Ballon d’Or #4 : Pourquoi Lionel Messi doit remporter le trophée?

Suite de notre liste de prétendant au trophée récompensant le meilleur joueur de l’année calendaire, avec le petit argentin du FC Barcelone Paris Saint Germain. Même s’il est plutôt discret dans ce début de saison 2021-2022, La Pulga n’en reste pas moins un candidat à prendre très au sérieux dans cette course au trophée. On fait le tour des raisons qui font que Messi doit gagner ce trophée.

Première moitié d’année : l’arbre qui cache la forêt.


On le rappelle pour ceux du fond qui ont loupé l’information, l’attribution de ce trophée prend en compte toute l’année calendaire. Pas seulement les deux dernière semaine, à la moindre grosse performance d’un candidat. Et sur ce point là, Lionel Messi a clairement sa place dans la course.

Au niveau du palmarès, c’est une saison en demi-teinte pour les catalans. Avec une troisième place en championnat et une élimination en 1/8ème de finale de Ligue des Champions face au PSG, les objectifs principaux ne sont pas remplis. Pour autant, il arrive à choper une Coupe du Roi sur le chemin, ça compte quand même, surtout si dans le même temps des joueurs sont considérées pour une compétition amicale. Si les résultats collectifs ne sont pas au niveau, est-ce vraiment la faute du numéro 10? Fondu dans un collectif moribond, avec un coach en la personne de Ronald Koeman qui n’a jamais trouvé la bonne formule, aucun joueur ne peut gagner tout seul. Surtout au FC Barcelone, où le collectif prime. La double confrontation face au PSG en est le symbole, avec un Messi survolté, capable de mettre le doute à toute l’équipe de la Capitale à lui tout seul. Cependant le niveau de la défense barcelonaise ne peut pas faire le poids face aux attaquants, et le Barça prend l’eau.

Messi a porté son équipe la saison dernière, Koeman peut lui dire merci.

Et c’est là où notre titre prend tout son sens, c’est qu’individuellement Lionel Messi a fait une si belle saison qu’avec du recul, c’était une sacrée performance. 26 buts et 9 passes en 26 matchs à partir du premier janvier 2021, 38 buts toutes compétitions confondues sur la saison, on est sur du haut niveau individuel. Et avec son départ on se rend bien compte de l’environnement dans lequel il évoluait la saison passée. Cette saison le Barça est pathétique dans le jeu, pointe à une triste 6ème place après la victoire contre l’Espanyol, sinon ils étaient 10ème. Déjà 10 points de retard sur le Real et donc une course au titre déjà terminée pour eux, on ressent mieux le poids de l’argentin dans les performances de l’équipe la saison dernière. Donc si on parle de meilleur joueur, le contexte compte beaucoup et si on regarde les autres prétendants à la victoire, y a t’il un joueur évoluant dans une équipe plus dysfonctionnelle? Pas sûr.

11 juillet 2021, la consécration.


Après une saison en demi-teinte collectivement mais réussie individuellement, Messi avait un défi incroyablement important pour son héritage, pour la trace qu’il va laisser dans l’histoire, la Copa America 2021. Organisée au Brésil, l’ennemi juré, c’était la dernière chance pour lui d’accrocher enfin un titre avec l’Argentine après les finales perdues de 2014 (Coupe du Monde), 2015 et 2016 (Copa America).

Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a répondu présent dans l’une des compétitions majeures des sélections, avec le sacre face au Brésil en finale. Il a donc remporté le trophée, mais il est loin d’avoir été spectateur dans les performances de son équipe. Attention les yeux, ça pique. Voici le palmarès de Lionel Messi durant cette compétition :

Meilleur joueur de la compétition
Meilleur buteur de la compétition (4 buts)
Meilleur passeur (5)
Le plus de passes clés (22)
Le plus d’occasions créées (26)
Meilleur dribbleur (36)

Messi a enfin réussi sa mission avec l’Argentine. (Crédits : Getty Images)

Et on en oublie surement. Vous avez dit domination? Une archi-domination de cette compétition relevée n’en déplaise aux personnes qui négligent le niveau du football sudaméricain. On sait que les matchs se passaient a nuit, mais il faut regarder les matchs pour pouvoir en parler. Et Lionel Messi a porté son équipe vers la victoire, à l’issue d’une longue saison, dans des stades vides, avec une pression incroyable sur ses épaules. La moindre contre-performance aurait été reprise par tous ses détracteurs pour l’enfoncer, bizarrement lorsqu’il gagne, c’est le niveau du football du continent qui pose problème. Donc si on fait le tour, on a une victoire dans une des trois compétitions majeures en étant leader de toutes les catégories statistiques possibles pour son poste ? C’est un élément qui pèse très très lourd dans la balance. Cette victoire est d’autant plus belle que les répercussions se sont vues dans son début de saison actuelle, avec sa prolongation de contrat avortée au FC Barcelone, et une arrivée au PSG blessé.

Le meilleur, tout simplement.

Si d’autres joueurs font bien évidemment une excellente saison sur le plan statistique, Lionel Messi reste le meilleur joueur en activité. Le plus complet, celui qui peut tout faire sur un terrain. Aussi précieux dans la passe que dans le dernier geste, il n’a pas baissé le pied cette année et encore une fois, faire ce qu’il a fait dans un environnement plus que flou, cela relève de l’exploit. Son début de saison est tronqué par les blessures et le manque de récupération après son sacré au Brésil, il serait injuste de lui imputer cela pour l’attribution de ce trophée, sachant qu’il n’est pas ridicule non plus lorsqu’il joue avec le PSG.

Bien évidemment l’Argentin coche aussi les cases de la carrière en global, du fair-play, mais est-ce que quelqu’un a besoin qu’on lui rappelle tout ça? Lionel Messi est irréprochable sur et en dehors des terrains, un modèle de sérieux et de fidélité tout au long de sa carrière. Alors doit-il asseoir sa domination sur le football mondial avec un 7ème Ballon d’Or? L’Argentin coche toutes les cases, mieux que ses concurrents, alors pourquoi pas ?

Un 7ème à son palmarès?

Retrouvez la fiche de Lewandowski : Ballon d’Or #1 : Pourquoi Robert Lewandowski doit-il être élu ?

Retrouvez la fiche de Mohamed Salah : Ballon d’Or #2 : Quelles sont les chances de Mohamed Salah ?

Retrouvez la fiche de Jorginho : Ballon d’Or #3 : Pourquoi Jorginho doit-il être élu ?

Retrouvez la fiche de Benzema: Ballon d’or #5 : Pourquoi Karim Benzema doit-il être élu?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :