OL-Sparta (3-0) : Les notes des Gones qualifiés en huitièmes de finale !

Au Groupama Stadium, l’OL remanié de Peter Bosz est parvenu à largement l’emporter devant le Sparta Prague (3-0), grâce à un doublé d’Islam Slimani et un but de Karl Toko Ekambi. Les Lyonnais sont qualifiés, puisque les rangers n’ont pas réussi à s’imposer sur la pelouse de Brondby. Voici l’analyse des différentes performances Lyonnaises.

Maxence Caqueret et l’OL sont qualifiés pour le tour suivant !

Les titulaires


Anthony Lopes (6) – Dans l’ensemble, ce fut une soirée plutôt tranquille pour l’international portugais. Il n’empêche que le gardien formé à l’OL a su se montrer à nouveau décisif le peu de fois ou il a eu à l’être, auteur notamment d’une magnifique parade face à Pešek. Il semblerait que l’OL retrouve peu à peu un grand Lopes.

Sinaly Diomande (4) : Match difficile pour l’international ivoirien qui aurait pu provoquer de grosses occasions notamment en début de match. Hésitant ballon aux pieds, montrant certaines absences défensives… C’est cependant en tant que défenseur central qu’il a l’habitude d’être utilisé ces derniers temps.

Jason Denayer (5) : Pas toujours le plus rassurant balle au pied. Quelques instants de déconcentration au cours du match… Malgré une ou deux interventions importantes, on attend plus de sérénité de la part du défenseur belge.

Damien Da Silva (5.5) : La part du contrat est remplie pour l’anciens Rennais, auteur d’un match facilité par un très bon pressing Lyonnais plus haut sur le terrain.

Henrique (6,5) : En plus d’être très volontaire dans son couloir gauche, l’ancien joueur de Vasco De Gama a également été particulièrement juste et appliqué aujourd’hui. Un match référence pour le Brésilien qui a pu montrer ses qualités pour la première fois de la saison.

Thiago Mendes (4) : Match une nouvelle fois sans saveur pour Thiago Mendes… L’ancien Lillois n’est toujours pas en confiance sous le maillot de l’OL et cela s’est beaucoup senti notamment sur la première mi-temps durant laquelle il a montré beaucoup d’approximations. L’impression que le milieu de terrain n’est jamais vraiment descendu dans le Rhône…

Maxence Caqueret (6) : Match satisfaisant pour l’international espoir. Imposant toujours autant d’activité au milieu de terrain, il est également essentiel au système de Peter Bosz grâce aux lignes qu’il cherche en permanence à transpercer. Voulant sans cesse jouer vers l’avant, il délivre un délice de passe pour Islam Slimani qui marque de la tête.

Xherdan Shaqiri (5) : Xherdan Shaqiri ne coche pas encore les cases définies par les attentes du club Lyonnais. Assez invisible en seconde periode, le Suisse semble peu en confiance… ralentissant souvent le jeu et prenant bien trop peu de risque, on sent malgré tout une envie de bien faire et une qualité technique intrinsèque, à l’image de sa merveilleuse passe donnant lieu à un face-à-face manqué par Islam Slimani.

Rayan Cherki (6) : Malgré quelques manqués en première période, le nouveau joueur de Sylvain Ripoll a mis le feu dans la défense tchèque. Ultra remuant du coup d’envoi jusqu’à sa sortie, il mobilisait sans cesse deux défenseurs praguois. De quoi donner envie aux supporters lyonnais de le voir plus fréquemment.

Houssem Aouar (6) : Aouar a démontré une nouvelle fois son retour en forme sous Peter Bosz. Caressant le ballon comme il sait si bien le faire, il a su imposer toute sa classe pour fracturer bon nombre de fois la colonne vertébrale du Sparta.

Issam Slimani (7.5) : Un joueur vraiment spécial. Pouvant rater le plus simple et réussir le plus compliqué, Islam Slimani a dû faire taire bon nombre de critiques qui devait jaser dans le Parc OL à la mi-temps… Assez follement intelligent dans son jeu dos au but, l’international algérien a tout de même peiné balle au pied. Il fut cependant ultra décisif et s’offre un magnifique doublé.

Les remplaçants


Bruno Guimaraes (5) : Entrée à l’image de sa saison : fiable. Guimaraes montre à chaque match qu’il est un incontournable du milieu de terrain Lyonnais, et ce même quand il ne joue que 20 minutes.

Lucas Paqueta (5) : Il a joué juste assez longtemps pour rappeler à tout le monde qu’il est un joueur exceptionnel…

Karl Toko Ekambi (6) : il semble qu’il était important pour lui de garder son statut de meilleur buteur de la compétition.

Bradley Barcola (6) : La belle histoire du soir, Bradley Barcola a fait sa première apparition sur une pelouse professionnelles, et pas des moindres. Quelques minutes après son entrée il enrhume son vis-à-vis avant de donner un caviar à Toko Ekambi, 3-0.

Peter Bosz (7) : L’OL respire quelque chose de nouveau cette saison. Au-delà du plan de jeu dicté par le technicien hollandais, c’est l’état d’esprit général depuis son arrivé qui force le respect. Des joueurs volontaires et appliqués autant à l’écoute de leur coach qu’écouté par celui-ci. On a le sentiment que cet OL peut réaliser de grandes choses.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page