Lyon 2-1 Lens: Des lyonnais conquérants!

Hier soir, l’Olympique lyonnais recevait le RC Lens au Groupama stadium dans ce qui s’annonçait être le choc de cette 12e journée de Ligue 1. Au terme d’une rencontre plaisante à regarder, c’est Lyon qui ressort vainqueur (2-1) face à une équipe lensoise qui n’a pas démérité. Retour sur cette soirée endiablée! 

Bruno Guimaraes, le génie brésilien.

Battu le week-end dernier à Nice au terme d’un match renversant, les lyonnais se devaient de réagir face à une équipe lensoise en pleine bourre. Deuxième du championnat et récent vainqueur de Metz le week-end dernier, les lensois ont fait le plein de confiance avant de se rendre au parc OL. On s’attendait à un match très agréable au vu de la qualité du jeu proposé par les deux équipes depuis le début de saison et on ne s’est pas trompé.

Devant 55 000 spectateurs et en stade en feu, les Lyonnais se sont montrés les plus entreprenants dans ce premier acte. Pourtant, ce sont les lensois qui se sont montrés les plus dangereux dans un premier temps, obligeant Boateng et Denayer à un double sauvetage sur la ligne au quart d’heure de jeu. Les Lyonnais se sont réveillés et la solution est venue une nouvelle fois de la paire brésilienne Guimaraes-Paqueta, les deux brésiliens ont joué un mauvais tour à Médina poussant l’argentin a provoqué un penalty. C’est l’homme en forme lyonnais Karl Toko Ekambi qui vient transformer ce penalty à la 25ème minute de jeu. En réponse, Lens égalise par son latéral Clauss mais le but est refusé à la suite d’un hors jeu. Mais juste avant la pause, les lyonnais doublent la mise par Houssem Aouar, reprenant de la tête une frappe de Karl Toko Ekambi. Efficace, les lyonnais regagnent les vestiaires avec deux buts d’avance, mais attention aux gones de ne pas réitérer le scénario du week-end dernier… 

Et pourtant, Lens est revenu des vestiaires avec un visage plus conquérant. Rentré en début de seconde période, c’est Kakuta qui oblige Anthony Lopes à un superbe arrêt dès le retour des vestiaires. Quelques instants plus tard, c’est Wesley Saïd qui bute une nouvelle fois face au portier lyonnais.  Les lensois sonnent la révolte et les lyonnais subissent les assauts des sang et or. Dans son dispositif habituel de 3-4-3, le danger lensois venait des latéraux et notamment de son latéral gauche polonais Frankowski, auteur de nombreuses tentatives. C’est lui qui est au départ de l’action conclue victorieusement par Kalimuendo à l’heure de jeu, à la suite d’un bel échange avec Kakuta . Après cette réduction du score, les nordistes continuent leur marche vers l’avant mais ne trouvent jamais le chemin des filets une seconde fois malgré les nombreuses tentatives. Solide défensivement, les Gones l’emportent (2-1) et reviennent à 2 points de leur adversaire du soir qui méritait beaucoup mieux au vu de la physionomie du match. Encore merci messieurs pour ce beau spectacle!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro