Lens, comment expliquer ce début de saison canon?

Après une nouvelle victoire éclatante face à Metz le week-end dernier (4-1), le RC Lens s’est hissé à la deuxième place du championnat. Ce nouveau succès confirme le très bon début de saison des Lensois et les hisse au rang d’outsider dans la course aux places européennes après onze journées de championnat. De nombreux spécialistes désignent les sang et or comme LA surprise de ce début de saison. Elle ne fait pourtant que confirmer les prémices de la saison passée. Explications. 

La patte de Franck Haise


Si les Sang et or se retrouvent à cette place de dauphin du PSG, c’est surtout grâce au travail de longue haleine de leur entraîneur Franck Haise. Arrivé début de 2020 dans le Nord, l’ancien milieu de terrain du FC Rouen a fait un travail remarquable. Pour son retour dans l’élite, le RC Lens a évolué dans un 3-5-2 ou un 3-4-3. Des dispositifs qui ont permis aux Lensois de créer de nombreux problèmes à toutes les équipes qu’ils ont affrontés. Grâce à ce schéma, les joueurs remplissent leurs rôles à fond. Avec un jeu tourné vers l’offensive, agressif et plein de panache, les hommes de Franck Haise ont réussi à accrocher la 7ème place au classement l’an dernier. Honorable pour un retour dans l’élite.

Franck Haise, le grand artisan de l’excellent début de saison du RC Lens.

En ce début d’exercice, Lens est venu confirmer la saison passée en conservant à l’identique ce dispositif à 3 défenseurs et ce plan de jeu tourné vers l’avant, avec 20 buts inscrits en 11 journées. Lens a gagné en maturité notamment défensivement avec seulement 12 buts encaissés. Cette confirmation n’est pas le fruit d’un hasard, quand on se penche sur le recrutement de l’été dernier. Les sangs et or ont conservé une grande partie de leurs joueurs, sauf Badé vendu pour la coquette somme de 17 millions d’euros à Rennes. Cependant des recrues à bas coût sont venues se greffer à cet effectif. On peut notamment citer Frankowski qui occupe le poste de latéral gauche déjà auteur de deux buts cette saison ou bien Kevin Danso qui apporte plus de sérénité en défense. En attaque, le transfuge lensois Wesley Saïd est déjà auteur de trois buts en championnat. Tous ces recrutements sont soumis à l’approbation de Franck Haise, l’entraîneur lensois démontre qu’il a eu le nez fin.

Un effectif homogène et bien fourni


Dans cet effectif lensois, on retrouve les cadres de la saison passée qui font toujours forte impression. Le capitaine lensois Seko Fofana en est la parfaite illustration. La recrue la plus coûteuse de l ‘histoire du RC Lens (12 millions d’euros) n’a jamais cessé de nous impressionner et éclabousse la ligue 1 de tout son talent journée après journée. Récompensé du trophée du joueur du mois de septembre en Ligue 1, le milieu de terrain ivoirien dispose d’un gros volume de jeu, ce qui lui permet de pouvoir tout faire; il peut récupérer les ballons, casser les lignes avec sa qualité de passe ou sa puissance et même marquer puisqu’il est déjà auteur de trois buts cette saison.

Fofana est un diamant brut et Frédéric Haise sait comment le polir. Pièce centrale du jeu lensois, Fofana est aussi entouré de joueurs cadres de qualités comme Sotoca, Clauss ou Kakuta qui ont déjà fait forte impression l’année dernière et continuent de nourrir le RC Lens de leurs talents cette saison. Les cadres accompagnent aussi les jeunes joueurs cette saison, l’ancien parisien Kalimuendo et Pereira Da costa explosent de jour en jour et seront aussi les éléments nordistes à surveiller cette saison. Rares sont les clubs de ligue 1 disposant d’un effectif aussi riche en talent, ce qui explique en grande partie la place des lensois au classement.

Seko Fofana, la pièce maîtresse du RC Lens.

Le stade Bollaert, un véritable 12ème homme


Privé de son public la saison dernière, le stade Bollaert peut à nouveau vibrer pour le plus grand plaisir du peuple lensois et également pour le notre. Disposant d’un public exceptionnel, les sang et or pourront toujours compter sur leurs supporters cette saison pour les accompagner pendant tous les matchs à domicile. S’appuyer sur cses fans est aussi une chance, et c’est aux coéquipiers de Fofana de la saisir pour pouvoir peut-être l’année prochaine entendre les corons résonner dans les travées du stade bollaert un soir de coupe d’Europe

 Demain à 21H, Lens affronte l’Olympique Lyonnais au parc OL lors la 12ème journée du championnat. Les lensois pourraient, en cas de succès face à un prétendant à l’europe, conserver leur deuxième place et envoyer un message à ses poursuivants. 


Cet article vous a plu ? suivez-nous sur Facebook (Le Club 115) et sur Twitter (@LeClub115

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro