Biarritz – Brive (37-9) : les tops et les flops de la large victoire du BO !

Samedi après-midi, au Stade Aguiléra, le Biarritz Olympique a nettement dominé le CA Brive avec le bonus offensif (37-9), pour laisser sa dernière place à l’USAP. C’est en revanche une troisième défaite consécutive pour les Coujoux, amoindris par de nombreuses absences.

Johnny Dyer (de face) a fait beaucoup de mal au CA Brive

LES TOPS


Johnny Dyer en mode Armitage

Énorme performance de l’international fidjien face à Brive ! Omniprésent dans les rucks, il a considérablement gêné les offensives brivistes et a obtenu un nombre presque incalculable de pénalités. Bien meilleur balle en main que lors de la réception du LOU, Johnny Dyer s’est vu récompensé de son grand match en inscrivant le quatrième essai basque.

Francis Saili en démonstration

Assurément l’un des meilleurs premier centre de ce premier tiers de championnat. Véritable taulier des lignes arrières du BO, Francis Saili a une fois de plus marqué la rencontre de son empreinte. Par sa puissance physique, comme lors de son essai, le troisième synonyme de bonus offensif pour le BO. Mais aussi par sa technique balle en main, comme lorsqu’il envoyait Henry Speight franchir la ligne briviste pour la cinquième fois.

Les ambitions basques

Coup de chapeau au BO : malgré l’enjeu que revêtait cette rencontre face à un concurrent direct, les joueurs de Shaun Sowerby n’ont pas fermé le jeu. Si la première mi-temps était moins brillante, avec un BO dominé physiquement, la seconde fut une véritable démonstration. Pour un promu, Biarritz a su développer un jeu rapide et ambitieux, comme souvent cette saison, malgré des résultats pas toujours à la hauteur. Contre Brive, cette envie de jouer a payé et les cinq points compteront assurément fin de saison !

LE FLOP


Brive craque mentalement

Malgré une prestation assez solide en première période, le CAB a totalement craqué en fin de rencontre. Les Coujoux ont encaissé quatre essais dans les 20 dernières minutes, dont trois dans les 10 dernières. Ils ont baissé la tête et n’ont pas donné l’impression de vouloir réagir après le deuxième essai inscrit par Tomas Cubelli. Des largesses qui ont permis au BO de prendre un bonus offensif précieux dans la course au maintien.

L’animation offensive du CAB

Injustement réduite au statut d’équipe besogneuse, Brive n’a pas fait honneur au jeu qu’elle est capable de développer. Sur la pelouse du BO, les joueurs de Jeremy Davidson se sont montrés très imprécis. La charnière n’a as brillé et de nombreuses fautes de main ont empêché les Brivistes de développer des séquences de jeu intéressantes. Biarritz a bien su en profiter…

L’indiscipline corrézienne

Trop souvent pénalisés, les Brivistes n’ont pas su profiter de leur domination physique en première période. Mis sur le reculoire, ils ont multiplié les fautes, que Brett Herron n’a pas toujours su exploitées. Les deux cartons jaunes reçus par Luka Japaridze (17′) et surtout par Saïd Hirèche (69′) ont mis du plomb dans l’aile des ambitions corréziennes au Pays Basque.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro