Les 10 meilleurs coureurs cyclistes en 2021 : Wout Van Aert, l’homme tout terrain ! #2


Assurément le plus beau succès de Van Aert en 2021 : parti dans l’échappée matinale, le Belge, loin d’être un pur grimpeur, décroche tout ses adversaires dans le décor minéral du terrible Mont Ventoux. Après avoir franchi le sommet en tête, il s’en va remporter en solitaire la 11ème étape du Tour de France !
(E.Garnier / L’Equipe)

On approche de la fin de ce Top 10 des meilleurs coureurs cyclistes de la saison 2021, avec au deuxième rang de ce classement le formidable Wout Van Aert, l’homme qui sait tout faire sur un vélo ! Omniprésent et très attendu tout au long de l’année, il n’a pas réussi à atteindre l’ensemble de ses objectifs. Mais sa capacité à performer régulièrement sur tous les terrains ne cesse d’impressionner et de surprendre !


Une omniprésence qui pose problème ?


A l’image de son rival de toujours Mathieu Van der Poel, qu’il devant ici, Wout Van Aert affectionne tout particulièrement le cyclo-cross, dont il est triple champion du monde (2016, 2017, 2018). Une discipline qui a le défaut d’alourdir (de trop ?) son calendrier de course. (Getty Images)

Deuxième de ce top 10, Wout Van Aert a sans conteste été l’auteur d’une saison 2021 de haute facture avec 13 succès au compteur acquis sur une multitude de terrains différents. A l’instar de son rival de toujours Mathieu Van der Poel, le belge sait tout faire sur un vélo et dispute à la fois des Coupes du Monde de cyclo-cross en hiver et les épreuves sur route les plus prestigieuses du calendrier le reste de la saison. Et comme lui, ce programme de course très chargé a semblé peser sur sa fraicheur physique en 2021, surtout à partir du mois de septembre.

D’ailleurs, le talentueux belge ne devrait disputer qu’une dizaine de cyclo-cross à partir du mois de décembre après avoir observé pour la première fois de sa carrière une longue période de repos au mois d’octobre. Soucieux de se préserver en vue de la saison sur route, il pourrait même manquer les championnats du monde de cyclo-cross disputés à Fayetteville (USA) le 30 janvier 2022.


Une saison à deux visages, entre victoires prestigieuses et rendez-vous manqués !


Après une course collective rondement menée, Wout Van Aert s’adjuge au sprint Gand-Wevelgem en devançant les italiens Giacomo Nizzolo et Matteo Trentin ! (DAVID STOCKMAN / BELGA MAG)

Pour Van Aert, le but est bien sûr de mettre toutes les chances de son côté pour briller sur les objectifs qu’il s’est fixés : le Tour des Flandres, Paris-Roubaix et le Tour de France. Car si en 2021 le Belge a énormément gagné, remportant des victoires de prestige comme Gand-Wevelgem, l’Amstel Gold Race ou encore trois étapes du Tour de France, il est aussi passé au travers de plusieurs échéances d’importance pour lui. Ainsi, il n’est pas parvenu à remporter le moindre monument, obtenant au mieux une troisième place sur Milan-San Remo, battu au sprint par Jasper Stuyven et Caleb Ewan.

Par la suite, il a affiché une forme inégale sur les classiques flandriennes où il a souvent semblé incapable de contrer la force collective des Deceuninck-Quick Step. Inférieur physiquement à Mathieu Van der Poel, il a également subi la course sur l’E3 Saxo Bank Classic (11e) et surtout sur le Tour des Flandres (6e), où, constamment à contre-temps, il s’écrase dans le Vieux Kwaremont à 17km du but.


Sur le Tour de France, Van Aert rayonne et remporte trois victoires sur trois terrains totalement différents ! Après le Ventoux et le chrono de Saint-Emillion, le champion de Belgique s’offre les purs sprinters sur la plus belle avenue du monde, les Champs Elysées ! (©kramon)

Encore battu au sprint par le rapide Thomas Pidcock sur la Flèche Brabançonne, il prend sa revanche de justesse quelques jours plus tard sur l’Amstel Gold Race avant d’observer une longue période de préparation pour le Tour de France, qu’il doit disputer au service de son leader Primoz Roglic. Rapidement libéré de cette contrainte par l’abandon de celui-ci, Van Aert, distancé au général, multiplie alors les coups d’éclats en remportant l’étape du Ventoux, puis le contre-la-montre entre Libourne et Saint-Emilion, avant de gagner le sprint des Champs-Elysées ! Trois victoires sur trois terrains si différents, voilà qui illustre parfaitement l’éclectisme de ce coureur hors du commun.


Une fin de saison frustrante…


Sur Paris-Roubaix, Van Aert n’a pas été en mesure de tenir la distance face à Van der Poel et consorts. Trop souvent en chasse, à contre temps, il termine épuisé à une méritoire septième place. (BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN By Icon Sport)

Hélas, sa fin de saison ne sera pas à la hauteur de ses attentes. Fatigue, marquage à la culotte par des adversaires méfiants et manque de réussite : autant de facteurs qui expliquent ses échecs répétés aux Jeux Olympiques (2e de la course en ligne, 6e du CLM), aux championnats du monde (2e du CLM, 11e de la course en ligne) et enfin à Paris-Roubaix (7e). Aligné au départ de ces épreuves dans la peau du favori à abattre, le champion de Belgique, peut-être assommé par le poids des attentes, en est ressorti frustré et déçu. Ainsi, il a été particulièrement marqué par son craquage physique lors des championnats du monde disputés chez lui, en Belgique.

Reposé durant l’hiver –même s’il est actuellement empêtré dans une affaire judiciaire avec son ancien employeur Nick Nuyens-, il faudra probablement s’attendre à revoir Wout Van Aert au plus haut niveau sur tous les terrains l’an prochain. Revanchard, il aura à cœur de gonfler son palmarès après une saison 2021 qui aurait pu être encore meilleure, mais qui, disons-le, reste tout de même d’une qualité exceptionnelle !


Wout Van Aert, Belge, 27 ans

Equipe : Team Jumbo-Visma (depuis 2019)

30 victoires professionnelles en carrière (route)

Ses principales performances en 2021 (route) :

  • Amstel Gold Race
  • Gand-Wevelgem
  • Tour de Grande-Bretagne (+4 victoires d’étape)
  • 3 étapes du Tour de France
  • 2 étapes de Tirreno-Adriatico
  • Championnat de Belgique (course en ligne)
  • 2ème du championnat du monde du contre-la-montre
  • 2ème de la course en ligne des Jeux Olympiques
  • 2ème de la Flèche Brabançonne
  • 2ème de Tirreno-Adriatico
  • 3ème de Milan-San Remo
  • 4ème des Strade Bianche
  • 6ème de l’épreuve chronométrée des Jeux Olympiques
  • 6ème du Tour des Flandres
  • 7ème de Paris-Roubaix
  • 11ème des Championnats du monde (course en ligne)
  • 11ème de l’E3 Saxo Bank Classic

Alexis Kopp

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro