Ballon d’Or #3 : Pourquoi Jorginho doit-il être élu ?

Jorginho sous les couleurs de Chelsea (crédits : tours.maville.com)

La 65ème cérémonie du ballon d’or aura lieu le 29 novembre, au théâtre du Châtelet à Paris. Comme d’habitude, de nombreux attaquants sont mentionnés lorsque l’on évoque les favoris mais cette année un homme du milieu de terrain se détache : Jorginho.

Jorginho est le seul dénominateur commun entre les deux équipes les plus impressionnantes de la saison (Doit-on vraiment compter Emerson Palmieri ?). Indispensable au milieu de terrain depuis son arrivée à Chelsea en 2018, il a démontré cette saison que lui aussi méritait d’être dans la course au ballon d’or.

1 : Un Euro 2020 de rêve.


Historiquement, le ballon d’or a souvent été influencé par les compétitions internationales comme la coupe du monde ou l’Euro. Durant cette édition 2020 (disputée en 2021 à cause du Covid), Jorginho a été le maestro d’une équipe italienne qui a surpris le monde entier. La squadra Azzurra, loin d’être favorite, a proposé un jeu superbe tout au long de la compétition pour l’emporter en finale face à l’Angleterre.

Placé en sentinelle dans un 4-3-3 devant la paire Barella – Loccatelli ou Barella – Verratti, Jorginho était le véritable dépositaire du jeu. Tous les ballons passaient par lui et il dictait le tempo d’un jeu italien magnifique. Capable de donner de la voix, doté d’une intelligence de jeu bien au-dessus de la moyenne et pas embarrassé avec le ballon, il était l’âme de cette équipe. Cette Italie la ne comptait pas sur une star en particulier mais bien sur un collectif que représentait à merveille Jorginho qui était le catalyseur sans qui la machine ne pouvait pas tourner.

Champion d’Europe est un atout majeur sur le CV de la saison, surtout lorsque l’on est un joueur majeur de sa sélection. Si cette compétition avait été le seul coup d’éclat de l’Italien cette saison, cela aurait toutefois été insuffisant pour en faire un candidat crédible au ballon d’or. Heureusement pour lui, l’Euro 2020 était la cerise sur le gâteau d’une saison déjà réussie.

Jorginho, victorieux de l’Euro 2020 (crédits : meczyki)

2 : Une victoire en ligue des champions avec Chelsea.


Durant l’été 2020, Chelsea a opéré un recrutement massif. De grandes stars sont arrivées telles que Thiago Silva, Timo Werner, Kai Havertz ou encore Hakim Ziyech. Ce recrutement, destiné à faire de Chelsea une des meilleures équipes au monde, n’a pourtant ramené aucun milieu de terrain. Alors que tout (ou presque) a été changé, les dirigeants n’ont pas jugé utile de recruter au poste de Jorginho et Ngolo Kanté. Ces deux-là ont démontré par la suite à quel point ce choix était judicieux.

Malgré une 4ème place en championnat due à un mauvais départ explicable par la totale refonte de l’équipe, la campagne de ligue des champions de Chelsea a été fantastique. Les blues ont remporté la compétition en éliminant successivement l’Atlético Madrid, Porto, Le Réal Madrid et Manchester City en finale. Malgré une attaque changeante, la paire Jorginho – Kanté est restée fiable et a dominé l’ensemble des milieux de terrain adverses. L’italien, tout comme en sélection nationale, représentait un rouage essentiel pour le jeu de son équipe. Etincelant tout le long de la compétition, il a remporté le titre de meilleur joueur de la compétition, trophée pouvant peser lourd dans les arguments pour le Ballon d’or.

Lorsque l’on remporte les deux compétitions les plus importantes de l’année en étant élu meilleur joueur de l’une d’entre elles, de plus dans des équipes qui ne partaient pas favorites, il paraît évident que l’on puisse prétendre au titre de meilleur joueur de l’année.

Jorginho embrassant la coupe aux grandes oreilles (crédits : UEFA)

3 : Stopper l’omnipotence des statistiques.


Gagner un ballon d’or en marquant moins de 40 buts dans la saison est devenu un fait rare. Les buteurs sont devenus les seuls candidats au trophée car c’est d’eux dont les journaux parlent. C’est eux qui récoltent les récompenses car inscrire le but de la victoire est plus marquant qu’un tacle décisif ou un match entier à organiser le jeu de son équipe. Benzema, Messi, Lewandowski, Salah, tous ces joueurs sont mentionnés devant Jorginho pour le ballon d’or car ils donnent l’impression à la majorité d’être plus importants dans la victoire de leur équipe. Et pourtant, les joueurs du profil de Jorginho sont plus rares sans pour autant qu’une équipe ne puisse gagner sans eux. Récompenser l’Italien reviendrait à récompenser un certain type de football, intelligent, magnifique pour les passionnés, loin des lumières mais qui offre le plus beau des spectacles.

Il faut également revenir sur le point suivant, sur les 12 derniers ballons d’or, 11 ont été attribués à Messi ou Ronaldo. Dire que ces deux joueurs ne l’ont pas mérité ne serait que pure mauvaise fois, mais leur mainmise totale sur le trophée en a fait oublier ses règles de base. Le ballon d’or n’existe pas pour récompenser le meilleur joueur du monde mais bien celui ayant réalisé la meilleure saison. Beaucoup pourront par exemple argumenter que Lionnel Messi est un meilleur joueur que Jorginho, mais il sera dure de trouver un joueur ayant plus accompli que lui cette saison.


Malgré ses prouesses, Jorginho n’a que peu de chances de remporter le ballon d’or face à des joueurs plus bankable. La direction qu’a pris le ballon d’or ces dernières années ne permet plus à ce genre de joueur de remporter le trophée mais sait-on jamais ? L’édition 2021 nous réserve peut-être une belle surprise.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro