Le petit mot (pas si) surprenant de Fabien Galthié sur Cameron Woki

Ce jeudi, à l’occasion de l’annonce de la composition du XV France, pour le premier test match des Bleus face à l’Argentine, Fabien Galthié a expliqué ses choix. Et il notamment glissé un petit mot sur Cameron Woki.

Cameron Woki survole les débats devant Maro Itoje

Titularisé en troisième ligne aile pour la réception de l’Argentine, Cameron Woki a gagné sa place de titulaire au bénéfice de performances exceptionnelles, que ce soit en sélection ou avec l’UBB. S’il a toujours évolué à ce poste, cela pourrait pourtant évoluer dans les prochaines années. Depuis plusieurs mois, notre rédaction milite pour un repositionnement de Cameron Woki en deuxième ligne, notamment avec les Bleus.

A lire : Pourquoi Cameron Woki va devenir le Maro Itoje français ?

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la petite déclaration de Fabien Galthié, ce jeudi, nous a fait chaud au coeur. Le sélectionneur des Bleus a déclaré : « (A l’entraînement) On a bougé un petit peu les joueurs, avec la possibilité de faire monter Cameron (Woki) en poste de 4 ». Et quoi de plus logique à moyen/long terme ? Si Thibaud Flament occupera bien ce poste pour la réception de l’Argentine, Cameron Woki est destiné à y glisser, de par ses qualités individuelles et athlétique, et de par la concurrence du réservoir français en troisième ligne.

Un joueur immense en devenir

Les qualités du joueur de l’Union Bordeaux-Bègles, champion du monde des moins de 20 ans avec les Bleus, sont telles, qu’il paraît inimaginable de ne pas le faire débuter. Lors de la coupe d’automne des nations, il y a un an, face à l’Angleterre et plus particulièrement à Maro Itoje, référence mondiale, et lui aussi ancien troisième ligne, Cameron Woki s’est montré exceptionnel. Bis repetita a l’occasion de la tournée d’été en Australie.

Pour le moment, la question de la titularisation de Woki ne se pose pas, puisque Charles Ollivon est blessé. Mais lorsque le capitaine des Bleus, qui a réalisé des performances monumentales ces deux dernières années, sera de retour, Cameron Woki sera éjecté de la troisième ligne française. François Cros, Anthony Jelonch ou Grégory Alldritt en étant des joueurs indéboulonnables. Reste une solution : la même que l’Angleterre et les Saracens ont utilisé avec Maro Itoje, dont les qualités sont très semblables à celle du jeune bordelais : le faire glisser en deuxième ligne.

Pour le moment, nous souhaitons évidemment que Thibaud Flament réalise une performance marquante face aux Pumas. Un retour de Bernard Le Roux ne doit pas non plus être exclu. Mais il paraît évident, compte tenu de ses prestations, que la question d’un repositionnement de Cameron Woki en deuxième ligne doit être étudiée de près. Pour cela, un nouveau grand match contre l’Argentine pourrait bien l’aider à se reconvertir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :