de titulaire indiscutable sur ce côté droit tant décrié depuis le départ du bus Nicolas Mas. Uini Atonio est pour nous le remplaçant de luxe et doit rester sur le banc. Le staff rochelais l’a aussi compris en le mettant un peu moins souvent titulaire cette saison. Le poste de titulaire se jouera surement entre Demba Bamba et Wilfrid Hounkpatin en raison de la blessure de Mohamed Haouas.

Les deuxièmes lignes : Kilian Geraci, Bernard Le Roux, Paul Willemse, Romain Taofifenua, Thibaud Flament

Du grand classique avec que des joueurs qui ont déjà porté le maillot du XV de France à l’exception de Thibaud Flament qui remplacerait Baptiste Pesenti forfait. Bernard Le Roux est selon nous le titulaire indiscutable en 4. Le guerrier qu’il est est indispensable dans la cage. Willemse et Tao peuvent tourner sur le banc. Nous aimerions aussi voir les deux derniers, encore jeunes, qui peuvent postuler à prendre encore de l’expérience et du galon grâce à leur jeune âge et leur statut d’espoir au poste. Vous noterez que nous avons laissé de côté Cameron Woki.

Les troisièmes lignes : Anthony Jelonch, Cameron Woki, François Cros, Sekou Macalou, Dylan Cretin, Gregory Alldritt, Selevasio Tolofua

Malgré l’absece de Charles Ollivon, le réservoir français en troisième ligne propose de nombreuses solutions. Le rugueux et polyvalent Anthony Jelonch, qui réussit ses débuts au Stade Toulousain aux côtés de François Gros, lui aussi indispensable chez les champions d’Europe. Cameron Woki, star montante du rugby tricolore ou Sekou Macalou qui porte le Stade Français font aussi partis de nos choix. Dylan Cretin a montré qu’il avait des atouts pour rester dans cette équipe, tout comme Grégory Alldritt qui en est un joueur majeur depuis deux ans. Une chance est aussi accordée à Selevasio Tolofua pour ses bonnes prestations en club.

Les demis de mêlée : Antoine Dupont, Baptiste Couilloud, Nolann le Garrec

Devons-nous réellement justifier la présence du Toulousain dans cette liste ? De la même manière, avec la blessure de Baptiste Serin, il est tout naturel que le Lyonnais Baptiste Couilloud soit appelé. La surprise de notre liste réside certainement dans la présence du jeune racingman Nolann le Garrec. Il nous semble cohérent d’appeler ce jeune joueur pour aussi l’habituer au jeu du XV de France. Nous avons cependant totalement conscience que ce sera Maxime Lucu qui sera appelé mais il ne représente pas l’avenir pour nous.

Les demis d’ouverture : Romain Ntamack, Mathieu Jalibert, Antoine Hastoy

Les deux premiers nommés sont les meilleurs à ce poste en Europe donc, comme pour Antoine Dupont, nous ne vous ferons pas l’affront de justifier leur présence. Les Toulonnais vont nous conspuer avec l’absence de Louis Carbonel mais son début de saison est moyen et il ne parvient pas à être le titulaire indiscutable. Antoine Hastoy est en bonne forme, notamment au pied, et mène très bien le jeu de son équipe. Il nous semble donc logique de le sélectionner.

Les centres : Gaël Fickou, Damian Penaud, Jonathan Danty, Tani Vili, Virmi Vakatawa

Encore du grand classique. L’absence d’Arthur Vincent et de Pierre-Louis Barrassi nous poussent à sélectionner Tani Vili et Damien Penaud à ce poste. Les récentes performances du natif de Brive au centre montre qu’il doit réintégrer ce poste dans toutes les équipes dans lesquelles il joue. Il n’était pas à son niveau depuis une saison ou deux seul sur son aile. Pour le reste, nous n’avons pas réinventé la roue.

Les ailiers : Gabin Villière, Matthis Lebel, Alivereti Raka, Donovan Taofifenua, Lucas Tauzin

Nous estimons qu’il est temps de donner un coup de jeune à nos ailes. Le replacement de Penaud au centre doit permettre à d’autres de se montrer à ce poste. Villière est selon nous un atout majeur. Son profil très particulier en fait un joueur que peu de nations ont. Comme vous pouvez le voir, nous rajeunissons bien ce poste. Les performances de Lebel doivent lui permettre d’intégrer la sélection. Nous pensons qu’il a tout pour devenir le titulaire du poste. Lucas Tauzin revient aussi très bien en ce début de saison et nous misons sur un replacement à l’aile, lui qui sera en concurrence avec Barassi à Toulouse au centre la saison prochaine. Nous préférons avoir les deux sur le terrain plutôt que de les opposer. Donovan Taofifenua est titulaire dans son club et performant, il est tout à fait logique que nous le voyions pour cette tournée. Enfin Raka semble épargné par les pépins en ce début de saison et ses qualités sont toujours là. Nous aimerions le revoir. 

Les arrières : Brice Dulin, Melvin Jaminet, Romain Buros

Pour conclure, nous misons sur trois arrières. Brice Dulin fait office de l’expérimenté pour aider Melivn Jaminet à se mettre dans le grand bain petit à petit. Enfin Romain Buros, appelé sans jouer en Australie, mérite de revenir, c’est un excellent joueur et un arrière très complet qui enchaine les très bonnes performances depuis plusieurs saisons du côté de Bordeaux.


Cet article vous a plu ? suivez-nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page