MHSC : quel bilan et quel horizon après 13 journées ?

Sixième au tiers du championnat, le MHSC réussit un bon début de saison en Ligue 1, sur la continuité du travail débuté lors du dernier exercice avec Olivier Dall’Oglio.

Les Montpelliérains sont en forme en ce premier tiers de championnat !

Cinq victoires pour quatre matches nul et quatre défaites, voici le bilan honorable du club de Laurent Nicollin, sixième, à égalité de points avec l’Olympique Lyonnais. Malgré les départs de Gaëtan Laborde et d’Andy Delort à l’intersaison, les champions de France 2012 sont parvenus à trouver des ressources. 4 buts pour Florent Mollet, 3 pour Téji Savanier, Stephy Mavididi et Valère Germain. L’attaque héraultaise est efficace et est d’ailleurs la sixième meilleure du championnat.

Régularité et coups d’éclat

A ce stade de la saison, Montpellier est bien à sa place dans ce championnat. Si les partenaires de Jordan Ferri se sont incliné face à l’OM (2-3), au PSG (0-2), ou à Monaco (1-3), ils ont aussi réalisé de belles performances, comme celles de l’emporter devant le dauphin lensois (2-0) ou sur la pelouse de l’OGC Nice (1-0), pour signer leur premier succès de la saison à l’extérieur. Deux matches prolifiques contre Reims et Bordeaux (3-3) ont aussi séduit les amateurs de football champagne.

Montpellier sait gagner, ou ne pas perdre, les matches face à des clubs d’un standing similaire ou inférieur. Ainsi, sur leurs quatre défaites, les pensionnaires du Stade de la Mosson n’ont cédé que face à des équipes disputant une Coupe d’Europe cette saison (Paris et Lille la C1, Marseille et Monaco la C3). Dans un schéma préférentiel en 4-2-3-1, les hommes d’Olivier Dall’Oglio proposent un jeu ambitieux, et ont développé des automatismes. Pas de quoi faire regretter les 25 millions d’euros empochés grâce aux ventes cet été.

Pour aller plus loin ?

Difficile d’imaginer les Montpelliérains aller au-delà de cette sixième position. En devançant des équipes comme le LOSC ou l’OL, qui restent mieux armées sur toute une saison, et en étant derrière Rennes ou Lens, le MSHC serait déjà très heureux de terminer à la place qu’il occupe actuellement. Une dynamique de groupe pourrait se créer, mais la saison est longue et une mauvaise période vite arrivée.

Les deux rencontres suivant la trêve internationale seront cependant très intéressantes à suivre. Le déplacement à Rennes, ce samedi, avant la réception de Lyon, le dimanche suivant, pourraient faire naître des rêves de grandeurs, en cas de résultats positifs. Mais l’essentiel sera bien de continuer la belle série face aux équipe jouant dans la même cour pour, pourquoi pas, espérer bénéficier des faux pas des cadors supposés de cette Ligue 1.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro