Formule 1: Les Portraits du Club 115 : Valtteri Bottas #77.

A 32 ans, le pilote finlandais quitte l’écurie propriétaire de la Flèche d’Argent à la fin de la saison 2021 pour Alfa Romeo. Pour le second portrait de la série, le Club 115 vous propose de (re)découvrir le pilote de Formule 1 Valtteri Bottas, du choix de son numéro jusqu’à ses meilleurs résultats.


Bottas : du pilote de kart au vice-champion du monde


Valtteri Bottas a mis les mains sur un volant dès l’âge de 6 ans. Il commence fort, puisqu’il remporte les WSK International Series en 2000. Il faut croire que la vitesse lui plaît. Il fait ses débuts en Formule Renault en 2007, et gagne son ticket d’entrée pour les catégories supérieures deux ans plus tard. L’écurie ART Grand Prix l’accueille à bras ouverts en Formule 3. C’est un certain Toto Wolff qui le dirige, aux côtés de Mika Hakkinen et Didier Coton.

Après deux victoires consécutives des Masters de Formule 3 en 2009 et 2012, il attire l’attention des écuries de Formule 1, et particulièrement celle de la Williams F1 Team. Son moment vient en 2013, lorsque la Williams lui propose un contrat dans la catégorie reine. Il ne lui faut qu’un an pour prendre ses marques sur le circuit, puisque lors du GP d’Autriche de 2014 il monte sur son premier podium, juste derrière les deux Mercedes. Il commence seulement à montrer l’étendue de son talent en terminant quatrième du championnat cette même année.

Au cours des deux saison suivantes, toujours chez Williams mais cette fois aux côtés de Felipe Massa, il ne parvient pas à monter dans le classement ni à s’adapter à une voiture moins puissante. Il termine cinquième puis huitième au classement général.

C’est en 2017 que tout change pour Valtteri Bottas. Il quitte Williams Racing pour rejoindre l’une des meilleures écuries du moment : Mercedes. Il y retrouve une vieille connaissance, Toto Wolff ! Celui qui le dirigeait au début de sa carrière en Formula 3 est également le directeur de Mercedes AMG Petronas. Bottas ne tarde pas à réaliser son objectif de première victoire en Formule 1, et monte sur la première marche du podium en Russie.

Mais sa cinquième position au championnat du monde ne semble pas lui plaire… A partir de 2019, il ne lâche plus l’accélérateur et se place très régulièrement derrière son coéquipier britannique Lewis Hamilton. Sa vitesse sur le circuit lui permet de réaliser plusieurs poles ainsi que le meilleur temps au tour sur divers circuits. Ce coéquipier hors pair termine cette fois vice-champion du monde, et contribue à la victoire constructeur de son écurie. Même résultat en 2020. Pas étonnant que Mercedes garde les deux mêmes pilotes en 2021.


2021, le chipeur de points signe une dernière année chez Mercedes


Bien trop souvent dans l’ombre d’Hamilton, Valtteri Bottas a pris l’habitude de réaliser le meilleur temps au tour sur bon nombre de circuits, faisant de lui l’un des pilotes les plus rapides en course. Demandez à Max Verstappen ce qu’il en pense… Lors du dernier Grand Prix du Mexique c’est bel et bien le pilote néerlandais qui détenait le tour le plus rapide et le point supplémentaire jusqu’à ce que le finlandais en décide autrement. Pour le pilote RedBull alors en légère avance sur le coéquipier de Bottas au championnat, chaque point est très précieux. Bien à l’arrière pendant les derniers tours, il ne faut qu’un simple arrêt au stand pour que Bottas se mette en tête de chiper le point à Verstappen. Deux tours avant le drapeau à damiers, il réalise un tour digne des fous du volant et obtient le meilleur temps. Un point pour le finlandais.

En quête de nouveauté dans sa carrière, le #77 réalise sa dernière année consécutive aux côtés de Lewis Hamilton. Remplacé par George Russell en 2022, Bottas remplace quant à lui Kimi Raikkonen chez Alfa Romeo après l’annonce de son départ en retraite.

Poleman ce week-end au Brésil et vainqueur du sprint, il monte une nouvelle fois sur le podium, juste derrière les deux leaders Lewis Hamilton et Max Verstappen.


Ce qui vous ignorez peut-être sur Valtteri Bottas


On vous a fait une petite liste de records et d’anecdotes pour vous permettre de mieux connaître Valtteri Bottas.

  • Pourquoi le numéro 77 ? Bottas en a expliqué la raison en 2014. C’est le nombre qui correspond le mieux à son nom. J’explique : en graphisme « leet speak », ça donne « Val77eri Bo77as ». Pour ceux qui (comme moi) ne sont pas spécialistes dans le domaine, c’est un système d’écriture spécifique utilisant des caractères alphanumériques.
  • Au cours de sa carrière, Bottas a réalisé deux hat tricks soit la pole position, la victoire et le meilleur tour sur un même week-end. Il a fait le premier à Abu Dhabi en 2017 et le second cette année en Turquie.
  • Il a remporté les Masters de Formule 3 deux années consécutives (2009-2010), doublé unique dans l’histoire de la discipline.
  • Il est l’auteur de 157 départs en GP, 9 victoires, 16 pole positions, 16 meilleurs tours en course et 57 podiums.

Pour voir nos autres portraits de pilotes, c’est par ici : https://leclub115.com/sports-mecaniques/.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :