Bilan et horizons pour le FC Metz : Déjà l’heure de tirer le signal d’alarme?

En plein dans cette trêve internationale et après 13 journées de Ligue 1, il est temps de dresser quelques bilans dans notre championnat de France. Et ici nous allons parler du FC Metz, qui n’arrive pas à décoller au classement.

La situation comptable


Comme dit dans le titre, la situation est déjà urgente pour les Grenats. Derniers du classement avec seulement 8 points pris, la situation n’est pas forcément catastrophique non plus pour les hommes de Frédéric Antonetti. Malgré ce départ très poussif du point de vue des résultats, ils ne sont pas décrochés pour autant. Seulement 5 points de retard sur Troyes (14ème), l’optimisme est encore de mise et il suffirait de quelques bons résultats de suite pour enclencher une toute nouvelle dynamique et changer de discours concernant l’avenir de l’équipe.

Ce qui est très frustrant pour les messins, c’est qu’ils n’ont pas su prendre les points contre des concurrents directs (comme en témoigne leur match nul contre Saint-Etienne il y a deux semaines) ou dans les rencontres qui étaient pourtant à leur portée. L’exemple le plus concret ? Le premier match de la saison, lorsque les grenats accueillaient les champions de France en titre Lillois au stade Saint-Symphorien. Une partie maitrisée pendant près d’une heure, mais malheureusement une erreur individuelle, ce carton rouge reçu par Kouyaté juste avant l’heure de jeu va changer le cours du match. Alors qu’ils menaient 3-1 et développaient un jeu très plaisant, les Messins vont craquer dans les 10 dernières minutes du match pour perdre les deux premiers points de la saison. Oukidja marque contre son camp au bout des 7 minutes de temps additionnel (permis par la faute de Kouyaté).

Ce match est vraiment révélateur du début de saison messin, avec de la maitrise sur certains matchs mais toujours ces petites erreurs individuelles, certains coups du sort qui vont empêcher le FC Metz de prendre des points précieux dans la course au maintien. Dernier coup du sort en date ? Contre l’Olympique de Marseille pour le compte de la 13ème journée, lorsque Kouyaté (encore lui) se retrouve malgré lui à contrer sur la ligne de but de Mandanda un tir qui allait donner l’avantage à son équipe. Vraiment le symbole de cette saison du FC Metz pour le moment, beaucoup de situations qui ne tournent pas en leur faveur, mais cela finira peut-être par payer pour eux.

Même dans cette situation, la destin ne sourit pas aux Messins. (Images : Bein Sport)

Programme de la trêve


Pour rectifier le tir, rien de mieux que ces trêves internationales pour travailler afin de montrer autre chose en championnat. Seulement 6 joueurs sont partis en sélection mais une majorité sont des joueurs importants dans l’équipe. La possibilité de mettre en place des choses est donc un peu limitée pour Fred Antonetti. C’est quand même l’occasion de faire un point sur l’effectif pour l’entraineur, et le FC Metz a profité de la trêve pour se jauger lors d’un match amical contre l’équipe allemande de Kaiserslautern.

Au centre d’entrainement, les grenats se sont imposés 2-1 avec une équipes qui montrait de nouveaux visages. Caillard prenait place dans les cages, et un ancien de Ligue 1, Jean-Armel Kana-Biyik fêtait sa première titularisation. Au final se sont Traoré et Joseph qui ont marqué pour permettre de se défaire des pensionnaires de troisième division allemande. La confiance et la dynamique d’un groupe se construit à travers la victoire, espérons donc que cette victoire en appelle d’autres pour Metz, puisque le prochain match sera déterminant dans la suite de la saison.

Ce que réserve l’avenir


Juste après la trêve internationale, le FC Metz n’aura pas le droit à l’erreur en championnat. Les Girondins de Bordeaux, 18ème avec 4 points d’avance sur les Messins viennent rendre visite à Fred Antonetti. Rencontre capitale puisque c’est littéralement un match à 6 points. En cas de victoire, Metz recolle au classement et se relance dans la course au maintien. En cas de défaite, cela pourrait bien sonner la fin des espoirs, et peut-être même la fin de l’aventure de l’entraineur si les dirigeants estiment qu’il n’est plus en mesure de donner cet influx d’énergie pour aller chercher le maintien.

Et le besoin de points se fera sentir la semaine prochaine, puisque les journées de championnat jusqu’à Noël réservent des rencontres très compliquées au FC Metz. Nice, Montpellier, Monaco, Lorient, Lyon, voilà le programme jusqu’à la trêve hivernale. Que des équipes de la première partie de tableau ou des grosses cylindrées qui peuvent profiter de la rencontre face à Metz pour se relancer. La tâche sera dure pour les grenats, et on fait confiance à Antonetti pour faire prendre conscience à son groupe que le maintien ou au moins l’espoir de rester en Ligue 1 la saison prochaine va passer par des grosses performances face à des équipes réputées plus fortes. Est-ce que Metz va pouvoir enchainer les surprises et prendre des points précieux dans la course au maintien? Réponse dans une semaine face à Bordeaux pour commencer.


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro