Rugby : pourquoi le 5/8ème s’appelle ainsi ?

Très en vogue lors de cette tournée d’automne, avec l’association inédite de Matthieu Jalibert et de Romain Ntamack face aux Pumas, le principe du 5/8ème est désormais connu de tous les amateurs du ballon oval. Mais au fait, pourquoi l’appelle-t-on ainsi ?

Le 5/8ème devrait être reconduit contre la Géorgie (LP/Icon Sport/Anthony Bibard)

Jouer avec deux numéros 10. Voilà une idée qui s’est développée dans le monde anglo-saxon, et qui séduit certains puristes, partisans de faire débuter tous les talents côtes à côtes. C’est par exemple la stratégie adoptée par les All Blacks, au début du dernier millénaire, lorsqu’ils associaient Carlos Spencer et Daniel Carter en 5/8ème. Plus récemment, Eddie Jones avait lui aussi opté pour ce choix, avec son XV de la Rose, en alignant George Ford et Owen Farrell ensemble.

Révisons nos maths

Toujours prompts à innover, ce sont les Britanniques qui ont quelques peu complexifié le modèle de la ligne de trois-quart traditionnelle, et encore très majoritairement utilisée. En réalité, le 5/8ème s’appelle ainsi pour une raison assez simple… Mais surtout très mathématique. Essayons de suivre ensemble. Le rugby est un sport qui se joue avec deux demis : un demi de mêlée et un demi d’ouverture. Multipliez 1/2 par 4 et vous obtiendrez 4/8 (1/2 x 4 = 4/8).

Passez maintenant à la ligne de trois-quarts, ou plutôt de 3/4 ! Multipliez 3/4 par deux pour obtenir le même dénominateur (8). Cela nous donne : 3/4 x 2 = 6/8. La charnière représente donc 4/8 et la ligne de trois-quart représente 6/8. Or, le 5/8ème vient par nature s’intercaler entre les deux. Il vient donc entre le 4/8 et le 6/8, ce qui nous donne… 5/8 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page