Ballon d’Or #1 : Pourquoi Robert Lewandowski doit-il être élu ?

Un an après l’annulation de l’édition 2020, la 65ème cérémonie du Ballon d’Or aura lieu le 29 novembre, au Théâtre du Châtelet, à Paris. Si plusieurs favoris se détachent, Robert Lewandowski, attaquant du Bayern Munich et de l’équipe de Pologne, a réalisé une nouvelle saison exceptionnelle…

Robert Lewandowski décrochera-t-il le Ballon d’Or ?

Il est le meilleur attaquant du monde, dans l’un des meilleur club du monde : Robert Lewandowski renverse tout sur son passage avec sa formation Bayern Munich depuis plusieurs années. Arrivé au club en 2014, l’ancien du Borussia Dortmund semble se bonifier avec l’âge et ne cesse de battre tous les records. Voici pourquoi cette année doit être la bonne pour lui.

1. Une année record.

Titulaire indiscutable dans l’un des meilleurs Bayern Munich de l’histoire, Robert Lewandowski sort d’une saison record en Bundesliga. Avec 41 buts marqués en 29 matches joués lors du dernier championnat, l’international polonais a battu le record de buts sur une saison, qui était jusque là détenu par le regretté Gerd Müller (40 buts en 1971-1972). Une performance que personne n’aurait cru possible, il y a encore quelques années.

Mais 49 ans plus tard, le Polonais a bien réussi à devenir le joueur ayant inscrit le plus d’unités sur une saison de Bundesliga. A 33 ans, il semble avoir atteint l’apogée de sa carrière. Avec 62 buts inscrits au total sur l’année 2021, Robert Lewandowski est le meilleur buteur de la saison et n’est d’ailleurs plus qu’à 8 longueurs de battre le record personnel de Cristiano Ronaldo (69 buts en 2013).

2. Volé en 2020.

Le Polonais n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2020, il inscrivait 57 buts en 52 matches pour mener le Bayern Munich à la victoire dans toutes les compétions, dont la Champions League. Malheureusement pour lui, l’attribution du Ballon d’Or était annulée, pour l’un des plus grands scandales de l’histoire de ce trophée aux yeux de nombreux observateurs.

L’attaquant bavarois n’est pas un joueur qui se fait remarquer par ses frasques extra-sportives, ou par des coupes de cheveux loufoques. Il n’est pas non plus la star la plus charismatique et ne joue pas pour une nation majeure du football mondial. Sur le terrain, le natif de Varsovie est pourtant bien l’un des meilleurs joueurs en activité.

Robert Lewandowski n’a pas attendu 2021 pour briller…

Troisième meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des Champions (81 buts) derrière Cristiano (140) et Messi (123), il parvient même à dépasser ces deux extra-terrestres si l’on ne prend en compte que les buts inscrits depuis 2018 dans la reine des compétitions. Lewandowski y marque à 40 reprises, contre 23 pour Leo Messi et pour 19 Cristiano Ronaldo. Il n’y a pas photo.

3. Un joueur complet.

Bien sûr, le football ne peut pas se réduire à une question de statistiques. Mais là encore, « Lewy » coche toutes les cases pour remporter le trophée individuel suprême. Presque jamais blessé, il enchaîne les matches avec une aisance impressionnante, en étant rarement remplacé en cours de jeu. Impérial dos au but, passeur décisif (11 en 2021), buteurs des deux pieds et de la tête, l’ancien du Lech Poznan est un footballeur complet à tous les niveaux.

Récompenser Robert Lewandowski serait une juste reconnaissance de sa régularité et de son apport exceptionnel à la pointe de l’attaque. Son absence lors du quart de finale de la C1, l’an passé face au PSG, a d’ailleurs pesé très lourd dans l’élimination du Bayern Munich. Preuve que même un collectif extraordinaire ne peut se passer de sa présence lors des grands rendez-vous.

4. Des trophées collectifs.

S’il ne gagnera probablement jamais aucun trophée avec la Pologne, « LewanGOALski » a remporté toutes les récompenses possibles depuis un an avec son club. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2020, mais aussi de la Bundesliga, de la Coupe d’Allemagne, des Supercoupes, ou du championnat du monde des clubs en février dernier, le meilleur buteur du Monde n’a plus rien à prouver.

5. Des buts en sélection nationale.

Le Polonais n’a certes pas réussi à mener son pays au-delà des phases de groupes, lors de l’Euro, cet été. Il a pourtant contribué de tout son poids à lui donner une chance d’exister. Auteur du but de l’égalisation, lors du match nul contre l’Espagne (1-1), il a aussi inscrit un doublé face à la Suède, malgré la défaite synonyme d’élimination pour son pays (2-3).

Robert Lewandowski a inscrit 74 buts en 128 sélections avec la Pologne. Un score incroyable, et qui tord le cou à ceux qui estiment qu’il ne peut briller qu’au sein d’un grand collectif. Pour mettre en perspective ces chiffres, le meilleur buteur de l’équipe de France, Thierry Henry, a inscrit 51 buts en 123 sélections. L’idole de « RL9 » n’a jamais obtenu le Ballon d’Or… En sera-t-il autrement pour le Polonais le plus célèbre du monde ?


Retrouvez la fiche de Lewandowski : Ballon d’Or #1 : Pourquoi Robert Lewandowski doit-il être élu ?

Retrouvez la fiche de Mohamed Salah : Ballon d’Or #2 : Quelles sont les chances de Mohamed Salah ?

Retrouvez la fiche de Jorginho : Ballon d’Or #3 : Pourquoi Jorginho doit-il être élu ?

Retrouvez la fiche de Benzema: Ballon d’or #5 : Pourquoi Karim Benzema doit-il être élu?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page