FC Barcelone : Les 4 travaux de Xavi.

C’est LA bonne nouvelle dans la saison bien grise du club catalan, l’arrivée tant attendue de l’ancien milieu de terrain et capitaine de l’équipe, Xavi Hernandez, au poste d’entraineur. Quelques semaines après le licenciement de Ronald Koeman, la confirmation se faisait entendre, mais les supporters culés peuvent souffler un bon coup, il est bien là. Il ne faudra cependant pas s’attendre à une révolution immédiate, l’ancien entraineur d’Al-Sadd prend en main un effectif et un club dans lequel beaucoup de choses qont à changer, ou à améliorer.

Une idée de jeu à retrouver.


La première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque les changements que peut apporter Xavi au Barça, c’est bien l’identité de jeu. Depuis plusieurs années le FC Barcelone a perdu son âme, cette identité propre qui a séduit tant de suiveurs du football depuis les années 2000. Une identité qui se caractérise par la Masia, le centre de formation qui a sorti tant de talents au cours des 20 dernières années. Xavi représente tout cela.

Joueur ayant fait toutes ses classes au Barça, avant d’être la pierre angulaire de la dynastie qui a dominé le monde pendant des années, le petit espagnol est l’archétype même du jeu à la barcelonaise. Un jeu basé sur l’intelligence de jeu, sur la passe et le mouvement, tout ce dont manque l’équipe actuelle. Pourtant, on a l’habitude de dire (à tord ou à raison) que les grands joueurs ne font pas de grands entraineurs. Mais Xavi à la différence de coachs comme Lampard ou Pirlo possède déjà une certaine expérience dans ce domaine.

Même s’il n’a entrainé qu’au Qatar, Xavi a pu roder ses méthodes, trouver sa place dans ce monde et le jeu pratiqué par son équipe donnait souvent des idées aux supporters barcelonais, voyant dans son ancien joueur la possibilité de retrouver la gloire passée. S’il a réussi à développer du beau jeu avec des joueurs loin d’être du même niveau que ceux qu’il possède maintenant, pourquoi pas à Barcelone?

Retrouver un groupe complet sur la durée.


L’un des gros problèmes du FC Barcelone cette saison, c’est son incapacité à aligner le même 11 de départ d’une semaine à l’autre. Le club n’a jamais pu compter sur tous ses éléments en forme en même temps, difficile donc de développer du jeu ou même installer une progression dans ces conditions.

Au-delà du nombre important de blessés, c’est surtout le statut de ceux-ci qui pose problème. Beaucoup de joueurs importants sont indisponibles, ou alors rechutent lorsqu’ils reviennent à la compétition. L’exemple le plus frappant est celui d’Ansu Fati. Grand espoir du club depuis quelques années, il a récupéré le numéro 10 de Lionel Messi après son départ pour le PSG. Signe de confiance en ses capacités, le jeune espagnol n’a pour le moment jamais pu lancer sa saison. Il est revenu de sa longue absence fin septembre contre Levante avec un but marqué en seulement 10 minutes de jeu en fin de match, et a enchainé les matchs jusqu’à rechuter le week-end dernier lors du match contre le Celta Vigo (durant lequel il avait de nouveau marqué).

Le même constat vaut pour Dembélé, lui aussi abonné à l’infirmerie, et pour Kun Aguero, qui est revenu de blessure pour se faire diagnostiquer une arythmie cardiaque après une alerte contre Alavés, alors qu’il fêtait sa deuxième titularisation. Le quotidien sportif espagnol Marca s’est amusé à faire un 11 des blessés au FC Barcelone, et le moins qu’on puisse dire c’est que l’équipe a fière allure et pourrait bien figurer en Liga ! Retrouver un groupe solide et sur lequel il peut compter au moment de prépare les rencontres.

Faire le ménage dans l’effectif.


Xavi va vouloir compter sur la totalité de son effectif, mais nul doute qu’un des axes de travail résidera dans le coup de balai qu’il va devoir mettre dans cet effectif bien bancal. Ce n’est pas un secret, la situation actuelle au FC Barcelone a été en partie provoquée par les erreurs de recrutement liées au départ de Neymar au PSG durant l’été 2017. L’absence d’un tel joueur au sein des effectifs n’est clairement pas chose aisée, mais le Barça a fait fort en termes d’erreur de casting. Dembélé, Coutinho ou Antoine Griezmann, autant de joueurs qui ont été recrutés pour remplir le vide laissé par le brésilien. Malheureusement aucun d’eux ne s’est montré à la hauteur des investissements pharaoniques, mettant le club dans une position très délicate économiquement.

Au-delà des têtes de gondoles du secteur offensif, pas mal de joueurs sont pointés du doigt concernant leur rendement, leur place dans l’effectif est remise en cause. Clément Lenglet, Samuel Umtiti, les deux défenseurs français font partie des joueurs cités comme indésirables par le staff de Xavi selon certains journalistes espagnols. Repartir de 0, faire le ménage est quelque chose de nécessaire pour que le FC Barcelone puisse repartir de l’avant. La situation en Catalogne est similaire à celle qu’ont connu les supporters d’Arsenal à l’arrivée de Mikel Arteta, avec une nécessité de d’abord nettoyer le vestiaire en laissant partir les poids morts de l’effectif (Sokratis, Mustafi, Ozil,…), en essayant de mettre en place une nouvelle philosophie de jeu tout en se basant sur le centre de formation et le recrutement intelligent.

Le Barça a tous les outils pour mener à bien une reconstruction, avec une attractivité pour les joueurs, un centre de formation très performant sur lequel ils peuvent s’appuyer et un noyau de jeunes joueurs déjà très bons, notamment au milieu de terrain où Xavi aura un choix de riche pour composer son équipe dans le cœur du jeu. Pedri, Gavi, Nico, Riqui Puig, De Jong, autant de pépites qui ne demandent qu’à progresser.

FC Barcelone, place aux jeunes? (©Maxppp)

Alors est-ce que Xavi va avoir le temps de mettre cela en place? La réponse semble évidente, il va avoir besoin d’indulgence, il ne faut pas s’attendre à un changement drastique dans le contenu du jeu du FCB.

Remonter au classement.


Dernier grand challenge pour Xavi, la remontée au classement. Actuellement 9èmes de Liga, les Catalans ne sont clairement pas à leur place et c’est aussi cette urgence sportive qui a précipité le départ de Koeman malgré des difficultés économiques pour signer le chèque qui suit le départ. 10 points de retard sur le Real Madrid, après plus d’un quart du championnat de joué, il va falloir que le nouvel entraineur puisse montrer des choses positives sur le terrain pour engranger de la confiance, des points et retrouver les places européennes.

Ce mélange entre la reconstruction dans le temps et l’obligation immédiate de résultats va être difficile à trouver, mais nul doute que les discussions entre Xavi et Laporta ont porté là-dessus. Mais alors qu’est ce qui attend le Barça en championnat au retour de la trêve? Cela commencera par un derby de Barcelone le 21/11, pour ensuite affronter Villarreal, le Betis Séville, Osasuna et Elche avant la trêve hivernale. Des équipes abordables pour le Barça, qui peut permettre aux Catalans de lancer une nouvelle dynamique et d’instaurer cette nouvelle philosophie de jeu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro