ASSE – Angers (2-2) : les tops et le flops d’une rencontre stupéfiante

En obtenant de justesse le match nul (2-2), face au SCO d’Angers, ce vendredi soir, dans un contexte très particulier à Geoffroy-Guichard, l’ASSE a montré de belles ressources. Tout n’a cependant pas été parfait, voici nos tops et nos flops.


Mickael Nadé a offert le point du nul à l’ASSE ( PHILIPPE DESMAZES / AFP)

LES TOPS


L’état d’esprit stéphanois

Malgré les débordements qui ont une nouvelle fois gâché le spectacle, et le report du match à 22h, les Stéphanois n’ont pas manqué leur début de rencontre. Puissance dans les duels, pressing haut sur le terrain, les hommes de Claude Puel ont montré beaucoup de détermination. Malgré des trous d’air, cet état d’esprit de guerriers se retrouve en toute fin de rencontre avec ce but rageur de Nadé (94′). Dans un contexte difficile, mené de deux buts, l’ASSE a montré de belles ressources, et c’est ainsi qu’elle pourra se maintenir dans l’élite !

Wahbi Khazri en leader

S’il y a bien un homme qui a tenu son rang ce soir côté vert, c’est Whabi Khazri. L’international tunisien a livré une belle partie, en fournissant beaucoup d’effort pour le collectif et en orientant le jeu du mieux possible. Son coup-franc a relancé le match et installé le doute dans les têtes angevines. Un vrai leader !

Capelle/Cabot : quelle énergie !

Bonnes impressions aussi laissées par les deux pistons du SCO. Une passe décisive pour Jimmy Cabot sur le but inscrit par Angelo Fulgini récompense son match plein. Ces deux éléments permettent à Gérald Baticle d’évoluer efficacement dans son système en 3-4-3. Travailleurs, généreux, ces deux joueurs ont été de précieux atouts pour leur équipe.

LES FLOPS


Le comportement des ultras

S’il est important que les supporters se fassent entendre, il n’est pas normal d’avoir de telles scènes chaque week-end dans nos stades. Gros cartons rouges à tous les Stéphanois qui ont participé au report du match et qui ont empêché les supporters intelligents d’assister à la rencontre de leurs favoris. Qui sait, peut-être que sans ces débordements, l’ASSE aurait même arraché la victoire.

Angers trop timoré

Sur le terrain d’une lanterne rouge en grand manque de confiance, les Angevins n’avaient pas le droit de laisser filer le match en menant par deux buts d’écart. Trop replié en défense, le SCO n’a pas cherché à mettre son jeu en place pour punir le manque de réalisme local, et enfoncer un peu plus Saint-Étienne dans la crise. Un écart d’agressivité entre les deux équipes, que les visiteurs ont payé sur la dernière action permettant à Nadé d’égaliser.

L’inefficacité stéphanoise (attaque et défense)

10 occasions à 3, 17 tirs à 4, 6 tirs cadré à 2, Saint-Étienne a dominé la rencontre presque de la tête et des épaules. Face à un SCO qui n’a clairement pas réalisé son meilleur match cette saison, les Verts ont payé leur manque de confiance devant le but. A l’inverse, ils sont aussi trop peu efficaces en défense, ou chaque action adverse est dangereuse. L’ASSE doit donc être bien plus tueuse dans les deux surfaces pour espérer regagner. Mais ce point constitue déjà un petit espoir de jours meilleurs…


Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page