Le RB Leipzig, un élève en nets progrès.

Après un début de saison catastrophique en Bundesliga (trois défaites en quatre matches), et une raclée à Manchester City (3-6), le RB Leipzig commence à retrouver goût au succès. La formation saxonne n’a plus perdu depuis sept matches en Bundesliga.

Christopher Nkunku (gauche) porte le RB Leipzig depuis le début de saison

Dauphin du Bayern Munich la saison dernière, demi-finaliste de la Ligue des Champions il y a un peu plus d’un an, le RB Leipzig fait désormais partie des formations solides du vieux continent. Malgré le mépris d’une bonne partie du football allemand pour son modèle économique, le club a su séduire un nouveau public ces dernières années. Grâce à une politique de recrutement qui fait la part belle aux forts potentiels, Red Bull a réussi a obtenir la visibilité qu’il espérait en créant le club en 2009.

Des départs douloureux

Alors, après un début de saison délicat, le seul club de l’ex-Allemagne de l’Est (avec Union) à évoluer en Bundesliga inquiétait. La faute aux départs de ses meilleurs éléments cet été. Son entraîneur, Julian Nagelsmann, devenu véritable maître en son Royaume dans la Saxe, décidait de rejoindre sa Bavière natale, en signant au Bayern Munich. Dans ses valises, il emmenait les deux piliers du RBL : Dayot Upamecano et Marcel Sabitzer. De son côté, Ibrahima Konaté, l’autre défenseur central – dans tous les sens du terme – se dirigeait vers le Liverpool FC.

Un an après le départ de Timo Werner, tout était donc à reconstruire. Le club accordait sa confiance à Jesse Marsch, pour devenir le nouveau technicien de l’équipe première. A 47 ans, l’Américain est passé par tous les étages ou presque du football made in Red Bull. Il a d’abord entraîné les New York RB (2015-2018), avant de devenir adjoint à Leipzig (2018-2019), puis titulaire au RB Salzbourg (2019-2021).

Une équipe en manque de repères

Avec lui, débarquaient notamment Mohamed Simakan (21 ans, Strasbourg) et Josko Gvardiol (19 ans, Zagreb) en défense centrale. Deux forts potentiels qui doivent encore se faire aux joutes de la Bundesliga. La recrue phare de l’intersaison, Andre Silva (26 ans, Francfort), deuxième meilleur du championnat la saison dernière (28 buts), peinant à marquer (3 buts en 15 matches TCC), Leipzig se trouvait dépourvu de solution à presque chaque ligne.

Orpheline de Marcel Sabitzer, la formation RB devait se créer de nouveaux schémas préférentiels. Un retard à l’allumage qui lui coûtaient de sévères déconvenues contre le Bayern (1-4), City (3-6) ou Bruges (1-2). Éliminé de la Ligue des Champions pour ce début de saison raté (4e, 1pt), les hommes de Jesse Marsch ont progressivement stopper la spiral négative grâce au championnat.

Nkunku en thuriféraire l’équipe

En attendant que le collectif se porte mieux, Leipzig a pu compter sur l’explosion de Christopher Nkunku. Meilleur buteur (5 buts en 11 matches de Bundesliga), et meilleur passeur du club (3 passes), l’ancien parisien a permis au RBL de tenir bon, en attendant des jours meilleurs. Lors de la dernière victoire de son équipe, ce week-end, à domicile contre le Borussia Dortmund (2-1), Nkunku a presque tout fait en inscrivant un but et en offrant une passe décisive à Youssuf Poulsen.

Un succès, qui faisait suite à une série d’invincibilité de six matches (3 victoires, 3 matches nuls) et qui permettait surtout de replacer Leipzig dans le haut du classement. Englué dans le ventre mou il y a quelques semaines, la formation saxonne profite des trous d’air de Wolfsbourg et du Bayer Leverkusen pour prendre son envol. Cinquième, elle n’a plus qu’un point de retard sur Wolfsbourg (4e, 19 pts), qui occupe la dernière place qualificative pour la prochaine Ligue des Champions.

Après la trêve, Leipzig devra confirmer son renouveau, avec à un calendrier difficile. Déplacement à Hoffenheim, réception du Bayer Leverkusen, voyage à Union, et nouvelle réception du Borussia Mönchengladbach. Un programme musclé, mais qui pourrait aussi faire de naître de nouvelles promesses, alors que l’équipe affiche de beaux progrès, et que Christopher Nkunku semble toujours plus insaisissable.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro