Le Décrassage Premier League J10 : Arsenal puissance 7, Chelsea s’échappe et 2 équipes encore sans victoire.

Comme tous les lundi, vous retrouvez le récapitulatif de ce qu’il ne fallait pas manquer en Premier League. Et une fois n’est pas coutume, il s’est passé beaucoup de choses en Angleterre. Sans plus tarder, plongeons nous dans cette 10ème journée de Premier League !

Arsenal, jusqu’où iront-ils?


Les blagues et les moqueries ont fusé au tout début de saison, après les trois défaites inaugurales contre Brentford, Chelsea et Manchester City. Bon derniers de Premier League, les gunners n’étaient pas au mieux mais forcé de constater que depuis cette mauvaisse passe, Arteta et ses hommes ont su se remettre sur le droit chemin. Lors de cette 10ème journée de championnat Arsenal se rendait à Leicester pour confirmer sa remontée au classement. Et face à une équipe qui avait le même nombre de point, le travail a été bien fait pour les gunners, avec un avantage pris très tôt grâce à Gabriel et à Emile Smith-Rowe.

Une première mi-temps très bien gérée par Arsenal, qui se feront quelques frayeurs tout de même juste avant la mi-temps, mais Aaron Ramsdale nous gratifie d’un des arrêts de la saison sur le coup-franc tiré par Maddison. Une horizontale sur une claquette qui envoie la balle sur la balle, avant d’être prompt à réagir pour un deuxième arrêt pour sauver son équipe. La deuxième mi-temps sera un peu différente, avec des gunners qui vont reculer petit à petit, souffrir mais qui ne vont pas rompre. Pourtant les joueurs de Leicester auront des occasions, mais la solidarité de la défense et encore quelques arrêts de Ramsdale vont permettre aux joueurs d’Arsenal de repartir avec les 3 points, continuer leur remontée pour se placer à la 6ème place.

Ramsdale a sorti le grand jeu samedi, et a fait taire bon nombre de critiques.

Cela fait maintenant 7 matchs de suite sans défaite pour eux, en ayant battu des équipes assez bonnes comme Tottenham, Aston Villa, ou Leicester. Profitant des différentes baisses de forme des équipes du haut du classement, Arsenal se place maintenant dans le premier tiers du championnat, devant Tottenham et au même niveau que Manchester United, deux équipes qui s’annonçaient dans la course au titre. A seulement 3 points de la 3ème place de Manchester City avant de jouer contre Watford, Aubameyang et ses coéquipiers peuvent-ils maintenir leur état de forme ?

Tottenham humilié, Espirito-Santo remercié.


C’était le choc de ce week-end, entre deux gros d’Angleterre cependant bien malades ces dernières semaines. Tottenham – Manchester United, c’était aussi le duel des entraineurs menacés, entre un Nuno Espirito-Santo qui a du mal à imposer sa patte et à enchainer les résultats, et Solkjaer qui est menacé à peu près 4x par saison depuis qu’il est en poste. Et comme depuis quelques années, c’est le Norvégien qui s’en est sorti, avec une belle victoire 3-0.

Il a tenté un coup tactique en installant un 5-3-2 avec Wan-Bissaka et Shaw comme pistons, tout en se passant de joueurs comme Greenwood, Rashford ou encore Sancho. Mais cette inspiration a porté ses fruits, puisque la défense des Spurs n’a jamais su comment gérer la doublette d’attaquants Ronaldo – Cavani. Le dézonage du premier et la fixation du second, cette association a rendu une belle copie et leur relation sur le terrain était bonne, comme le montre le deuxième but mancunien. Derrière eux Bruno Fernandes a beaucoup cherché son compatriote, quelques fois en forçant un peu mais cela a provoqué l’ouverture du score.

Du coté de Tottenham ce match était encore une fois décevant, avec une équipe qui parait désolidarisée, sans fond de jeu et menée par un Harry Kane totalement fantomatique. Seulement 6 points pris en 7 journées après leur départ canon, c’est la goutte d’eau pour les dirigeants qui ont décidé ce lundi 1er novembre de licencier Nuno Espirito-Santo. Le portugais n’a jamais pu insuffler une quelconque philosophie dans ce groupe de joueurs, et c’est Antonio Conte qui tient la corde pour prendre le poste. Pourra-t-il redresser la barre ?

Liverpool et City piétinent, Chelsea en profite.


Hasard du calendrier ou pas, les trois prétendants au titre jouaient au même moment samedi, dans un duel à distance pour la course au titre. Et à ce petit jeu, c’est encore Chelsea qui tire son épingle du jeu avec cette victoire qui a mis du temps à se dessiner, mais un succès mérité 3-0 à Newcastle. Les blues continuent leur parcours quasi sans-faute, et gardent leur fauteuil de leader du championnat. Un succès d’autant plus important que ses deux poursuivants ont connu un coup d’arrêt, les reds de Liverpool concédant un match nul contre Brighton après avoir mené 2-0, et Manchester City a subi une défaite surprise du coté du Crystal Palace de Patrick Vieira.

Les blues prennent donc 3 points d’avance sur Liverpool et 5 sur les cityzens avant la prochaine journée qui va peut-être permettre aux hommes de Tuchel d’accentuer cette avance. En effet, le derby de Manchester aura lieu et Liverpool se rendra à Londres pour aller affronter West Ham, surprenant 4ème de Premier League et équipe très difficile à jouer. De son coté, Thomas Tuchel devra choisir une équipe pour prendre les trois points à domicile contre Burnley, équipe engluée à la 18ème place du classement qui voudra cependant prendre des points dans l’optique de la course au maintien. Alors victoire facile ou piège ?

Jorginho a parachevé la victoire des blues sur penalty. (Crédit photo: Twitter de la Premier League)

Norwich et Newcastle, déjà condamnés?


La course au maintien justement, parlons-en avec le destin de deux clubs qui sont en très mauvaise posture. Newcastle et Norwich sont les deux seules équipes sans victoire à ce jour, et pointent logiquement aux deux dernières places du classement. C’est d’autant plus inquiétant que les concurrents ne trainent pas, et le retard accumulé pourrait bien se révéler insurmontable à la fin de la saison.

Cependant vous pourriez nous rétorquer que la situation est différente entre ces deux clubs, prenant en compte le rachat de Newcastle par les fonds d’investissements saoudiens. L’unique argument serait l’attente de transferts lors du mercato d’hiver mais c’est là que nous sommes pessimistes pour Newcastle. En effet le 1et janvier est encore loin, et un retard très important pourrait être insurmontable pour eux. De plus, même si arrivées il y a, il faut du temps pour construire une cohésion de groupe, un jeu d’équipe et pour ensuite avoir des résultats. Rome ne s’est pas faite en 1 jour et ce sera peut-être trop tard pour eux.

Le destin de ce nouveau club riche passera-t-il par la case deuxième division comme ça a pu l’être pour l’AS Monaco? En tout cas ce destin semble être tout tracé pour Norwich, qui ne semble pas montrer les qualités suffisantes pour se maintenir cette année. Bien que dans l’ensemble l’équipe est loin d’être ridicule, elle semble cependant manquer ce petit détail qui fait basculer certaines rencontres en ta faveur. La perte de Buendia, joueur tellement important dans la remontée l’année dernière, n’a pas été remplacé, ce qui impacte forcément l’animation offensive des canaries. On espère bien évidemment pour eux que la situation s’améliore et qu’une lutte soit possible jusqu’à la fin de saison, mais à un peu plus du quart du championnat, rien ne semble aller dans ce sens pour ces deux clubs.

Norwich s’est battu, mais ça ne passe toujours pas.. (Crédit photo: Twitter de Norwich)

Le joueur: Ronaldo sonne la révolte.


Alors que Manchester était au plus mal, la légende est sorti de sa boite pour remettre les Red Devils sur le bon chemin. En effet Cristiano Ronaldo a marqué de son empreinte le choc face à Tottenham avec un but somptueux et une passe décisive pour ramener les trois points et ainsi sauver la tête de son entraineur. Solkjaer peut clairement lui dire merci, le moindre faux-pas aurait conduit à son licenciement. Mais c’est comme ça, Ronaldo avait assuré plus tôt dans la semaine qu’il fallait soutenir le coach, et il a joint les actes à la parole, comme il l’a si souvent fait au cours de sa carrière.

Lui qui n’avait pas marqué depuis 4 matchs de championnat a choisi le bon moment pour sortir de sa boite et ainsi rassurer les fans de United. Un résultat important pour préparer l’affrontement contre l’Atalanta Bergame en Champions League en milieu de semaine, ainsi que le derby de Manchester le week-end prochain. Cette semaine promet d’être décisive encore une fois pour Solkjaer et ses hommes, pas encore sauvé des préoccupations des fans.

(Crédit photo : Compte Twitter de Cristiano Ronaldo)

Voilà pour les temps forts de cette journée de Premier League, qui nous a proposé du spectacle, des rebondissements et de la qualité sur les terrains, comme chaque semaine. Ci-dessous retrouvez les résultats complets ainsi que le classement à l’issue de la 10ème journée !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro