Le Décrassage Premier League #4 : Le trio de tête déjà lancé vers le titre, United s’enfonce dans la crise.

Le Décrassage revient pour faire le point sur les choses importantes à retenir lors de cette 9ème journée de Premier League. Alors qu’on a dépassé le quart du championnat, les tendances se confirment, ou les dynamiques s’inversent, on va voir tout cela juste après.

Le train des prétendants est parti pour de bon.


Faites place, on a là les trois équipes qui vont se disputer la première place du championnat devant nous. Avant le début de saison une discussion pouvait avoir lieu avec d’autres équipes (dont on parlera plus tard..), mais au bout de 9 journées c’est clair, Chelsea, Liverpool et Manchester City sont partis pour dominer le championnat, et cette journée illustre bien cette affirmation.

Les trois clubs ont envoyé un message clair net et précis à la concurrence avec 3 cartons. Les blues ont ouvert le bal samedi en infligeant un cinglant 7-0 à des joueurs de Norwich complétements dépassés par les évènements, réduits à dix peu après l’heure de jeu. Les joueurs de Chelsea ont fait étalage de leur jeu collectif, un rouleau compresseur même en l’absence de Romelu Lukaku. Thomas Tuchel et ses hommes restent donc bien installés dans ce fauteuil de leader, et les autres clubs du championnat sont prévenus : à la moindre erreur, c’est punition.

Voir aussi : Les Trois Points : Comment Tuchel a transformé Chelsea?

Le dimanche a donné l’occasion aux deux principaux concurrents de répondre à ce tour de force, avec tout d’abord Manchester City qui affrontait une solide équipe de Brighton jusque là, mais qui n’a pas fait le poids face à des cityzens sûrs de leur force. 3-0 très rapidement, et une gestion du match impeccable pour s’assurer une victoire tranquille, en faisant tourner son effectif, Pep Guardiola a plutôt passé une agréable après-midi. 4-1 score final, et la réponse est claire : « Si vous gagnez, on gagnera aussi ».

Enfin on arrive au clou du spectacle. Le bouquet final. L’affrontement tant attendu entre Manchester United et Liverpool dans l’historique derby d’Angleterre. Une rencontre au sommet qui ne présentera aucun suspense, les hommes de Klopp annihilant complétement ceux de Solkjaer. 4-0 à la mi-temps, 5-0 score final et une impression visuelle impressionnante pour les reds. United n’a rien pu faire et subit une défaite historique devant son public. Sans réaction d’orgueil, de l’agressivité mal placée (on se demande encore comment Ronaldo peut ne pas se faire exclure), c’était un naufrage pour Manchester United. L’illustration parfaite de ce match est l’entrée de Paul Pogba à la mi-temps, lancé pour apporter du leadership, et surtout une tentative de revenir au score, mais qui se fera exclure au bout de 15 minutes après un tacle très violent. Rien à retirer de ce dimanche pour les fans qui ont quitté en masse Old Trafford en pleine partie, et des heures qui sont comptées pour Solkjaer.

Tic Tac, Tic Tac pour Solkjaer? (Crédits : Getty Images)

Une course à l’Europe très dense


Si la course au titre se joue entre 3 clubs, les place qualificatives pour les coupes d’Europe vont être très disputées cette saison. Seulement 3 points séparent West Ham (4ème) et Arsenal (10ème) après cette 9ème journée. Les gunners reviennent bien dans cette course à l’Europe après la victoire contre Aston Villa et enchainent une 6ème rencontre sans défaite dont 4 victoires, une série solide pour les londoniens à l’inverse de Tottenham, qui continue à souffler le chaud et le froid dans ce championnat. Défaits 1-0 par West-Ham, les hommes de Nuno Espirito Santo ont perdu tous leurs derbys de Londres pour le moment, et quand ont connait le nombre de clubs présents, ça en fait des points perdus. Pour être plus précis, seulement 6 points pris en 6 journée, le rythme de croisière est un peu à l’arrêt.

De leur coté Everton et Leicester essayent de recoller au peloton de tête comme Arsenal et Brighton va devoir se relever de cette claque reçue contre Manchester City. Réponse le week-end prochain. Justement cette fin de semaine va voir beaucoup de clubs prétendants à l’Europe s’affronter, Brighton va aller faire un tour du coté d’Anfield pour défier Liverpool, Tottenham et Manchester United s’affrontent dans un matchs d’équipes convalescentes, et enfin Leicester et Arsenal s’affrontent pour confirmer leur bonne remontée. Alors quelle équipe tirera son épingle du jeu et prendra le bon wagon pour l’Europe?

Arsenal continuera sur sa lancée contre Leicester ? (Crédits : Icon Sport)

Newcastle n’y arrive toujours pas, Norwich toujours vierge.


Dans l’autre moitié du classement, les nouveaux riches de Newcastle n’y arrivent toujours pas avec seulement un match nul obtenu sur la pelouse de Crystal Palace, un point pris plutôt chanceux puisque l’équipe entrainée par Patrick Vieira perd une nouvelle fois des points en fin de match, la VAR refusant le but victorieux de Benteke à la 87ème minute pour un faute de main. Newcastle frole donc la correctionnelle est reste engluée dans la zone rouge à une inquiétante 19ème place, seul Norwich reste derrière eux.

Les canaries justement, qui ont subit la loi de Chelsea comme on l’a évoqué plus haut, reste sans victoire au bout de 9 journées un constat très dur pour le promu. Très peu de choses montrées ce week-end et déjà un sentiment d’urgence pour l’équipe entrainée par Daniel Farke puisque lors de la prochaine journée, ils vont recevoir le Leeds de Marcelo Bielsa, 16ème avec 5 points d’avance sur Norwich. En cas de défaite, cela pourrait bien fortement compromettre les chances de survie de Norwich dans l’élite du football anglais.

Enfin dans cette deuxième moitié de classement, c’est Watford qui a fait la bonne opération en s’imposant largement 5-2 à Everton au terme d’une rencontre folle. Si le premier match de Claudio Ranieri sur le banc des Hornets s’était soldé par un défaite 5-0 face à Liverpool, ses joueurs se sont bien repris. Menés 2-1 à douze minutes de la fin, ils ont totalement renversé le match avec 4 buts dans les derniers instants du match. Un rebond qui leur fait du bien et les place à la 14ème place du classement, à 6 points de la zone de relégation. Un petit bol d’air pour Ranieri qui peut aborder les prochains matchs avec un peu plus d’espoir et de sérénité pour travailler. AU passage, Joshua King a inscrit un triplé pour Watford contre son ancienne équipe avec laquelle il avait marqué… 0 buts en 11 matchs. Revanche.

Les performances du week-end : Mount et Salah records.


Jusqu’au dernier moment Mason Mount allait occuper seul cette section, mais forcé de constater que Mohamed Salah le mérite tout autant voire plus. Les deux joueurs ont signé des performances remarquables le week-end dernier, avec chacun un triplé dans la besace. Au-delà de mettre un triplé, leur performances sont à inscrire dans les livres d’histoire chacun à leur manière.

Enfant de Chelsea, Mason Mount à inscrit le week-end dernier son premier triplé avec son club formateur, et a réalisé une excellente prestation, dans la lignée de ce qu’il a pu proposer depuis quelques mois. Un match qui restera donc dans sa mémoire, dans une victoire impressionnante qui plus est.
Salah de son coté a fait le spectacle à Old Trafford, avec un triplé qui le place véritablement dans la discussion des meilleures joueurs du monde (Ballon d’Or ?) mais aussi dans els livres d’Histoire. En effet, la dernière fois qu’un joueur avait inscrit un triplé à Old Trafford contre Manchester United, c’était Ronaldo (le vrai) avec le Real Madrid en Ligue des Champions en 2003. L’UEFA n’a pas tardé à nous donner les images de cette performance, admirez.

Deux performances XXL dans un week-end de folie, il fallait bien leur rendre hommage dans ce décrassage de Premier League.


Cet article vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page